• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • UN CONTRAT D’AVENIR POUR SISTERON PLACE SOUS L’AUDACE ECONOMIQUE ET L’EXIGENCE ENVIRONNEMENTALE

    C’est devant une salle de l’Alcazar archicomble que Daniel Sreunion-alcazar.JPGPAGNOU a présenté sa liste de « L’Union pour faire gagner Sisteron », qu’il conduit pour le scrutin du 9 Mars prochain. Un scrutin à un seul tour puisque seulement deux listes s’affronteront ce jour-là. C’est ainsi que le Député Maire de Sisteron, sortant a présenté, les uns après les autres, ses colistiers et a dévoilé les grandes lignes du contrat d’avenir qu’il souhaite proposer aux Sisteronais.

    Daniel SPAGNOU a insisté sur son projet innovant porté par une nouvelle équipe à l’image de la ville ; une équipe renouvelée à 50%, rajeunie et diverse, construite autour d’un projet, mais aussi de deux piliers que sont Jean-Pierre TEMPLIER et Claude REYNAUD. Une liste de Sisteronais que Daniel SPAGNOU a voulue compétente et représentant toutes les différences sociologiques de la ville. Devant plus de 500 personnes, Daniel SPAGNOU a exprimé son enthousiasme intact : « j’aime Sisteron comme on embrasse une passion ». Il n’a pas non plus caché une volonté renouvelée, mettant en exergue un programme novateur et ambitieux, envisageant l’échéance du 9 Mars avec une sérénité qu’il juge légitime au vu du bilan de l’équipe sortante mais aussi de la nouvelle liste et des propositions qu’elle porte pour Sisteron et les Sisteronais. Mettant en avant l’entreprise de proximité qu’il souhaite développer ainsi que la démocratie locale, Daniel SPAGNOU devait décliner un projet qui allie le cœur, l’énergie et l’audace. Le cœur à travers une politique solidaire, prenant en compte les aspirations et les difficultés de chaque Sisteronais, les jeunes, les personnes âgées… Une politique généreuse axée sur l’éducation des enfants avec la création d’un pôle « Petite Enfance » –  développer l’accès en crèche et halte-garderie ; développer l’aide aux devoirs – et enfin, la création d’un pôle des « Métiers de l’Hôtellerie » à Sisteron. Parlant de la culture accessible au plus grand nombre, Daniel SPAGNOU a dévoilé l’idée de construire une salle de concert modulable pouvant accueillir spectacles, conférences, congrès, colloques, etc…, ainsi qu’une médiathèque. Conscient de l’enjeu lié à la vitalité du cœur de ville, il ambitionne de maintenir l’équilibre entre commerces de proximité du centre ville et de la grande distribution, notamment grâce à l’obtention d’un F.I.S.A.C.  Daniel SPAGNOU  prône aussi l’énergie au service d’un projet à travers une politique du tourisme innovante, à travers le développement des pratiques sportives dans la ville. Il propose enfin de l’audace pour faciliter l’esprit d’entreprise à Sisteron, pour soutenir l’excellence de l’agriculture, les savoir-faire locaux et pour construire la ville de demain, en lançant, dès 2008, la révision du Plan Local d’Urbanisme. Daniel SPAGNOU entend bien faire le pari des énergies nouvelles, à l’image du projet de ferme photovoltaïque, signé il y a quelques jours avec E.D.F. D’ailleurs, le projet HEERSIS – un hôtel d’entreprises à rendement énergétique positif – sera le nouveau cheval de bataille pour développer le parc d’activités.Parlant de l’exigence environnementale, Daniel SPAGNOU souhaitait que des panneaux solaires soient mis en place sur toutes les constructions municipales nouvelles, le remplacement des véhicules municipaux par des véhicules à énergie propre, le choix des systèmes de chauffage écologique et enfin, la meilleure gestion des ampoules pour l’éclairage public. Chaque quartier de la ville sera concerné par le projet municipal, continuant ainsi l’aménagement des quartiers.  Dans son discours, Daniel SPAGNOU, qui a présenté son projet de manière détaillée, a aussi confirmé que celui-ci était déjà évalué et qu’il pourrait être réalisé sans augmenter ni les impôts ni l’endettement de la ville. A deux semaines du scrutin, Daniel SPAGNOU, toujours aussi exigeant devait conclure : « Ne vous y trompez pas ! L’avenir de Sisteron sera ce qu’ensemble nous en ferons, et les nouvelles pages de l’histoire de notre cité seront telles que nous les écrirons. »   

    Les commentaires sont fermés.