• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • DANIEL SPAGNOU ET SON EQUIPE MUNICIPALE EN VISTE SUR LE CHANTIER ITER

    visite-chantiers-iter-018.jpg

    Lundi dernier, Daniel SPAGNOU, Député Maire de Sisteron s’est rendu sur le chantier ITER, avec les membres de son équipe municipale.Monsieur Kaname IKEDA, Directeur général de l’organisation ITER, Monsieur François GAUCHE, Directeur de l’Agence ITER France, et Madame Pascale AMENC ANTONI, « Conseiller Spécial » de Kaname IKEDA, les accueillaient après la visite du chantier, pour faire une présentation de l’état d’avancement du projet. A l’horizon 2050 la terre comptera 10 milliards d’être humains, qui auront besoin d’énergie pour produire, se déplacer, transporter des marchandises, se chauffer l’hiver et se rafraîchir l’été…, en brûlant toujours plus de pétrole, de gaz, de charbon. Nous avons déjà bouleversé les grands équilibres climatiques de notre planète, d’ici quelques décennies, un siècle tout au plus, nous aurons épuisé les ressources fossiles sur lesquelles nous avons construit notre civilisation.ITER, est une des réponses que l’humanité peut apporter à ce défi, en démontrant que l’énergie de fusion peut-être maîtrisée, le programme permettra d’ouvrir la voie à la production industrielle de l’électricité.

    visite-chantiers-iter-024.jpg

     Le chantier qui s’étend sur environ 180 hectares, sur la route qui va de Saint-Paul-lez-Durance à Vinon-sur-Verdon, dont la moitié accueillera l’installation de recherche, tandis que l’autre demeurera à l’état naturel dans un souci de préservation de l’environnement, comprendra 20 bâtiments, pour un investissement de 5 milliards d’Euros sur 10 ans.Avec des investissements concrets pour notre région, la construction de l’itinéraire routier Fos-Cadarache pour l’acheminement des pièces de la future machine, l’Ecole Internationale de Manosque, le nivellement du site, le début du creusement des fondations du complexe tokmak… qui représente à ce jour près de 250 M€ de contrats de prestations et travaux : 92 M€ pour l’itinéraire routier Fos-Cadarache,70 M€ pour l’aménagement du site, 42,5M€ pour l’Ecole Internationale. Soit 77% des appels d’offres remportés par des entreprises implantées en région PACA. Au total ce sont environ 1000 personnes sur l’ensemble des chantiers en 2008 et 2000 personnes en 2010, sans compter les emplois induits, qui devraient avoisiner les 4000 personnes. Pour mener à bien cette entreprise, sept partenaires : l’Union européenne, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du sud, la Russie et les Etats-Unis, se sont associés. Avec le soutien du Président Jacques CHIRAC, comme l’avait fait en son temps le Général de Gaulle, en décidant de l’implantation du CEA à Cadarache en 1959, la France fut désignée en 2005 pour accueillir un des plus grand projet international, scientifique, technologique et industriel, que notre époque est connue.  

    Les commentaires sont fermés.