• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • LA CCI 04 INQUIETE MAIS MOBILISEE


    ag-cci-005.jpg

    Pour ne pas tomber dans un pessimisme mais plutôt pour dresser un tableau réaliste de la situation économique des Alpes de Haute Provence et du rôle de la Chambre de Commerce et d’Industrie, le président Jean-Paul DEO, a choisi de délocaliser son Assemblée Générale adsn les locaux de la Maison de l’Entreprise de Sisteron. Une manière aussi de souligner « le miracle sisteronais » dans la conjoncture actuelle difficile et l’engagement de la CCI 04 qui vient de souscrire à l’augmentation du capital de la SEM de Sisteron, chargée de développer le Parc d’Activités de la ville.

    C’est en présence du Préfet N’GAHANE et du Député Maire Daniel SPAGNOU, que les travaux de la CCI ont été conduits et notamment sur le dossier de la collecte du 1% logement qui passe à une gestion PACA-Corse mais pour laquelle la CCI a obtenu de conserver un droit de regard pour une redistribution équitable sur le département. Continuant sur l’implication de la CCI, le Président DEO devait se réjouir des efforts consentis pour la formation des jeunes et notamment l’ouverture d’une section niveau licence dans les métiers des banques et assurances et aborder la projet de baccalauréat professionnel « environnement nucléaire » en liaison avec les majors du secteur (CEA-AREVA-EDF) et l’institut National des Sciences et Technologies nucléaires, la proximité d’ITER étant un atout indéniable.

    Par contre Jean-Paul DEO exprimait ses plus grandes inquiétudes face à la réforme des CCI « le projet de loi afférent ne laisse pas de nous inquiéter dans la mesure où les dispositions de ce texte comportent en germe la disparition de nos institutions. De ce projet bureaucratique et technocratique, nous ne voulons pas. » Sur ce dossier, Daniel SPAGNOU devait une nouvelle fois exprimer son soutien à la CCI 04 en s’engageant à défendre les amendements nécessaires pour d’autres alternatives à ce texte inacceptable pour lui en l’état.

    Le député maire de Sisteron présentait le « petit rayon de soleil » que représente Sisteron dans la tempête économique actuelle en se félicitant de la solidité du pôle Sanofi-Aventis qui crée toujours des emplois et d’une zone d’activité tournée principalement vers le développement des Energies Nouvelles, rappelant que 30 millions d’investissements étaient en cours avec à la clé la création de 200 emplois.

    Le dossier de la réforme de la taxe professionnelle et la situation de l’Ubaye, devait clôturer cette Assemblée générale.

     

    Les commentaires sont fermés.