• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour la catégorie ‘Industrie’

    LA CCI 04 INQUIETE MAIS MOBILISEE

    jeudi 2 juillet 2009


    ag-cci-005.jpg

    Pour ne pas tomber dans un pessimisme mais plutôt pour dresser un tableau réaliste de la situation économique des Alpes de Haute Provence et du rôle de la Chambre de Commerce et d’Industrie, le président Jean-Paul DEO, a choisi de délocaliser son Assemblée Générale adsn les locaux de la Maison de l’Entreprise de Sisteron. Une manière aussi de souligner « le miracle sisteronais » dans la conjoncture actuelle difficile et l’engagement de la CCI 04 qui vient de souscrire à l’augmentation du capital de la SEM de Sisteron, chargée de développer le Parc d’Activités de la ville. Lire le reste de cet article »

    LES ELUS SERONT RECUS CE LUNDI 27 AVRIL A L’ELYSEE POUR SAUVER SILPRO

    jeudi 16 avril 2009

    Le Député-Maire Daniel SPAGNOU qui avait sollicité un rendez-vous le vendredi 10 avril dernier juste après une réunion des élus à Château-Arnoux auprès de Monsieur FREMONT, Directeur de Cabinet du Président de la République et qui avait le jour même obtenu un accord de principe, s’est vu confirmer ce matin un rendez-vous pour le lundi 27 avril à 10 H 30 en présence des Parlementaires, du Conseil Régional ainsi que des maires de la Communauté de Communes de Moyenne Durance.

     

    Ce sera l’occasion pour le Député des Alpes de Haute Provence de soutenir une nouvelle fois le dossier SILPRO auprès de l’Etat et du Gouvernement qui loin d’avoir abandonné le dossier comme certains voudraient le laisser entendre, se démène depuis de nombreux mois pour qu’aboutisse ce projet d’avenir structurant pour la vallée de la Durance.

     

     

    Sisteron le 16 avril 2009

    L’ENTREPRISE RECOMPENSEE

    mercredi 21 janvier 2009

    reception-ets-minetto-et-b-contact-developpement-006.JPG

    Samedi dernier, dans les Salons de l’Hôtel de Ville, le Député Maire de Sisteron entouré du Conseil Municipal, en présence du Conseiller Général Claude BREMOND, des acteurs de l’économie locale, accueillait Messieurs BROUCHON et BRENIER, lauréats des Victoires de l’Entreprise qui se sont déroulées en Décembre dernier à Digne-les-Bains, et dont l’objectif est la promotion de l’économie locale à travers 15 catégories relevant du domaine du commerce traditionnel, des services, du tourisme, ou de l’industrie. MINETTO Travaux Publics a ainsi reçu, à travers son directeur, Jean-Paul BROUCHON, le trophée « Environnement », et B. CONTACT DEVELOPPEMENT, par l’intermédiaire de François-Xavier BRENIER, le trophée « Emploi ». Lire le reste de cet article »

    L’AVENIR DE SILPRO EST ENTRE LES MAINS DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

    lundi 12 janvier 2009

    Daniel SPAGNOU souhaite revenir sur la réunion qu’il a provoquée le 7 Janvier dernier dans les locaux du Cabinet du Premier Ministre, à l’Hôtel Matignon, concernant Arkéma et SILPRO. Il tient à relever que cet entretien s’est passé dans d’excellentes conditions, en présence d’interlocuteurs et conseillers du Premier Ministre connaissant parfaitement le dossier. Avec Jean-Louis BIANCO, Daniel SPAGNOU a beaucoup insisté sur l’importance de l’aboutissement de SILPRO pour l’ensemble des Alpes de Haute Provence ainsi que sur les effets indirects liés au développement d’une industrie sous-traitante qui attend l’implantation de SILPRO à Saint-Auban. Il a aussi rappelé tout la pertinence de ce projet qui s’intègre pleinement dans le Grenelle de l’Environnement et dans le développement des énergies nouvelles. Les deux députés sont longuement revenus avec leurs interlocuteurs sur le plan de financement du projet SILPRO, ainsi que sur l’implication des actionnaires, abordant notamment  l’indispensable soutien financier du groupement bancaire pour boucler les moyens nécessaires pour mener à bien le projet. Daniel SPAGNOU s’est vu confirmer que la décision finale dépend très largement de la position que doit prendre, dans les jours qui viennent, la Caisse des Dépôts et Consignations qui est en train d’étudier le dossier. En effet, si la Caisse des Dépôts et Consignations devait prendre une décision favorable et financer le projet, le groupement des banques suivrait automatiquement, ce qui permettrait enfin de débloquer ce projet capital et très attendu dans la Vallée de la Durance, à un moment où la crise générale frappe tous les secteurs de l’économie, et où le nouveau plan social d’Arkéma menace très sérieusement le site et la vocation industrielle de Saint-Auban. Le Cabinet du Premier Ministre a aussi confirmé aux deux parlementaires que la décision serait prise d’ici une quinzaine de jours. Une décision que Daniel SPAGNOU entend faire basculer favorablement puisqu’il vient de sensibiliser Michel BOUVARD, Député de Savoie, qui préside la Caisse des Dépôts et Consignations.   

    LE NOUVEAU PARC COMMERCIAL DANS LA CONTINUITE DU PARC D’ACTIVITE

    lundi 5 janvier 2009

    presentation-nouveau-parc-commercial-a-la-sem-001.JPG

    Dernièrement, en présence de Daniel SPAGNOU Député Maire, Jean-Pierre TEMPLIER Premier Adjoint, Nicole PELOUX Adjointe au Commerce et à l’Economie, Michel AILLAUD Président de la S.E.M., Michel AUDRAN Directeur de la S.E.M. et porteur de projets, le nouveau Parc Commercial de Sisteron Val de Durance a été présenté aux délégués des Communes de la Communauté de Communes du Sisteronais. Situé dans la continuité du Parc d’Activité sur une surface de 25 hectares qui pourra être doublée, ce parc commercial stratégiquement bien placé à la sortie « Sisteron Nord » de l’A 51 et à l’intersection de la Route de Gap et de celle de Grenoble, permettra de capter un flux de consommateurs très important. Les raisons de l’implantation de ce pôle commercial : la zone de chalandise de Sisteron connaît un fort taux d’évasion commerciale, de l’ordre de 55% vers d’autres pôles, évasion commerciale due au nouveau mode de consommation et lié à la volatilité du client. Lire le reste de cet article »

    DANIEL SPAGNOU DEFEND LA DEPARTEMENTALISATION DES CCI

    lundi 22 décembre 2008

    La semaine dernière, Daniel SPAGNOU a participé à une réunion organisée par Max ROUSTAN Député Maire d’Alès sur le projet de réforme des Chambres de Commerce et d’Industrie et ce en présence de plusieurs Présidents de Chambres Consulaires de petits départements ruraux. Le Député Maire de Sisteron, tout en approuvant certaines dispositions du projet comme la mutualisation de services entre les CCI, a fermement défendu l’idée de conserver les CCI dans chaque département pour des raisons évidentes de proximité et de connaissance des enjeux économiques locaux et de qualité des services rendue dans les territoires aux entreprises et aux créateurs. C’est ainsi qu’il soutient l’idée que les CCI départementales demeurent des établissements publics de l’Etat de plein exercice, disposant d’un personnel propre et d’un cadre budgétaire indépendant Daniel SPAGNOU s’est aussi prononcé pour le principe de la réduction de la pression fiscale exercée par l’institution consulaire (10% sur 5 ans), tout en rappelant que la CCI des Alpes de Haute Provence a fait toujours fait preuve d’une modération appréciable en la matière (1,15% contre une moyenne régionale de 1,99% et nationale de 1,43%) Il s’est enfin dit favorable au processus de mutualisation des moyens et à la mise en place d’indicateurs nationaux de performance et de la normalisation de certains services assurés par l’institution consulaire, notamment dans le domaine de l’accueil des porteurs de projets. 

    L’U.D.E. FETE SES TRENTE ANS D’EXISTENCE

    mercredi 17 décembre 2008

    30-ans-ude-04-theatre-jean-le-bleu-014.jpg

    L’Union des Entreprises du 04 a fêté ses 30 ans à Manosque au Théâtre Jean le Bleu où près de 650 entrepreneurs, anciens Présidents et Secrétaires Généraux de l’U.D.E., étaient réunis pour cet évènement, sous la présidence de Jean-Luc MONTEIL. Il était rappelé le travail accompli par l’Union des Entreprises du 04 depuis sa création, en 1978 par Bernard Jeanmet aujourd’hui Maire de Manosque, sous le nom d’Union Patronale des Alpes du Sud, avant que ne commencent différents débats à travers trois ateliers aux titres évocateurs :– Il est grand temps de rallumer les étoiles– tu gagneras  ton pain à la sueur de ton front– la fortune sourit aux audacieux Des échanges qui ont donné la parole à Jacques Marseille, célèbre économiste, aux spécialistes, experts, chefs d’entreprises, mais aussi aux lycéens, et aux décideurs locaux, parmi lesquels le Sous-Préfet de Forcalquier Mickaël Doré, le Député Maire de Sisteron Daniel Spagnou, le Vice-Président du Conseil Régional chargé de l’aménagement du territoire, le Vice-Président du Conseil Général chargé de l’économie, et Bernard Jeanmet-Peralta. Lire le reste de cet article »

    M.LABORDE, Directeur Général d’ARKEMA, était à Château Arnoux Saint Auban, mercredi, venu présenter le deuxième Plan Social qui prévoit 90 suppression d’emplois à ARKEMA. Il a rencontré les salariés et les élus du Carrefour dont Daniel SPAGNOU, Député Maire de Sisteron, représentant les deux autres Parlementaires, Messieurs BIANCO et DOMEIZEL. »

    dimanche 7 décembre 2008

    r-union-arkema-avec-laborde-013.jpg

    PLAN ARKEMA : UN NOUVEAU SEISME SOCIAL ET ECONOMIQUE POUR LE 04

    lundi 1 décembre 2008

    L’annonce officielle du nouveau projet de plan de réorganisation du site industriel d’ARKEMA de SAINT-AUBAN est un nouveau séisme social et économique désastreux pour notre Département. Le Député Daniel SPAGNOU regrette vivement qu’une telle décision ait été prise, même si ce plan prévoit d’abord de conserver 117 emplois dans les unités maintenues à ARKEMA ; puis 130 emplois sauvegardés à travers la constitution de la filiale ARKEMA INTERSERVICES avec les Sociétés ARKEMA et SILPRO comme principales actionnaires ; puis 80 emplois qui sembleraient être transférés sur la structure SILPRO SA directement ; enfin 16 emplois qui seraient supprimés, avec la mise en place des dispositifs de soutien au reclassement groupe ou projets personnels. Le Député Maire de Sisteron émet de sérieux doutes sur la capacité d’Arkema à tenir ses promesses sachant que les engagements pris par le Groupe Arkema lors du premier Plan sont loin d’avoir été réalisés. Et même si ce projet de plan de réorganisation semble préserver l’essentiel des emplois sur le papier, il repose quasi exclusivement sur l’hypothétique aboutissement et l’implantation de SILPRO sur le site de SAINT-AUBAN. Aujourd’hui, les motifs d’inquiétude quand à une disparition pure et simple du pôle industriel de SAINT-AUBAN n’ont jamais été aussi fondés car rien ne permet de certifier que le projet SILPRO se fera.  Daniel SPAGNOU exige que très vite soit évaluées les conséquences indirectes et les menaces que fait peser ce projet de plan sur les entreprises sous-traitantes et leurs salariés. Le Député Daniel SPAGNOU est encore intervenu il y a quelques jours auprès de Madame Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie des Finances et de l’Emploi, en charge du dossier, afin qu’une fois pour toutes soient débloqués les financements pour SILPRO. D’ailleurs, la Caisse des Dépôts et Consignations doit donner sa réponse très vite, sachant que le Premier Ministre, François FILLON en personne, qui était en visite dans le département le 27 octobre dernier, s’est saisi personnellement de ce dossier, que le Gouvernement considère comme prioritaire. Par ailleurs, à l’occasion du Congrès National des Maires, une motion signée par 43 maires du département vient d’être signée au Sénat. Daniel SPAGNOU apporte son soutien le plus complet aux employés d’ARKEMA, aux sous-traitants et aux maires du carrefour Bléone-Durance, durement touchés. Le Député Maire de Sisteron assistera ainsi à la réunion du Comité de Vigilance qui se tiendra demain à Château-Arnoux en présence notamment du Maire et du Président de Conseil Général.  

    LE PLAN DE REFINANCEMENT DE L’ECONOMIE N’EST PAS UN RENFLOUEMENT DES BANQUES A FONDS PERDUS.

    jeudi 20 novembre 2008

    Il faut torde le coup à une campagne de désinformation qui dit que le gouvernement ne serait pas cohérent, quand il trouve 360 milliards d’euros pour les banques, voire pour les banquiers, alors qu’il répète à raison sans arrêt qu’il faut faire des économies. Je me permets de le dire à nouveau : Le plan de refinancement de l’économie n’est en aucun cas un renflouement des banques à fonds perdus. Les 360 milliards d’euros du plan ne sont aucunement comparables aux dépenses du RSA, de l’Education Nationale ou toute autre dépense budgétaire, ceux qui laissent croire le contraire sont soit malhonnêtes, soit insuffisamment informés. J’insiste donc : Ce plan ne pèse pas sur les finances publiques, le gouvernement n’a  pas créé un « fonds » de  360 milliards d’euros dans lequel les banques pourraient venir puiser. En ce qui concerne les 40 milliards d’€uros pouvant servir pour des prises de participations : Elles seront financées par emprunts, ce qui augmente facilement la dette publique. Mais en face de cette dette, il y aura bien des actifs, qui seront rentables à terme pour le contribuable. Pour ce qui concerne l’autre volet du plan, la garantie accordée par l’Etat, ce n’est pas une dépense, elle sera même payante. Les 320 milliards d’€uros dont il est question, ne se verront jamais dans un budget, il ne s’agit pas d’une prévision de dépenses, ni même d’une prévision d’engagements, c’est uniquement le montant maximal de prêts qui pourront être garantis.