• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • UNE GRANDE FINALE ENTACHEE PAR DES VOYOUS INCONTROLABLES

    « Ils ont sans doute prémédité leurs actes, puisqu’ils ont agi en groupe isolé, armes blanches au poing ». C’est sur ce triste constat que Daniel SPAGNOU, Député Maire de Sisteron, déplorait, hier soir, les débordements de quelques fauteurs de trouble qui ont décidé d’utiliser la finale de la Coupe des Alpes pour se défouler dans une violence pitoyable, qui n’avait rien à voir avec le football et une compétition exemplaire tout au long du week-end au Stade Pierre Lanza. D’ailleurs, les spectateurs ont pu assister à une finale de grande qualité avec des joueurs exemplaires dans chacune des équipes manosquine et sisteronaise. Un beau spectacle, souligné par Monsieur Gérard CAPELLO, Président du District des Alpes, qui a été assombri par la bêtise de quelques énergumènes qui n’ont rien à voir avec le milieu du football et les clubs en compétition. C’est ainsi qu’après la remise des prix au vainqueur par Messieurs SPAGNOU et CAPELLO, des voyous munis de couteaux, lames de rasoir et matraques, s’en sont pris aux supporters ainsi qu’à des joueurs du Sisteron Football-Club, envoyant un jeune aux urgences du CHICAS. Dans la bousculade, les coups succédaient aux insultes dont le Député Maire de Sisteron lui-même, devait être affublé. La Gendarmerie de Sisteron, appelée en urgence, est intervenue immédiatement, ne pouvant malheureusement que constater les dégâts, puisque les voyous s’étant envolés, gonflés de lâcheté… Daniel SPAGNOU, qui devait rester avec les dirigeants et les joueurs tard dans la soirée, partageait l’indignation générale, scandalisé par ces actes isolés qui n’ont rien à voir avec le sport et les supporters manosquins. Plainte a été déposée et, ne doutons pas que le Député puisse faire déployer tous les moyens pour que les forces de l’ordre mettent la main sur un groupuscule qui semble être connu pour de semblables méfaits.   

    Les commentaires sont fermés.