• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • 50ème ANNIVERSAIRE DE LA Vème REPUBLIQUE

    vernissage-expo-veme-republique-003.JPG

    La 5ème République s’expose en ce moment dans le hall de la Mairie de Sisteron, et ce jusqu’au 24 Janvier 2009. Le vernissage a eu lieu Samedi dernier en présence de nombreux visiteurs et personnalités, intéressés par cet épisode de notre histoire. Présentée sur de grands panneaux, cette exposition propose une rétrospective des 50 dernières années 1958 – 2008, à partir de documents d’archives de l’Assemblée Nationale, entre autres – constituée le 28 Septembre 1958. La 5ème République a connu 6 présidents, 13 législatures et 32 gouvernements, au cours de ce cinquantenaire. «Délibérer avec dignité, élaborer de bonnes lois, dégager des choix politiques et les exprimer clairement, c’est là, bien certainement, ce que le pays attend de ses représentants, ce qu’eux-mêmes ont l’intention de faire, ce qu’ils feront, j’en suis sûr», indiquait le général de Gaulle, dans son premier message aux députés, le 15 janvier 1959. Certes, il avait fallu « réformer profondément l’institution parlementaire », en vue de garantir une plus stricte séparation des pouvoirs. Mais, pour le fondateur de la Ve République, en acceptant de remplir ses missions de législation et de contrôle, «l’Assemblée nationale assurera, pour ce qui la concerne, à l’État républicain, l’efficacité, la stabilité et la continuité indispensables à toutes les grandes entreprises et exigées, avant tout, par le redressement de la France».Cinquante ans plus tard, il apparaît clairement que la Ve République n’a pas seulement fait preuve d’une remarquable solidité, mais aussi d’une réelle souplesse. « Révisée 18 fois depuis son adoption, « la constitution n’est pas un dogme. Ce n’est pas une statue du commandeur, qu’il ne serait ni possible de toucher, ni d’interroger ; un texte qu’il ne serait pas sacrilège de vouloir moderniser.On ne le dit pas assez, mais la loi constitutionnelle subit de très nombreuses modifications en particulier pour la moderniser ou pour l’adapter aux directives européennes ou à l’ordre juridique international. La dernière révision de notre Constitution a donc eu lieu le 23 juillet dernier, Mais déjà une autre révision est en vue », dira le Député Maire Daniel SPAGNOU, dans son allocution. Ces révisions fondamentales ont renforcé la démocratie en France, sans altérer la nature de ses institutions.Sisteron est la première commune de France à accueillir cette exposition dont le vernissage était précédé par une projection intitulée « Assemblée Nationale, 50 ans d’Hémicycle 1958 – 2008 ».  

    Les commentaires sont fermés.