• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • ÉLECTIONS MUNICIPALES Mars 2020
  • Contacts
  • Archive pour la catégorie ‘Non classé’

    INFORMATION PERMANENCE PÔLE ENVIRONNEMENT CCSB

    jeudi 2 avril 2020

    SKM_C55820040209130

    APPEL AUX GESTES CIVIQUES

    jeudi 2 avril 2020

    SITEDSRECYCLAGE1

    Le centre de tri VEOLIA de Manosque a alerté le pôle Environnement sur la dégradation inquiétante de la qualité du flux de tri sélectif qu’il reçoit.

    Cette semaine, les opérateurs comme les agents de collecte ont constaté, dans le tri sélectif, la présence de couches culottes, lingettes désinfectantes, masques et gants, sans compter les filets agricoles qui s’enroulent dans les machines et obligent l’arrêt de la chaîne de tri.

    Au vu des risques sanitaires ainsi que de la surcharge de travail liée au manque de respect des consignes de tri et de l’effectif actuel très restreint, le centre de tri de Manosque risque de fermer prochainement. Concrètement, si les bacs seront toujours relevés, une partie des cartons, papiers et plastiques durs risques de ne plus être triée et partira directement à l’enfouissement.

    La communauté de communes appelle au civisme et au bon sens de tous. Il faut lutter contre : Les dépôts sauvages en tout lieu (risque de contravention de 5ème classe, soit une amende d’un montant maximum de 1.500 euros (3.000 euros en cas de récidive).

    Les déchets habituellement déposés en déchetterie ne peuvent pas être traités correctement par les centres de tri et ne peuvent pas être réorientés vers les bonnes filières de traitement. Il faut inciter les usagers à garder ces déchets, y compris les déchets verts, à domicile. Une fois les déchetteries ré-ouvertes, ils pourront librement les y déposer. – Inciter à continuer les efforts de tri. Ne pas vider sa poubelle ménagère dans les containers mais dans un sac poubelle fermé.

    Nous vous invitons aussi à partager toutes vos actions et initiatives en faveur du tri : propreté des points de collecte, désinfection, prévention des infractions. Le service communication se fera le relais de ces actions afin de continuer dans le bon sens, les efforts de tri. Notre meilleur atout pour lutter contre cette crise est d’effectuer un travail commun, au service de l’environnement et des usagers. Nous en sortirons plus forts en étant solidaires et responsables. Daniel SPAGNOU, Président de la CCSB.

    LES COMMERÇANTS ET PRODUCTEURS LOCAUX LIVRENT A DOMICILE

    jeudi 2 avril 2020

    SITEDSLivraison à domicile

     

    Afin de répondre au mieux aux besoins des habitants du territoire, la  Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch a mis en place un  recensement non-exhaustif de commerçants ou producteurs effectuant la  livraison à domicile. Vous retrouverez sur le lien internet qui renvoie au site de la Communauté de communes.

    Cette liste sera régulièrement mise à jour : https://www.sisteronais-buech.fr/blog/actualite/livraisons-a-domicile/

    BRAVO AUX ÉQUIPES DU SSIAD

    jeudi 2 avril 2020

    SKM_C55820040208070

    A l’heure du confinement les équipes de terrain dont font partis les SSIAD, sont en première ligne face à la pandémie.

    Elles œuvrent dans l’ombre pour autant, de nouvelles organisations sont mises en place depuis 3 semaines déjà, afin de protéger nos ainés et les personnes handicapées qu’elles accompagnent au quotidien et ce avec tous les partenaires du secteur : Médecins de ville; Pharmacies; IDELS; Conseil Départemental (IDE et Assistantes sociales); Le CLIC; La PTA; Les services d’aide à domicile; L’HAD; L’hôpital.

    Avec les moyens dont nous disposons, les tournées de soins se sont adaptées à la situation. Les professionnels, les aidants familiaux assurent ensemble l’accompagnement des plus fragiles des plus isolés. Nous sommes prêts à accompagner en relais des structures d’urgence, des personnes non prises en soin par nous jusqu’à présent, si besoin. Parce que c’est tous ensemble et acteurs que nous réussirons à faire face au COVID-19. La Directrice, Madame Tania JEAN.

     

     

    DES TABLETTES POUR NOS AîNÉS

    mardi 31 mars 2020

    sitedstzbletegdgd

    Étant donné l’état de confinement imposé aux résidents Les Cigalines à l’hôpital de Sisteron, ces derniers ne peuvent recevoir aucune visite de leurs proches. Aussi j’ai demandé au service informatique de la ville, de faire l’acquisition de deux tablettes et de les mettre à disposition aux résidents des Cigalines, afin qu’ils puissent entrer en contact visuellement avec leurs familles.

    La ville de Sisteron prendra en charge également les abonnements rattachés à ces deux tablettes qui resteront aux Cigalines jusqu’à ce que le confinement prenne fin. Ces tablettes seront vraisemblablement fonctionnelles d’ici la fin de la semaine.

    PROBLÉMATIQUE DU RÉAPPROVISIONNEMENT DES DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUE

    mardi 31 mars 2020

    Distributeur Banque Postale

    Concernant la problématique rencontrée par certaines communes au sujet des points de retraits d’argent de la Poste, Monsieur DOGNON Christophe, Délégué aux Relations territoriales des Alpes de Hautes Provence et Hautes Alpes, donne des explications claires.

    La Brinks convoyeur de fonds qui réapprovisionne entre autres les distributeurs automatique de billets certains agents ont fait valoir leur droit de retrait ce qui pénalise le quotidien et qui impacte forcément sur les tournées normales.

    Actuellement la Poste fait en sorte de maintenir dans les grandes villes les points de retrait. Pour la vallée de l’Ubaye, c’est la ville de Barcelonnette qui est prioritaire et maintenir l’agence Postale de St Paul sur Ubaye.

    Le distributeur automatique de billets de Jausiers a été dévalisé dans les premiers jours du confinement et pour l’instant n’est pas la priorité des services de la Poste. Daniel SPAGNOU, président des Maires du 04.

    Voici la question de Monsieur Jean-Yves ROUX, Sénateur des Alpes-de-Haute-Provence posée au ministre de l’Economie et des Finances pour qu’il intervienne auprès de la Poste pour que nos communes rurales ne soient pas oubliées:  » Défaut d’approvisionnement des distributeurs de billets de la Banque postale: Les zones rurales constatent depuis de nombreuses années une désertification bancaire qui prend la forme de la disparition de distributeurs automatiques de billets (DAB) de proximité. Une étude de la Banque de France de juillet 2019 établit « qu’un peu moins de 99 % de la population de France métropolitaine peut tirer de l’argent dans sa propre ville ou dans une commune située à moins de 15 minutes en voiture ». 

    Or, dans le contexte de confinement, des élus des Alpes de Haute-Provence rapportent que les distributeurs bancaires des zones rurales, notamment ceux de la Banque postale, ne sont plus du tout approvisionnés. Cette situation inacceptable pénalise des personnes âgées, plus familiarisées avec le paiement en liquide et des commerces de proximité qui ne peuvent faire crédit à grande échelle.  

    Il rappelle par ailleurs que les personnes bénéficiaires de minimas sociaux retirent de l’argent en liquide dans les réseaux de la Banque postale, aujourd’hui défaillants. De plus, il indique que la nouvelle attestation de sortie dans le cadre de nouvelles règles de confinement ne prend pas en compte le déplacement pour aller retirer des espèces, bien souvent distant de plus d’un kilomètre. 

    Il lui demande comment il entend faire respecter la mission d’accessibilité bancaire confiée à la Banque postale et garantir dans les plus brefs délais l’approvisionnement des distributeurs bancaires en milieu rural. »

     

     

    LES RUES DE SISTERON DÉSINFECTÉES

    mardi 31 mars 2020

    SITEDSNettoyage Rues Sisteron Covid19 (1)

    Mercredi 1er avril les services techniques de la ville de Sisteron, dès 8h du matin ont débuté la désinfection des principales rues passantes passantes de la ville avec un produit spécial, sans eau de javel. Une seconde opération sera vraisemblablement réalisée la semaine prochaine.

     

    L’AMF COMMANDE DES MASQUES

    mardi 31 mars 2020

    Masques protection

    Dans la journée de dimanche, l’Association des Maires de France informait l’Association des Maires départementale, pour une commande groupée de masques à destination des communes et des communautés de communes du département.

    En effet, ces masques ne sont pas assez nombreux pour préserver les personnes devant travailler pendant cette période de contagion possible. Il faut aussi anticiper le déconfinement qui ne pourra pas avoir lieu sans les gestes barrière pour éviter que le virus ne se propage à nouveau.

    C’est donc dans la journée de lundi que le message a été envoyé à toutes les intercommunalités du département pour une réactivité demandée avec une commande de 50.000 masques qui arriveront à l’aéroport de Roissy le 8 avril prochain et qui seront ensuite acheminés dans les différents départements et le nôtre le plus rapidement possible, dont 3500 pour la ville de Sisteron.

     

    LA POSTE ET LES DISTRIBUTEURS DE BILLETS

    mardi 31 mars 2020

    Distributeur Banque Postale

    Hier lundi 30 mars en fin d’après-midi, le sénateur Jean-Yves Roux m’a tagué, (c’est à dire alerté pour ceux qui ne maîtrisent pas le langage des réseaux sociaux) sur Twitter, concernant le défaut d’approvisionnement en billets de banque de certains distributeurs du département et notamment ceux de la banque postale.

    J’ai aussitôt appelé le directeur départemental de La Banque Postale Monsieur DOGNON, afin de lui demander de remédier rapidement cette carence qui pénalise les territoires ruraux dans des communes où La Banque Postale est souvent le seul distributeur existant.

     

    RÉUNION DE LA TASK FORCE RÉGIONALE ÉCONOMIE-ENTREPRISES

    lundi 30 mars 2020

    SITEDSPLAN_aides_ENTREPRISES

    L’Etat et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur établissent un plan de bataille au service des entreprises : « Au-delà de la crise sanitaire, il faut traiter la crise économique »

    La pandémie mondiale du virus COVID-19 représente un basculement historique majeur. Partout, elle engendre des conséquences sociales, financières et économiques sans précèdent. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pierre DARTOUT, Préfet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône, et Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France, ont organisé un front commun pour proposer aux entreprises un Plan d’urgence, de solidarité et de relance, à la hauteur de la crise historique que nous traversons.

     Ce matin, les représentants économiques de la région et les trois grandes Métropoles de Provence-Alpes-Côte d’Azur se sont réunis autour du Préfet et du Président de la Région pour s’organiser et faire état de la situation économique régionale. 

    Il y a quelques jours, à travers 25 ordonnances, l’Etat prenait des mesures exceptionnelles pour notre économie, avec l’annonce d’une garantie des prêts de 300 milliards d’euros et d’un Fonds de solidarité national d’1 milliard d’euros. Le Gouvernement prend ses responsabilités, décide et agit, pendant que ses services déconcentrés, sous l’autorité du Préfet de région, accomplissent et appliquent ces instructions.

    Les Régions viennent en soutien des mesures exceptionnelles mises en place avec leurs moyens et au regard de leurs compétences. Dans cette période de crise, l’Etat et les Régions de France font preuve de méthode, de solidarité et d’unité. C’est pourquoi la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a souhaité mettre en place un Plan d’urgence et de solidarité capable d’amortir le choc de cette criseet un Plan de relance et d’investissement pour rétablir l’économie régionale dès que possible.

    « Nous savons que nous traversons ensemble, avec nos 5 millions de concitoyens de Provence-Alpes-Côte d’Azur, une période qui ne ressemble à aucune autre. Depuis 10 jours, l’activité économique et la consommation ont chuté de plus d’un tiers en France, du jamais vu en un temps si court. Les entreprises, notamment les TPE PME qui constituent le socle de l’économie régionale, sont touchées de plein fouet. Après seulement 10 jours, près de 150 000 salariés de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont en chômage partiel, à l’échelle de la région, ce sont 98 % des entreprises qui se déclarent impactées. Lire le reste de cet article »