• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • ÉLECTIONS MUNICIPALES Mars 2020
  • Contacts
  • Archive pour la catégorie ‘Non classé’

    PENSEZ À DECLARER VOS RUCHES POUR LE BIEN DE VOS ABEILLES

    mercredi 21 octobre 2020

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Vous avez jusqu’au 31 décembre pour déclarer vos ruchers, en précisant leur nombre et leurs emplacements et ce quels que soient le caractère professionnels ou non du rucher et ses caractéristiques ! Cette déclaration obligatoire permet d’avoir une meilleure connaissance du cheptel apicole et participe à sa gestion sanitaire. Elle permet également de conduire des inspection plus rapides et ciblées concernant les ruchers déclarés dans le département lors de mortalité massives aiguës ou de danger sanitaire de première catégorie comme la loque américaine. Enfin, elle permet d’obtenir des aides européennes dans le cadre du plan apicole européen qui soutien la réalisation d’actions en faveur de la filière apicole française.

    👉Pour faciliter votre démarche, une procédure simplifiée de déclaration en ligne est disponible sur le site du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dont voici le lien : https://www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr/…/declarer…

    DONNEZ UNE SECONDE VIE A VOS LUNETTES AVEC LE ROTARY

    lundi 19 octobre 2020

    SKM_C55820101509400

    Nos anciennes lunettes de vue dorment souvent dans un tiroir depuis des années alors qu’elles pourraient faire le bonheur de personnes en difficultés ! Face à ce constat, le Rotary Club de Digne Sisteron Val de Durance lance une grande opération baptisée « Donnez une seconde vie à vos Lunettes ». L’idée est simple : vider nos tiroirs et apportez les lunettes usagées (verres blancs ou teintés) dans l’une des urnes mises à disposition dans les Alpes-de-Haute-Provence et bientôt sur l’ensemble de la Région Sud.

    Sollicité par la présidente du Rotary Club Digne Sisteron Val de Durance, Yvette Pitallis-Collomb, j’ai répondu favorablement à sa demande et c’est ainsi que la ville de Sisteron s’est associée à ce « fil rouge solidaire » avec l’installation d’une urne dans le hall de l’Hôtel de ville afin de collecter les lunettes. Elles seront ensuite confiées à l’association rotarienne Opticiens Lunetiers Sans Frontières qui lutte depuis près de 30 ans contre la malvoyance en France et dans le reste du monde. Une fois réparées et contrôlées par des professionnels membres de  cette association, elles feront l’objet d’une distribution auprès de populations démunies de tous âges.  Alors n’hésitez pas, donnez une seconde vie à vos anciennes lunettes en les déposant à l’Hôtel de Ville de Sisteron !

    BERNADETTE AURRIC NOUS A QUITTÉS

    lundi 19 octobre 2020
     IAURRIC site
    J’ai beaucoup de peine en apprenant le décès de Madame Bernadette AURRIC, Maire Honoraire de Ganagobie qui était une amie. Bernadette a été Maire de 1989 à 2020 et membre du bureau de l’Association des Maires du 04 de 2002 à 2014.
    C’était une personne dévouée, toujours prête à rendre service, très attachée à sa commune qu’elle a servie durant toutes ces années. J’avais eu l’honneur de lui remettre à l’automne 2019, la médaille d’honneur de reconnaissance de l’Association des Maires de France.
    A son mari, à ses enfants, à sa famille, au conseil municipal de Ganagobie, j’adresse mes plus sincères condoléances et mes amicales pensées.

    ASSASSINAT DE SAMUEL PATY : APPEL DE L’AMF POUR UN HOMMAGE DES COMMUNES DE FRANCE

    lundi 19 octobre 2020

    DRAPEAUBERNE 3 site

    Voici le communiqué de l’Association des Maires de France (AMF) pour l’hommage à Samuel PATY. A Sisteron, un rassemblement est organisé samedi 24 octobre à 11 heures devant l’Hôtel de Ville. Une minute de silence sera notamment observée tel que cela avait été prévu samedi dernier avec mon appel aux maires du département pour l’organisation ce jour-là d’une cérémonie en sa mémoire.

     

    « L’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, en charge de l’enseignement moral et civique, au collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine est un acte barbare et révoltant que rien ne peut justifier.

    L’Association des maires de France adresse ses sentiments de profonde sympathie à sa famille, ses amis, ses collègues et ses élèves, et partage l’émotion qui a saisi le pays tout entier. Elle assure de sa solidarité et de son soutien l’ensemble du corps enseignant, dont la mission d’éveil à la connaissance, de formation de l’esprit critique et de la liberté de penser par soi-même est irremplaçable et constitue un pilier essentiel de la formation que la République doit à ses citoyens.

    Les maires connaissent et reconnaissent l’engagement et le dévouement au service de nos enfants et de nos jeunes, des enseignants et de tous les personnels éducatifs qui concourent au fonctionnement quotidien des établissements d’enseignement.

    Mais, ce n’est pas seulement la communauté éducative qui est endeuillée : c’est toute la France et la République, contestées dans leurs principes fondateurs. Car au-delà de cet acte odieux, une nouvelle fois c’est la liberté d’expression et le principe de laïcité, tels que nos lois, notre volonté commune et notre histoire les conçoivent, qui sont violemment mises en cause. Et cela nous ne l’acceptons pas, car ce serait vider de leur sens les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui figurent aux frontons de nos mairies.

    L’Association des Maires de France appelle donc toutes les communes de France à témoigner de leur solidarité avec la victime et sa famille, de leur soutien à l’ensemble de la communauté éducative et de leur mobilisation pour défendre la liberté d’expression et la primauté de la laïcité dans l’organisation de la République.

    Pour ce faire, elle propose aux communes d’afficher sur leurs bâtiments le mot-dièse #jesuisenseignant, de respecter une minute de silence lors de la prochaine réunion du conseil municipal et choisir un jour de mise en berne du drapeau de la mairie.

    Ainsi, chaque commune de France pourra rappeler son attachement aux grands principes de la République et l’immense respect dû à celles et ceux qui ont pour mission de former les citoyens de demain. »

     

    DES STAGES GRATUITS ET POUR TOUS LES PUBLICS AVEC L’ÉCOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE

    lundi 19 octobre 2020

    Musique Douce copie

    L’école de musique intercommunale Sisteronais-Buëch organise plusieurs stages et événements musicaux sur l’année scolaire 2020-2021. Au nombre de 14, ils sont gratuits et ouverts à tous les publics. Le programme et les modalités d’inscription sont disponibles sur le site de l’école de musique  https://emisb.sisteronais-buech.fr/

    POUR UN HOMMAGE AU PROFESSEUR ASSASSINÉ DEVANT TOUTES LES MAIRIES SAMEDI 24 OCTOBRE

    dimanche 18 octobre 2020

    FB5267B9-A64F-46EF-A4F2-90E16D42EC9C

    Quand la laïcité est attaquée, la réponse doit être immédiate et implacable, sinon c’est la République qui vacille. J’apporte tout mon soutien aux enseignants et mes condoléances à la famille du professeur d’histoire lâchement assassiné. Sur proposition de François BAROIN, président de l’AMF, je demande à tous les maires d’organiser dans le respect des mesures sanitaires un rassemblement samedi 24 octobre à 11h devant leur mairie et d’observer une minute de silence en hommage à Samuel Paty. J’ai mis les drapeaux sont en berne dès aujourd’hui et la ville s’associera à l’hommage national qui sera rendu.

    LA PLUS HAUTE DISTINCTION DU GRAND PRIX HUMANITAIRE DE FRANCE A DANIEL SPAGNOU

    samedi 17 octobre 2020

    IMG_0863 2

    C’est dans la salle du Conseil Municipal de Sisteron, avec toutes les mesures sanitaires requises et donc en comité restreint, que s’est déroulée ce samedi la remise officielle du Grand Prix Humanitaire de France en présence des récipiendaires de la promotion 2020, parmi lesquels Daniel SPAGNOU, maire et président de l’Association des Maires des Alpes-de-Haute-Provence.

    Traditionnellement organisée au Sénat, la cérémonie avait été reportée à deux reprises avant d’être programmée à Sisteron en l’honneur de M. SPAGNOU à qui devait être remise la plus haute distinction du Grand Prix Humanitaire de France « le Grand Argent avec cordon « , pour l’ensemble de ses actions de dévouement envers son prochain, en France mais aussi en Roumanie et au Kosovo.

    Accompagnée de Christine DUCROUX, délégué départementale, Lucie CALDERON-CRESSENT, présidente nationale du Grand Prix humanitaire de France a donc remis la croix Grand Argent avec cordon à M. SPAGNOU, visiblement très ému : « J’accepte avec beaucoup d’émotion cette distinction que vous avez jugé bon de me remettre, je ne sais si j’en suis digne, mais ce que je sais, c’est que la droiture, l’aide, le secours et l’amour de son prochain ont toujours fait partie de ma ligne de conduite et puisque nous sommes en présence d’un évêque aujourd’hui, de la charité chrétienne qui a toujours guidé mon existence », a  indiqué M. SPAGNOU avant de rendre hommage à celui qui l’a aidé très tôt à forger sa personnalité. La distinction que vous me réservez aujourd’hui, je la dédie à mon père qui n’est plus là, mais qui m’a inculqué, dès ma tendre jeunesse, le sens du devoir et l’amour des responsabilités au service des autres ».

    Parmi ses nombreuses responsabilités au service des autres, M. SPAGNOU a insisté sur la fonction de maire. « Il doit avoir la modestie et l’humilité de se frotter aussi aux problèmes du quotidien, en espérant cependant que les occasions de vibrer, s’enthousiasmer, seront plus nombreuses que les occasions de s’ennuyer ou de râler ! Pour ma part, j’ai conscience d’avoir eu la chance de vibrer pour ma commune et d’aimer mon métier de maire et encore plus cette ville et ses administrés, avec passion ! ».

    Et c’est par une citation d’Eugène MARBEAU, qui fut président de la société des crèches et membre du comité supérieur de protection des enfants que Daniel SPAGNOU, non sans avoir une nouvelle fois remercié les membres du Grand Prix Humanitaire de France,  a conclu cette cérémonie : L’indulgence pour le prochain est un plaidoyer pour soi-même ».

    Retour sur cette cérémonie avec le reportage de DICI TV via le lien : https://vimeo.com/469317966

    COVID-19 : DE NOUVELLES MESURES SANITAIRES

    vendredi 16 octobre 2020

    COVID SITE

    Lors de la réunion en visioconférence du comité de suivi du déconfinement à laquelle j’ai participé ce matin aux côtés de Christine REYNIER, adjointe aux affaires sociales et plusieurs de mes collaborateurs, la Préfète Violaine DÉMARET a fait le point sur la situation sanitaire du Département Une situation sous contrôle mais qui s’aggrave et implique d’être particulièrement vigilant notamment en raison de l’occupation à ce jour de tous les lits de Réa dans le Département, toutes pathologie confondues. Et si les Alpes-de-Haute-Provence ne font pas l’objet d’un couvre-feu instauré dans plusieurs grandes métropoles françaises, un certain nombre de mesures prises dans le cadre du décret national d’état d’urgence sanitaire s’appliqueront dès demain à 0 heure. Elles s’ajouteront aux obligations de port du masque prolongées notamment à Sisteron jusqu’au 3 novembre.

    Parmi les mesures relatives à la voie publique, il n’y a plus de système de déclaration mais une interdiction systématique des rassemblements de plus de 6 personnes. Outre les manifestations revendicatives qui restent soumises à déclaration, cette interdiction comprend des dérogations de quatre types : Les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ; les services de transports de voyageurs ; les cérémonies funéraires et les visites guidées organisés par des personnes titulaires d’une carte professionnelle.

    Concernant les mesures relatives aux établissements recevant du public (ERP) d’autres mesures s’appliqueront également :

    Dans les salles des fêtes, de spectacles, polyvalents ou chapiteau, tentes.. Les événements qui ne permettront pas le port du masque en permanence sont interdits. Ce qui interdit donc tous les événements avec distribution de boissons et de repas. Seuls seront autorisés les événements au cours desquels les personnes pourront rester assises et masquées et ce à compter de lundi 19 octobre

    Pour les Bars et Restaurants, le protocole est durci. Les tables de plus de 6 personnes seront en effet interdites, une distance d’un mètre entre les chaises devra être respectée et un cahier de tracing devra être établi.

    Pour les ERP avec public debout et itinérant (musées, centre commerciaux…) la jauge devient une jauge de densité : la jauge collective de 4m² par personne devra être respectée, ce qui impliquera un nombre maximum de visiteurs en simultanée et que chacun devra calculer.

    Pour les ERP avec personnes assises : dans les cinémas, lieux de cultes ou théâtre, une distance d’un siège libre entre chaque personnes ou entre chaque groupe de 6 (contre 10 auparavant) devra être respectée.

    En plein air (stades, hippodromes), une distance d’un siège libre entre chaque personne ou entre chaque groupe de 6 personnes devra également être respectée.

    Pour finir, les établissements sportifs (stades, gymnase, salle de sport) resteront ouverts aux pratiquants qui devront respecter strictement les protocoles.

    UN MINIBUS POUR LE PÔLE ACCUEIL JEUNES DE SISTERON

    vendredi 16 octobre 2020

     

    Minibus site

    Un plus indéniable pour le Pôle Accueil Jeunes de la Ville que ce splendide Minibus Renault qui permettra d’enrichir l’offre déjà conséquente de ce service public entièrement voué à l’enfance et à la jeunesse ! Une opération rendue possible grâce aux nombreux partenaires financiers locaux dont chacun est d’ailleurs représenté sur le véhicule par un encart publicitaire. « Merci pour votre action qui offrira à de nombreux enfants et jeunes de profiter de sorties, séjours et mini-camps sur l’ensemble de notre région », a lancé Daniel SPAGNOU, maire, aux côté de Sylvia ODDOU, déléguée adjointe au Pôle accueil Jeunes et Bernard CODOUL, adjoint à l’Urbanisme et Vincent BASSET, directeur du Pôle accueil Jeunes, avant d’évoquer les différentes sorties effectuées sur l’année écoulée.

    Au Pôle Jeunes, 90 ados ont ainsi participé à une vingtaine de sorties différentes et trois séjours à Pra-Loup, Guillestre et le Grau du Roi. De son côté l’accueil de loisirs du parc Massot-Devèze a organisé 22 sorties, séjours et mini-camps auxquels été présents 248 enfants. « Des chiffres très prometteurs sur une période où nous avons connu près de deux mois de confinement et une situation sanitaire qui rend complexe la mise en place d’actions et projets pour l’enfance et la jeunesse », a commenté M. SPAGNOU qui s’est félicité de ce Minibus qui « permettra de continuer à proposer aux familles sisteronaises et des alentours de nombreuses sorties et séjours pour les années à venir ».

    La mise à disposition de ce minibus Renault Trafic de 9 places, a été initiée en collaboration avec la société « Véhicom » qui a démarché les partenaires. « Je tiens à remercier son directeur, Olivier FRANCOIS qui a été disponible à nos côtés tout au long de l’opération » a ajouté le maire avant de terminer son propos en adressant ses félicitations « à toute l’équipe du Pôle Accueil Jeunes qui malgré les contraintes actuelles continue de proposer un accueil de qualité à nos enfants et adolescents sisteronais. Nous espérons que ce Minibus permettra de consolider vos actions et que, bien entendu, vous en prendrez soin ! ».

    MISE EN SÉCURITÉ DES STATUES DE L’HORLOGE

    vendredi 16 octobre 2020
    Statue Horloge 1 Site Staue Horloge 2 site
    La tour de l’Horloge actuelle a été construite au début des années 1890. Quelques années plus tard, deux statues sont venues compléter cet ensemble architectural. La statue donnant sur la place de l’Horloge, autrefois la place de la mairie et cœur de la ville avant le bombardement, représente la république, accostée d’un lion, symbole de force et de puissance. Traditionnellement, elle brandit un rameau de paix.
    La statue qui donne côté rue, est une allégorie de Cérès, déesse des moissons, de l’agriculture et de la fertilité. Elle est toujours représentée avec un sceptre et un épi, en général un faisceau d’épis dans la main droite et une torche ardente dans la main gauche.
    Malheureusement, le temps a fait son œuvre. Réalisées en terre cuite, ces statues ont été soumises aux intempéries, la pluie qui s’infiltre puis le gel, ont causé des dommages irréversibles.
    Dans un premier temps, le rameau et la main de la statue de la place avaient disparu, puis le nez et dans un second temps, la main de la statue côté rue a chuté, heureusement sans faire de blessés. A la suite de cet évènement, les services techniques de la ville sont intervenus afin de sécuriser la statue en retirant son bras et sa tête.
    Aujourd’hui, la dégradation se poursuit à grande vitesse. C’est la raison pour laquelle, après concertation avec mon adjointe à la Cuture, Léa PAYAN et les techniciens de la Ville, la décision a été prise de retirer les deux statues de l’édifice avant les gelées hivernales afin de sécuriser les abords de la tour et ne pas prendre de risques pour la population.
    Cependant, nous avons conscience qu’elles sont un symbole de l’histoire de Sisteron et de l’identité de cette place, c’est pourquoi elles seront conservées dans les locaux municipaux comme témoins de l’histoire locale.