• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour août 2013

    UN NOUVEAU SNACK RUE SAUNERIE

    mercredi 28 août 2013

     025.JPG

     

    Samedi 24 août, le Maire de Sisteron, Daniel Spagnou, est allé saluer Camel Djaout et Frédéric Kock, qui viennent d’ouvrir un snack au 54 Rue Saunerie.« Piment d’Orient », c’est son nom, propose toutes sortes de sandwiches, burger et autre kebab, pour lesquels sont utilisés les légumes frais du marché ; il propose également à la vente un choix de pâtisseries orientales faites maison.Une raison de plus pour avoir envie d’y satisfaire sa gourmandise !

    HOMMAGE A FRANÇOIS SAUVAIRE-JOURDAN

    vendredi 23 août 2013

    francois-sauvaire-jourdan.jpg 

    François, c’est à l’ami que je m’adresse ce matin, comme je l’ai fait pour Gérard Chaillan, il y a quinze jours.Ce mois d’août 2013 aura marqué ma mémoire et mon cœur.François Sauvaire-Jourdan, avec la discrétion qui le caractérisait, s’en est allé, sans bruit. Il faisait face avec courage à une maladie foudroyante, terrible, qui, en moins de quinze jours, a eu raison de l’homme robuste qui avait plein de projets, et qui aimait tant la vie.Il y a huit jours, sur la terrasse de la cazette – cette belle propriété à laquelle il était tellement attaché – nous bavardions de tout et de rien, et son humour décapant faisait encore mouche.François était un bon vivant. Il aimait accueillir amis, ou même anonymes, dans sa propriété : « tu sais que tu me fais plaisir quand tu viens nous voir »… était sa phrase favorite. Que de bons moments passés ensemble à égrener l’histoire de notre belle ville qu’il connaissait parfaitement, et surtout, de ses habitants !Il faisait partie de ces sisteronais incollables sur l’histoire des familles qui ont bâtis le Sisteron d’aujourd’hui.Et François était aussi très proche des cultivateurs de notre département qu’il a si souvent rencontrés dans sa carrière professionnelle. Il aimait en parler, ne tarissant pas d’éloges sur la dureté de leur travail, et se plaisait à dire : « tu ne seras jamais déçu par un agriculteur. »François était fier – à juste titre – d’appartenir à cette grande et belle famille des Sauvaire-Jourdan qui a marqué l’histoire de notre ville. Et j’ai, à cet instant, une pensée pour son père, henry Sauvaire-Jourdan, personnalité très respectée des sisteronais. François aimait aussi raconter à ses proches la belle histoire romantique qu’il a vécue durant soixante ans avec Arlette. Une histoire qui aurait pu faire un beau film : le prince qui épouse la bergère »… Mais quelle belle histoire d’amour entre eux !Nous garderons dans notre cœur le souvenir d’un homme chaleureux, gentil, accueillant, simple ; mais un homme avec des convictions et des valeurs solides. Une des valeurs à laquelle il tenait le plus était la famille, et quand on devenait ami avec François Sauvaire-Jourdan, on faisait partie de sa famille. Aujourd’hui, nous sommes très tristes car, François, tu vas nous manquer. Mais du ciel, tu nous aideras. J’en suis persuadé. Merci pour m’avoir un jour ouvert ta porte de la cazette. Ce jour-là, nous sommes devenus amis pour la vie et pour l’éternité.Vous, ces cinq petites-filles,Vous pouvez être fières de votre grand-père et suivre le chemin qu’il vous a tracé : un chemin de droiture et d’honnêteté.En mon nom personnel, et au nom de ma famille, mais aussi des sisteronaises et des sisteronais,J’adresse à mon amie, Arlette, à ses enfants, à ses petits-enfants, frère et sœur, et à toute la famille, mes plus affectueuses pensées.Au revoir François, et merci.

    BELLE FETE POUR LA FIN DU RAMADAN

    mardi 13 août 2013

     

     repas-femmes-harkis.JPG

     

    Les femmes harkis du quartier de Beaulieu ont fêté la fin du Ramadan à l’occasion d’un amical repas qui s’est déroulé au club-house de la piscine lundi soir, auquel elles avaient convié le Maire de Sisteron, Daniel Spagnou. Le repas, concocté par Houria Kuqi, gérante du club-house, fut excellent et l’ambiance très agréable et des plus décontractées.

    UNE CLOTURE TRIOMPHALE

    mardi 13 août 2013

     delaroche-lepoulain.jpg

     

     Les Nuits de la Citadelle se sont achevées, vendredi dernier, en présence d’un public très nombreux et dans une ambiance extraordinaire. Le théâtre de la Citadelle affichait complet et, une fois de plus, Michel Bouquet et sa magnifique troupe de comédiens ont emballé un public enthousiaste avec la célèbre pièce de Ionesco « Le roi se meurt ». Le traditionnel feu d’artifice dans un ciel étoilé qui a clôturé ce 58ème festival des « Nuits de la Citadelle », a fait oublier les deux soirées annulées à cause des orages.Pour ce final grandiose, de nombreuses personnalités s’étaient déplacées dont Corinne Le Poulain et Christine Delaroche, deux célèbres comédiennes, venues applaudir le maître du théâtre et ami, Michel Bouquet. Vive les Nuits de la Citadelle. On attend avec impatience l’édition 2014.

    Gérard Chaillan, Ancien Adjoint au Maire.

    vendredi 9 août 2013

    rugby-001.jpg

    C’est dans la Vallée de l’Ubaye où il séjournait comme chaque été au mois d’Août avec son épouse Huguette que Gérard Chaillan nous a quittés.

    Il était parti avec un ami, le matin très tôt, pour faire une promenade en montagne à deux pas de la Conche où je réside actuellement. Une crise cardiaque en pleine montagne a eu raison de lui.

    Gérard adorait les randonnées en montagne que ce soit à Sisteron ou dans la Vallée de l’Ubaye où Huguette comme moi étions nés. Il en connaissait les moindres recoins, il se disait d’ailleurs pour nous taquiner « plus Ubayen que nous ».

    Dès que les sapeurs-pompiers de Sisteron m’ont averti de son décès, je me suis rendu immédiatement auprès de Huguette pour lui témoigner réconfort, soutien et amité.

    Gérard était un ami. Homme de qualité, de devoir, dévoué, courageux, il avait fait front avec détermination il y a quelques années à la maladie, après une très belle carrière professionnelle à Sanofi. Gérard avait pris une retraite bien méritée consacrée désormais au sport. D’ailleurs, il avait été Adjoint aux Sports de la Mairie de Sisteron, sous la Municipalité Lanza-Roman, de 1977 à 1983. Membre fondateur du Club de Rugby il ne manquait jamais un match. J’aimais assister à une rencontre à ses côtés car ses commentaires pour ce sport m’entrainaient et me passionnaient.

    Gérard a aussi présidé le Comité des Fêtes de Sisteron et participé à de nombreuses associations car le bénévolat représentait pour lui une des valeurs à laquelle il était viscéralement attaché.

    La Ville de Sisteron perd un de ses plus fidèles supporters, un homme généreux et engagé. Moi, je perds aussi un « Classard » comme on se le rappelait souvent.

    À Huguette, à son fils, à sa belle-fille, à son petit-fils, à toute sa famille et à ses nombreux amis j’adresse mes plus sincères condoléances et toute la reconnaissance de la Ville de Sisteron pour tout ce qu’a fait Gérard pour elle et pour les Sisteronais.

     

    Une foule impressionnante était venue accompagner Gérard Chaillan dans sa dernière demeure. Monsieur Piquemal au nom des randonneurs et Monsieur Bremond Président du Rugby ont prononcé une allocution.

    Exposition de peintres à l’Hôtel de Ville.

    vendredi 9 août 2013

    dscf3254.JPG

    Une très belle exposition à voir à l’Hôtel de Ville de Sisteron, jusqu’au 17 Août 2013.

    Félix Lyon, Marie-Odile Griffart et Michel Griffart peintres domiciliés à Valbelle, exposent de magnifiques toiles à découvrir impérativement.

    Le clou de l’exposition est certainement les toiles sur le Marché hebdomadaire de la Place de l’Horloge.

    Daniel Spagnou a tenu à venir visiter l’exposition et témoigner ainsi sa reconnaissance à ces trois peintres bourrés de talent.