• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour mars 2019

    18 ŒUVRES DE GEORGES BRIATA SE DECOUVRENT A L’ESPACE D’ORNANO

    lundi 25 mars 2019

    EXPO BRIATA (1)

    Samedi 23 mars, une assistance venue nombreuse était réunie autour de Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron, de Monsieur Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire, de Madame Cécilia LOUVION, présidente de l’AGAC, de Madame JACOB, épouse de Monsieur le Préfet, de Monsieur Robert ASSANTE, adjoint au maire de Marseille, représentant Monsieur Jean-Claude GAUDIN, maire de Marseille, pour le vernissage de la très belle exposition de peinture de Monsieur Georges BRIATA « peintre de l’ailleurs », qui était présent avec son épouse, à l’Espace d’Ornano du Musée Gallo-Romain. Une remarquable exposition à ne pas manquer, jusqu’au 18 mai 2019.

    Avec cette formidable exposition, la saison culturelle 2019 se poursuit avec l’œuvre de Georges BRIATA. Né à Marseille en 1933, il entre à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Marseille où il obtiendra avec succès dès 1947 deux prix. Néanmoins, il choisit de s’orienter vers la décoration pensant même devenir publicitaire. Admis premier au concours de l’Ecole Nationale supérieure des arts décoratifs de Paris en 1951, il en sort avec un diplôme d’art mural. En 1955, il devient l’élève du peintre Marcel Grommaire qui a une influence profonde sur son travail. Grâce à une apparence de jeune premier, il tourne même dans le film « Gervaise » de René Clément.A 27 ans, sans trop y croire, il candidate puis obtient la chaire de professeur de peinture, aux Beaux-Arts de Marseille. Son talent n’ayant plus de secret, il expose aux quatre coins du monde : Genève, Berlin, Tokyo, New York, Montréal, et j’en passe tellement les lieux sont nombreux. De même, il a peint plus de 4.500 toiles en 60 ans !

    « Nous vous remercions chaleureusement de nous honorer de votre présence et d’avoir sélectionné pour nos yeux émerveillés un panel coloré, chatoyant et éclectique représentant bien cependant toute votre œuvre. Vous avez pu rencontrer le sculpteur Paul Belmondo, mais aussi des peintres, poètes et journalistes de renom tels que Guy Charon, Raymond Guerrier, Eugène Ionesco, pour ne citer qu’eux. En 2006, l’Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille vous ouvre la porte et vous en devenez membre. André Roussin, de cette même Académie, dit de vous que vous êtes « un fou de couleurs » et il avoue même, grâce aux nombreux pianistes et autres instrumentistes que vous avez peints, outre les bords de mer et les scènes de la vie quotidienne, qu’il entend votre peinture chanter ! Quel bel hommage ! Encore une fois, je vous remercie de faire profiter la ville de Sisteron de vos œuvres qui font régulièrement le tour du monde et de revenir à Marseille dont vous ne savez vous séparer trop longtemps. Je tiens à remercier Monsieur Franck PERARD, mon Adjoint à la Culture ainsi que madame Cécilia LOUVION, nouvelle présidente de l’association de gestion des affaires culturelles ainsi que tout le personnel des services municipaux techniques et de la culture qui, une fois de plus, ont tout mis en œuvre pour vous proposer une exposition de qualité. » rappelait Daniel SPAGNOU.

     

    A DECOUVRIR : LA GALERIE BOUTIQUE « ATELIER TERRE ET PAPIER »

    lundi 25 mars 2019

    POURSITEDSETSISTERON

    Venez découvrir une belle et pittoresque boutique, sis, 20, rue Mercerie à Sisteron. Madame Carole TIMOTEO, vous propose toute une série de céramiques, vaisselles, sculptures, mais aussi des livres d’artiste et de recettes, des plantes aromatiques, huiles essentielles et autres infusions…

    Pour plus de renseignements : 06.64.76.52.30 et sur facebook : Atelier Terre et Papier.

     

    A VOS AGENDAS! CONCERT DIMANCHE 31/03 A 18 AUDITORIUM

    lundi 25 mars 2019

    SITEDSAUDIT

    Les Doubles dièses en concert, Dimanche 31 mars à 18 heures dans le magnifique auditorium de l’Ecole de musique de Sisteron. (Entrée 10€)

    A LA DECOUVERTE DES ANIMAUX ET PLANTES DE NOTRE BELLE REGION

    vendredi 22 mars 2019

    Présentation Livre Jeunesse_modifié-1

    C’est une belle surprise que ce livre : « Promenons-nous dans la forêt », qui mène le lecteur à partir de 4 ans, à la découverte des animaux et des plantes de notre belle région. Un petit guide ludique et pédagogique pour découvrir en famille 25 espèces d’animaux et de végétaux de la forêt. De plus, il permet de coupler balades et idées d’activités.

    Caroline CAVEGLIA et Emilie VAUTRIN, avec les illustrations de Florence COUDURIER-CURVEUR, proposent un beau livre de jeunesse.

    Le livre est édité par Naturalia Publications à Turriers, vous pouvez feuilleter quelques pages en suivant ce lien : https://fr.calameo.com/read/004974791bbaee8f8d6df

    Il est disponible à l’Office de Tourisme de Sisteron, dans les librairies et sur internet.

    SKM_C55819032217220

    TE DEUM SAMEDI 30/03 A 18H EN LA CATHEDRALE DE SISTERON

    vendredi 22 mars 2019

    SKM_C55819032217170

    INAUGURATION DU RESTAURANT « L’AUBERGE » A DIGNE-LES-BAINS

    vendredi 22 mars 2019

    Inauguration L'Auberge à Digne (2)

    Jeudi 21 mars, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron était présent à l’inauguration du restaurant « L’Auberge », sis, 19 place de l’Evêché à Digne-les-Bains. Il était accueilli par Matthieu BONNOURE, plus jeune Maître restaurateur de France qui ouvre ici son second établissement après « L’Insolent » à Seyne-les-Alpes. Un excellent souvenir pour Monsieur Daniel SPAGNOU, puisqu’il a eu le plaisir d’y venir en mai dernier avec Monsieur Jean-Claude GAUDIN, maire de Marseille. On notait la présence de Madame Patricia GRANET-BRUNELLO, maire de Digne-les-Bains.

    « Je ne suis pas étonné de l’ouverture de ce second établissement quand on connaît Matthieu, il n’a que 23 ans et tellement de talent, je lui prédis un bel avenir plein d’étoiles dans les yeux », dira le maire de Sisteron.

    Déjeuner Gaudin Spagnou L'Ibsolent(Déjeuner le 3 mai 2018 avec Monsieur Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, au restaurant L’Insolent à Seyne-les-Alpes)

     

    LA VILLE DE SISTERON FAIT LA « UNE » DU SITE OFFICIEL DE L’ADMINISTRATION CENTRALE TIBETAINE

    jeudi 21 mars 2019

    SKM_C55819032111130

    Sisteron, petite ville au grand renom, fait aujourd’hui la « Une » du site officiel de l’Administration Centrale Tibétaine, pour le lever du drapeau tibétain du 10 mars, dans les municipalités en France, Belgique et au Luxembourg, qui marque le 60ème anniversaire du soulèvement national tibétain contre la Chine, et rend hommage à ce peuple qui est toujours oppressé, aujourd’hui encore.

    https://tibet.net/2019/03/tibetan-national-flag-flutters-in-the-villes-vales-of-europe/

     

     

     

     

    LE CESSEZ LE FEU DU 19 MARS 1962 COMMEMORE

    mercredi 20 mars 2019

    Cérémonie 19 Mars

    De nombreuses personnes étaient rassemblées au pied du Monument aux Morts de Sisteron, en ce mardi 19 Mars, pour commémorer la journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. On notait la présence de Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, de nombreux élus, du Commandant Christine DUBOIS, commandant la compagnie départementale de gendarmerie de Digne-les-Bains, du Capitaine Laurence MAZOYER, de l’adjudant-chef Jérôme LATIL, commandant la brigade de Sisteron, du Major GALANTINI, commandant la communauté de Brigade de Sisteron, de la Police municipale, de Monsieur le Curé, ainsi que des anciens combattants d’Algérie. En ce 57ème anniversaire des accords d’Evian, commémorant la sortie de 8 années de combats qui ont déchiré plusieurs centaines de milliers de famille de part et d’autre de la Méditerranée.

    En présence des drapeaux et des représentants des Associations Patriotiques, des autorités civiles et militaires, lecture était faite par Monsieur Paul MAGNAN, président de la FNACA du message de la FNACA et par Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, du message de Geneviève DARRIEUSSECQ, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées:

    « Se souvenir, se recueillir, rendre hommage, faire mémoire ! Tel est le sens de la journée nationale du 19 mars. Telles sont les raisons pour lesquelles les Français se rassemblent aujourd’hui. Nous nous souvenons de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, de la souffrance, des drames qui ont endeuillé de part et d’autre la Méditerranée.

    Nous nous recueillons en mémoire des victimes militaires. Ils étaient appelés et rappelés du contingent, militaires de carrière, forces de l’ordre, de métropole ou d’Afrique du Nord. Ils étaient aussi membres des forces supplétives et assimilés. 25 000 sont morts pour la France, 70 000 ont été blessés. Tous ont fait leur devoir avec courage et dévouement.

    Nous nous recueillons également en mémoire des victimes civiles : hommes, femmes et familles, de toutes origines et de toutes confessions. Le 19 mars 1962, c’est la fin tant attendue des combats. C’est la promesse d’un retour dans leurs foyers pour des milliers de soldats français. Près de deux millions d’appelés et de rappelés ont servi en Afrique du Nord, pendant 18, 28 ou 30 mois. Etudiants, jeunes cadres, ouvriers, paysans, employés, ils venaient de toutes les strates de la société française.

    Aucun d’entre eux n’a oublié. Ceux qui en sont revenus sont souvent restés marqués par ce qu’ils ont vu, par ce qu’ils ont vécu, par la spirale dramatique de la guerre d’Algérie. Le 19 mars 1962, l’indépendance d’un pays se préparait. Au soulagement des uns fait écho la détresse des autres. La violence se transforme mais frappe encore. Des drames se nouent, des représailles éclatent.

    La déchirure se concrétise pour des familles entières. Elles quittent leur terre natale, une terre aimée, pour refaire leur vie dans un pays que, pour la plupart, elles ne connaissaient pas. Ces événements ont profondément bouleversé notre pays et notre société. Nous en sommes les héritiers aujourd’hui.

    Certes, la mémoire de la guerre d’Algérie est plurielle et complexe. Certes, elle est parfois encore brûlante. Mais, elle est une part de notre identité commune. En la considérant avec vérité, nous y trouverons des leçons d’espérance ainsi que des appels à la paix et à la tolérance.

    Voilà pourquoi il est essentiel que nous continuions à apporter à nos enfants, aux jeunes générations, des clefs de compréhension. Voilà pourquoi il faut continuer, inlassablement, à témoigner, à expliquer, à faire savoir. Voilà pourquoi nous nous réunissons aujourd’hui. »

    Les autorités déposaient une gerbe devant le monument aux morts. Après « La Marseillaise » et la Minute de Silence, toute la délégation se retrouvait à l’Hôtel de Ville où un apéritif leur était servi.

     

     

    RENCONTRE AVEC LA PRESIDENTE DE L’AUPA

    mardi 19 mars 2019

    SITEDSONEPLUSONEOOOOO

    Entretien à Aix-en-Provence entre Madame Maryse JOISSAINS-MASINI, maire et présidente de l’Agence d’Urbanisme Pays d’Aix (AUPA), Monsieur Serge LERDA, directeur et Monsieur Daniel SPAGNOU, président de la Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch (CCSB), au sujet des relations futures entre l’AUPA et la CCSB, sachant que l’AUPA apporte un recul nécessaire pour appréhender les défis de demain et mettre en œuvre les projets ambitieux pour les habitants des territoires.

    Une réunion avec l’AUPA a été décidée courant avril à Sisteron, pour mettre en place un éventuel partenariat.

     

    ENQUETE SUR LES RESSOURCES ET LES CONDITIONS DE VIE DES MÉNAGES A SISTERON

    mardi 19 mars 2019

    SITEDSETSISTERON

     

    L’Insee réalise, entre le 15 avril et le 22 juin 2019, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.

    L’enquête s’inscrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l’emploi et la santé des individus.

    Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l’Insee chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant.

    Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

    L’enquête prend la forme d’un panel sur plusieurs années, avec un échantillon d’environ 16 000 logements. Les réponses fournies lors des entretiens restent confidentielles, comme la loi en fait la plus stricte obligation. Elles servent uniquement à l’établissement de statistiques. Certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.