• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour mai 2013

    IN MEMORIAM

    mardi 14 mai 2013

    ceremonie-plaque-pierre-magnan-ecole-des-plantiers-024.jpg

    Il y a un an disparaissait brutalement un ami de Sisteron, le grand écrivain Pierre MAGNAN. Le Commissaire Laviolette se retrouvait orphelin

    Pierre MAGNAN laisse le souvenir d’un homme exceptionnellement intelligent, aimant avec passion la Provence.

    Il aimait, avec son épouse Françoise, séjourner dans la Cité de Paul Arène dont il connaissait le moindre des recoins.

    « Le Secret des Andrônes », un de ses romans qui a connu un éclatant succès, se déroulait à Sisteron.

    Il nous manque un peu plus tous les jours.

    Mais Françoise, son épouse, continue à perpétrer son souvenir et veille sur son œuvre si riche.

    Elle reste fidèle à Sisteron et je lui en sais gré.

    mardi 14 mai 2013

    arrivee-forains.jpg

    La fête de Pentecôte approche à grand pas, mes amis les forains sont arrivés et installent leur manège et autres attractions, si prisés par les grands et petits.

    Je les retrouve chaque année depuis 31 ans avec plaisir et émotion. J’ai vu grandir leurs enfants et découvre leurs petits-enfants.

    C’est une grande famille fidèle, un peu la mienne.  Je leur souhaite de bonnes fêtes de Pentecôte malgré la météo.

    LE SECOND NUMERO DU MAGAZINE « SISTERON COMMERCES » VIENT D’ARRIVER

    mardi 14 mai 2013

    sisteron-commerces.jpg

    Mardi dernier, Daniel SPAGNOU Président de la Communauté de Communes du Sisteronais, Maire de Sisteron en présence de Nicolas LAUGIER Président de l’Association des commerçants, Stéphane ROPPERS commerçant, Dominique CARNEL Vice-président de la Communauté de communes du Sisteronais en charge du développement économique  et Marianne DIDIER Coordinatrice FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) étaient réunis dans les locaux de la Communauté de Communes du Sisteronais pour faire la présentation du deuxième numéro de « Sisteron Commerces » qui vient de paraître.

    Un magazine qui est le fruit d’une action du FISAC dans l’optique de la dynamisation du centre-ville. Il se veut être au plus près des consommateurs et met en avant le commerce du centre-ville, les nouveaux commerçants ainsi que la modernisation des commerces, tout en mettant en scène des acteurs locaux pour valoriser les commerces de proximité. Il présente les idées cadeaux pour la fête des mères, des pères, présente les animations et manifestations du centre-ville…

    Ce trimestriel de 24 pages est distribué à 8000 exemplaires gratuitement dans les boîtes aux lettres de Sisteron, Laragne, Mison, Authon, Saint-Geniez, Valernes, Vaumeilh, Entrepierres, Château-Arnoux-Saint-Auban, Aubignosc et Peipin. Il est financé par le FISAC, la Mairie de Sisteron par l’intermédiaire des subventions versées à l’APACS (Association pour la Promotion et l’Animation du Commerce Sisteronais), et par les annonceurs dont la CCI des Alpes de Haute Provence.

    Pour plus d’informations vous pouvez suivre l’actualité du commerce Sisteronais sur : www.sisteron-commerces.com

    CEREMONIE DU SOUVENIR EN CE MERCREDI 8 MAI

    mardi 14 mai 2013

    ceremonie-sisteron.jpg

    Mercredi dernier, s’est déroulé la traditionnelle commémoration au Monument de la Résistance de Sisteron, pour la célébration du 8 mai 1945.

    En présence du Maire, Daniel SPAGNOU, et des représentants des Associations Patriotiques et de leurs drapeaux, des représentants de la Gendarmerie et de la Police Municipale, des élus,  et des membres du Conseil Municipal Jeunes.

    Le 8 mai 1945 est bien plus que la célébration d’un fait de guerre, marquant la suprématie militaire des alliés sur les Allemands, elle marque une étape dans la prise de conscience que le destin du monde appartient à l’ensemble des peuples.

    Daniel SPAGNOU, dans son allocution devait insister sur le devoir de mémoire, « Le 8 mai 1945, jour de liesse s’il en fut, puisqu’à 15 heures ce jour-là, les cloches de toutes les églises ont sonné officiellement la fin de la guerre alors que le général de gaulle en faisait l’annonce sur les ondes. La veille, l’acte de rédition de l’Allemagne était signé à Reims, stipulant que les combats devaient cesser le 8 mai 1945 à 23 heures.

    Le 9 mai 1950, ROBERT SCHUMAN jetait les bases d’une communauté européenne où « toute guerre entre la France et l’Allemagne devient, non seulement impensable, mais matériellement impossible. » On peut mesurer aujourd’hui l’important chemin parcouru. Tous les pays de l’union européenne forment une force ; des états qui se soutiennent et s’ingénient à garder un équilibre, parfois difficile cependant en cette période de crise. Mais l’amitié qui s’est établie entre les ennemis d’hier a su passer tous les clivages pour accroître et s’amplifier et c’est bien là que réside le cœur de cette union européenne, avec des citoyens qui échangent, qui apprennent à se connaître, partagent leur langue, travaillent dans un autre pays que celui qui les a vus naître. C’est peut-être aussi ça, la victoire ! Une revanche sur cette guerre qui a fait tant de dégâts, humains d’abord, et matériels ensuite. La France depuis connaît la Paix, mais combien de pays, de régions sont encore sous l’emprise de l’horreur de la guerre, ethnique, fratricide, aux portes de l’Europe, la folie des hommes, avides de pouvoir ne cessera donc jamais ? Chacun de vous connaît cette douleur. Chacun de vous connaît ce qu’il a fallu de courage pour rebâtir, reconstruire non seulement les murs détruits, mais bien sûr aussi les âmes. Ici même, à Sisteron, nous savons, peut-être plus qu’ailleurs, ce que destruction veut dire. En ce 8 mai 2013, souvenons-nous de tous ceux qui ont eu à souffrir de cette guerre, de leur courage, de leur abnégation, de leur volonté de défendre et de libérer leur patrie. Gardons aussi le souvenir de ceux qui ont été déportés et torturés, à qui nous avons rendus hommage, le 28 avril dernier, mais qui sont aussi toujours dans nos cœurs. »

    Après les discours, il fut déposé les gerbes de fleurs au pied du monument, puis vint le moment de la « Sonnerie aux Morts », pour se clôturer par la minute de silence, faisant retentir  « La Marseillaise ».

     

    LA PREVENTION ROUTIERE A L’ECOLE DU THOR

    mardi 7 mai 2013

    prevention-routiere.jpg

    Mardi dernier, Daniel SPAGNOU Maire de Sisteron est venu assister à la journée de prévention routière qui avait lieu à l’école du Thor, en présence de Gérard SOULAN, Directeur de l’Association Prévention Routière des Alpes de Haute Provence, des Gendarmes et du chef de Poste de la Police municipale de Sisteron.

    L’éducation routière a pour mission principale de donner aux enfants les moyens de participer à leur propre sécurité pour qu’ils puissent ensuite l’assumer totalement. Au-delà du simple fait d’apprendre à éviter l’accident, il s’agit de leur faire acquérir un ensemble de valeurs sur lesquelles va reposer leur comportement actuel et futur.

    Dès lors, l’éducation routière ne peut se limiter à un simple apport de connaissances réglementaires ou même de connaissances générales. Elle doit permettre aux enfants d’observer et de comprendre le fonctionnement de leur environnement, d’analyser des situations, mesurer les risques et prendre les bonnes décisions, de maîtriser leurs modes de déplacements et d’acquérir des comportements leur donnant la possibilité de participer à leur sécurité immédiate.

    Action emblématique de l’association Prévention Routière, la piste d’éducation routière s’inscrit dans cette mission tout en y associant un concours avec remise de récompenses pour les enfants le plus représentatifs de ces valeurs. Lire le reste de cet article »

    « U EXPRESS » RENOVE

    mardi 7 mai 2013

    inauguration-u-express.jpg

    Lundi dernier, Monsieur François HUGON accueillait les employés de «U Express» ainsi que le Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU, lors de l’inauguration des travaux de rénovation du magasin U Express, en centre-ville de Sisteron.

    Monsieur François Hugon est revenu sur l’historique du magasin Super U qui a été transféré sur la zone d’activités passant de 55 employés en 2006 à 130 fin 2013.

    Aujourd’hui « U Express » avec ces transformations vient de trouver son rythme de croisière. Il est aujourd’hui autonome en quittant le giron des grands supermarchés pour se marier avec la coopérative Le Mistral qui est spécialisée dans le commerce de proximité.

    « Le magasin apporte aujourd’hui à ses clients du confort, une grande profondeur de gamme et une palette de services importante. Un client peut ainsi venir à pied faire ses courses et repartir en ayant dans son cabas la totalité de ses besoins » devait rappelait Monsieur HUGON avant d’inviter l’assistance à lever le verre de l’amitié.

    LES VOLAILES DE SOPHIE : SOPHIE DUDEMAINE A DEDICACE SON DERNIER LIVRE DE RECETTES A SISTERON

    lundi 6 mai 2013

    dscn9571.JPG

    Avec 6 millions d’ouvrage vendus, Sophie Dudemaine est aujourd’hui un auteur culinaire qui cumule les records.

    Fille des restaurateurs Jean-Pierre Caillabet et Monique Grass, et petite-fille du propriétaire du restaurant de la tour Eiffel, Sophie a effectué de nombreux stages, après son bac, auprès des plus grands chefs, notamment  dans les restaurants Apicius et Le Récamier à Paris. A seulement 23 ans, elle se lance dans la restauration à domicile, et en 1999, elle épouse  Jacki Dudemaine qu’elle a rencontré 9 ans plus tôt.

    En 1998, Sophie se lance sur le marché en vendant des gâteaux dans le département des Hauts-de-Seine, et la notoriété de ses réalisations fait qu’elle est contactée par une maison d’édition qui lui propose de coucher sur papier l’ensemble de ses bonnes petites recettes.

    Son premier ouvrage, “Les cakes de Sophie” sorti en 2000, se vend à plus d’un million d’exemplaires. Il sera bientôt suivi de nombreux autres, au rythme moyen de deux par an : les Crêpes de Sophie, les Buffets de Sophie, Confitures et compotes de Sophie, les Barbecues de Sophie , les Madeleines de Sophie, les Terrines de Sophie, la Cuisine de Ducasse par Sophie, les Desserts d’hiver et d’été de Sophie, Cake Show de Sophie, Tartes et salades de Sophie, … Lire le reste de cet article »

    L’ART DE RouMAInie S’EXPOSE DANS LA GALERIE DE L’ARTISTE IRINA IRIMESCU

    lundi 6 mai 2013

    expo-irimescu.jpg

    Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron et Sylvie FRITZ, Adjointe à la Culture sont venus assister au vernissage de l’exposition « L’Art de RouMAInie » dans la galerie de la jeune artiste peintre, Irina IRIMESCU, qui expose dans le cadre de l’Art de Mai les œuvres d’Artistes Roumains et nous invite à la découverte des différentes facettes de l’art contemporain de son pays.

    Depuis le mois de décembre Irina IRIMESCU travaille, expose ses œuvres ainsi que les réalisations d’autres artistes, au 186, rue droite à Sisteron, dans le cadre des commerces vacants acquis par la Ville pour y installer des Artistes.

    Née en 1983 à Piatra-Neamt, Roumanie, cette jeune artiste peintre travaille des œuvres des plus variées et pleines de couleurs. Si elle préfère le non-figuratif, elle le fait avec de tendres rondeurs, de mystérieuses sphères, des couleurs dynamiques. Elle travaille également sur des iconographies sur bois et verre et donne également des cours de peinture pour adultes et enfants et d’initiation à l’iconographie sur bois et verre.

    Vous pourrez ainsi découvrir jusqu’au 30 juin prochain les œuvres de Stéfan Radu CRETU, Lavinia CRETU, Ileana DANCI, Irina IRIMESCU, Christian LAPUSAN, Ilie MITREA, Diana OANCEA MORAR et Alina STAICU.

    Elle vous attend pour vous faire partager sa passion. Pour plus de renseignement : 06.43.60.64.65 et sur www.irinairimescu.com.

    L’EXCEPTIONNEL PROGRAMME DES 58èmes NUITS DE LA CITADELLE DEVOILE

    vendredi 3 mai 2013

    conf-presse-atm-9.jpg

    L’Association « Art Théâtre Monuments », sous la présidence d’Edith ROBERT a présenté le programme du 58ème Festival des Nuits de la Citadelle à la presse, en présence de Monsieur le Maire de Sisteron Daniel SPAGNOU, du Conseiller général Claude BREMOND et de l’Adjointe à la Culture, Madame Sylvie FRITZ, au sein de l’auditorium de l’école de musique.

    « Retrouvailles et éclectisme, il s’agit de célébrer la richesse, la diversité, l’originalité de la création artistique mais aussi de retrouver de magnifiques spectacles », c’est par ces mots que la Présidente devait commencer la présentation d’un programme qui débutera le :

    Vendredi 19 Juillet au Théâtre de la Citadelle, « Les Ballets Jazz de Montréal » sous la direction artistique de Louis ROBITAILLE et les chorégraphies de Benjamin MILLEPIED, par ailleurs compagnon de Nathalie PORTMAN, Wen Wei WANG, Barak MARSHALL et Paul LAY au piano.

    Mercredi 24 Juillet au Cloître Saint-Dominique, virtuosité au sommet avec Nathalie DESSAY soprano, qui revient pour un programme classique de mélodies russes, françaises et d’airs d’opéras, accompagnée au piano par le jeune virtuose Shani DILUKA.

    Vendredi 26 Juillet, au Cloître Saint-Dominique, « The Matthew Barley Ensemble ». « Ecouter Viktoria MULLOVA, jouer Bach au violon, c’est tout simplement une des plus grandes expériences jamais vécue » a dit d’elle le célèbre critique du Guardian.

    Vendredi 2 Août, à la Cathédrale, Requiem et Exsultate Jubilate de Mozart avec l’ensemble vocal et instrumental de Lausanne. La grande histoire d’amour entre Michel CORBOZ et les Nuits de la Citadelle continue à écrire ses belles et inoubliables partitions puisque le Maître de la voix revient, pour la 14ème fois à Sisteron. Michel CORBOZ dirigera le Requiem à la tête de l’ensemble vocal de Lausanne.

    Mercredi 7 Août au Théâtre de la Citadelle, ce sera l’un des temps forts du festival, l’Orchestre de Chambre de Genève, placé sous la direction de David GREILSAMMER, artiste audacieux et visionnaire, sacré « Révélation » aux Victoires de la musique en 2008, donnera un concert d’exception célébrant deux immenses compositeurs Mozart et Beethoven.

    Vendredi 9 Août au Théâtre de la Citadelle, « Le Roi se meurt » d’Eugène Ionesco avec Michel BOUQUET, Juliette CARRE, mise en scène de Georges WERLER.

    Pour clore cette présentation, la tradition veut qu’un jeune artiste fasse montre de son talent. Deux talentueux musiciens ont charmé le public. Bruno PHILIPPE, violoncelliste, né en 1993 à Perpignan, où il commence l’étude du violoncelle à cinq ans. En 2009, il est reçu à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 2011, il gagne le troisième Grand prix ainsi que le prix du meilleur récital au Concours international André Navarra.

    Tanguy de WILLIENCOURT, pianiste, étudie actuellement le piano au CNSM de Paris. Lauréat du concours Yamaha 2008, il a participé récemment au Kyoto International Music Festival au Japon.

    En marge du festival une magnifique exposition de girouettes contemporaines de la collection de Monsieur Daniel COUTURIER, sera présentée dans la Citadelle, du 6 juillet au 27 septembre.

    Encore une majestueuse programmation pour un festival dont la renommée n’est plus à faire. Renseignements – Location : ATM 04.92.61.06.00. Où par e.mail : www.nuitsdelacitadelle.fr

     

     

    LES ŒUVRES DES ADULTES DU CENTRE MUNICIPAL DES LOISIRS S’EXPOSENT A LA GALERIE DE LA CITADELLE

    vendredi 3 mai 2013

    expo-centre-des-loisirs.jpg

    Mardi dernier, Daniel SPAGNOU et les artistes étaient réunis pour l’inauguration de l’exposition des ateliers peinture, dessin et sculpture du centre municipal des loisirs.

    À chaque nouvelle saison, c’est une nouvelle série d’expositions et de spectacles pour le Centre Municipal des loisirs qui débute aujourd’hui avec les ateliers de dessin, de peinture et de sculpture.

    Une magnifique exposition qui permet de découvrir le travail des  50 adhérents, qui sous les conseils éclairés de leur maître, présentent aujourd’hui cette superbe exposition.

    « Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour me joindre à vous pour remercier et féliciter comme il se doit Frédérique Maillart, qui depuis bientôt 20 ans, participe à la richesse de l’offre et à la renommée de notre Centre des Loisirs. Cette année, elle a conduit ses élèves sur deux thèmes : « Les êtres mythiques » pour les ateliers de sculpture et « du minéral à l’univers » pour nos peintres et nos dessinateurs. »

    Depuis toujours les personnages et autres bêtes fantastiques ont occupé une place de choix dans les récits et les créations artistiques. Pour beaucoup, ces monstres étaient les témoins de puissances supérieures, des êtres que l’on matérialisait pour se rassurer ou pour expliquer l’inexplicable. Nous ne comptons plus le nombre d’histoires où un valeureux chevalier combat le mal sous la forme d’un dragon. Parfois, il croise d’autres êtres, symboles de la pureté et de la grâce qui l’accompagnent et le guident dans sa quête. Lire le reste de cet article »