• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour novembre 2008

    LES MAIRES DU 04 INQUIETS DE LA CRISE ECONOMIQUE

    mercredi 12 novembre 2008

    ag-maires-a-villenueve-1.JPG

    Nombreux étaient les maires présents à l’assemblée générale de l’association départementale des maires des Alpes de Haute Provence, qui s’est tenue à Villeneuve le samedi 8 novembre dernier en présence des forces vives du 04 et de Madame Le Préfet. Le Maire Jacques ECHALON devait souhaiter la bienvenue et remerciait le Président SPAGNOU d’avoir sollicité sa commune pour y tenir ce grand rendez-vous annuel avant de parler d’intercommunalité « tous ici présents nous sommes, à des degrés divers, concernés par l’Intercommunalité. Depuis huit ans que nous vivons la nôtre, nous sommes convaincus de participer à l’établissement de la future territorialité de notre pays qui, pour être nouvelle ne doit pas ignorer et encore moins gommer l’existence indispensable de nos Communes ». Avant de passer aux débats Le Président SPAGNOU excusait Jean-Louis BIANCO, Président du Conseil Général, Eliane BARREILLE, Conseillère Régionale, Vice-Présidente de l’Association des Maires, et de nombreux collègues maires qui se rendaient à la manifestation des salariés de l’usine d’Arkema de Saint-Auban. Deux motions étaient d’ailleurs mises au vote. La première concernant les menaces de nouveau plan social relatif à l’usine d’Arkema avec le risque de voir 60 emplois supprimés avec fermeture d’un atelier de fabrication de PVC et d’autres ateliers.

    ag-maires-a-villenueve-2.JPG

     La seconde concernait « Un service de réanimation polyvalente dans le futur hôpital de Manosque », également votée à l’unanimité.

    Lire le reste de cet article »

    Passation de pouvoir à la Chambre d’Agriculture des Alpes de Haute Provence

    mercredi 12 novembre 2008

    election-nouveau-pr-sident-chambre-d-agriculture-001.JPG

    Jeudi dernier, c’est en marge de la session budgétaire de la Chambre d’agriculture qu’a eu lieu la cérémonie de passation de pouvoir entre André PINATEL et son successeur Frédéric ESMIOL, dans le salon Hermitage de la ville de Digne les Bains. Pour l’occasion, on pouvait compter la présence du Député Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU, ainsi que de Madame ABOLLIVIER, Préfète des Alpes de Haute Provence.C’est une cérémonie pleine d’émotion qui a vu Frédéric ESMIOL, 1er Vice Président, succéder à André PINATEL à la tête de la Chambre d’Agriculture. Lire le reste de cet article »

    MOTION DU COMITE DE VIGILANCE ARKEMA

    mercredi 12 novembre 2008

    conseil-general-2.JPG

    Le comité de vigilance ARKEMA réuni le 30 octobre 2008 a analysé les conclusions des rapports d’expertises demandés par les représentants du personnel dans le cadre du droit d’alerte et présentés lors du Comité Central d’Entreprise du 6 octobre 2008. Ces documents traitent des résultats du pôle produits vinyliques du groupe ARKEMA et du bilan du plan de consolidation présenté début 2005. Considérant que le plan de consolidation avait pour but de rendre durablement compétitives les activités du pôle et que le principal site concerné était celui de Saint-Auban avec la volonté de le pérenniser par un investissement global de 35 M€ en le spécialisant autour des PVC de spécialités et des solvants chlorés (T111), Lire le reste de cet article »

    ARKEMA : DANIEL SPAGNOU ALERTE CHRISTINE LAGARDE MINISTRE DE L’ECONOMIE

    mardi 4 novembre 2008

    Dans une question adressée à Madame Christine LAGARDE, Daniel Spagnou vient d’alerter Mme la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi sur la situation plus que préoccupante de la société ARKEMA, filiale du Groupe TOTAL, à Château-Arnoux Saint Auban, suite à la fermeture d’un atelier de PVC- copolymères et la menace pesant sur d’autres ateliers entrainant un nouveau plan social par la direction. Il rappelle l’importance de cette unité de production pour l’économie locale et départementale; cette industrie ayant façonné le territoire pour lequel elle était et demeure un atout historique. Il ajoute que depuis les années 70, nous avons assisté au lent déclin des effectifs ouvriers du site; de 2000 agents, nous étions passés à 750 suite au premier plan social. La réduction à 350 fut alors vécue comme un séisme mais nous avions obtenu du Groupe TOTAL la signature en 2005, d’une convention avec l’Etat et les collectivités locales comprenant des engagements afin de pérenniser l’emploi sur le bassin Durance-Bléone avec un plan de restructuration basé sur le maintien de l’atelier de PVC. Aussi, il souligne, tout comme le comité de vigilance mis en place à la suite de cette convention que la remise en cause de l’existence de tels ateliers démontre l’échec de la stratégie d’entreprise. Il demande donc d’une part, que les engagements pris en 2005 par TOTAL, pour maintenir l’emploi sur le site, soient tenus, notamment par la mise en place d’une stratégie industrielle propre au maintien de tous les emplois actuels et par la création de nouvelles unités de fabrication et non la fermeture d’ateliers existants; et d’autre part l’annulation de toute procédure de mise en place d’un second plan de sauvegarde de l’emploi alors même que le premier est toujours présent dans l’esprit de tous dans les Alpes de Haute Provence.

    THERMALISME :DANIEL SPAGNOU A DEMANDE LE RETRAIT DE L’AMENDEMENT « BUR »

    mardi 4 novembre 2008

    Daniel SPAGNOU a vivement réagit face à la menace que fait planer l’amendement du Député Yves BUR, qui prévoit une diminution du remboursement des cures thermales, passant de 65 à 35%. Les Maires de Gréoux-les-Bains et Digne-les-Bains s’en sont inquiétés directement auprès du Député SPAGNOU qui a rencontré dès hier, à l’Assemblée Nationale, à la fois Roselyne BACHELOT, Ministre de la Santé, mais aussi Jean-François COPé, Président du Groupe UMP à l’Assemblée Nationale, afin de procéder au retrait de cet amendement du Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale. Il a également rappelé au Ministre de la Santé le poids économique que représente les thermes dans les Alpes de Haute Provence, notamment 350 emplois directs et 200 emplois induits. Plusieurs Députés UMP souhaitent le retrait de cet amendement et Daniel SPAGNOU se montre confiant quant à une issue favorable.