• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour mai 2016

    LA MEDIATHEQUE ANDRE ROMAN RENOVEE

    mardi 31 mai 2016

    Inauguration Médiathèque

    Samedi 28 mai, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron en présence de Monsieur Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire, Monsieur Bernard CODOUL, adjoint à l’urbanisme, au logement et au foncier, Madame Christiane GHERBI, adjointe à la vie quotidienne, à la proximité et à l’animation et Monsieur Michel AILLAUD, conseiller municipal délégué aux travaux procédait à l’inauguration des travaux de rénovation de la médiathèque André Roman.

    Des travaux qui transforment le hall d’entrée dédié à l’accueil et à l’espace CD, et au niveau inférieur l’espace multimédia.

    Daniel SPAGNOU dans son allocution rappelait : « Je suis particulièrement heureux de vous accueillir ici, aujourd’hui, pour l’inauguration des nouveaux espaces de notre médiathèque municipale. Vous savez tous combien la commune est attachée au bien-être de ses habitants et quels efforts sont faits pour vous offrir un environnement de qualité. Ainsi, la municipalité continue sa politique visant à créer des équipements qui répondent à vos attentes. Conscients de la diversification des usages du livre – la littérature occupant une part moins importante dans la production de livres et dans la pratique de la lecture – et davantage encore, à une diversification des supports du texte, il nous a paru nécessaire de moderniser notre médiathèque afin de vous accueillir dans des lieux parfaitement adaptés et attractifs, dans une médiathèque troisième lieu – expression aujourd’hui consacrée- répondant mieux à ces nouveaux usages du livre et nouvelles pratiques culturelles.

    Le développement de l’offre culturelle numérique constitue l’enjeu majeur des années à venir, et nous en ferons l’une de nos priorités en s’adaptant aux nouveaux usages numériques. Ainsi, vous l’aurez compris, cet équipement qui sait intégrer l’espace multimédia et la RFID a été pensé à la lumière de cette « révolution ».

    Quel qu’en soit le support, la lecture est un accès à la liberté, à l’évasion. C’est sortir de tous nos enfermements. Lire c’est être, le temps d’une page, d’un chapitre, comme en apesanteur, comme hors du monde. Mais tellement vivant. Je souhaite que ce lieu, à l’instar de la bibliothèque d’Alexandrie, confine à la connaissance et au savoir, mais aussi qu’elle devienne celui de toutes les passions que le livre seul sait générer, comme l’écrit l’auteur Christian Bobin que je vous cite : « Je suis tellement heureux de me lier en écrivant à d’autres humains, que je suis conscient quand j’écris des osselets puis de la fine poussière en quoi se résoudra ma main droite. »

    Je souhaite que cette médiathèque devienne le lieu de la démocratie, de l’accessibilité du savoir pour tous et pour chacun, un lieu ouvert et généreux comme l’est son emplacement au cœur même de la ville. Qu’il devienne aussi un lieu vivant, un lieu de rencontre. Rencontre entre les lecteurs et les auteurs. Rencontres entre les lecteurs entre eux. Rencontre entre les générations. Un lieu d’échange et de dialogue dans un monde où l’on se parle si peu. Je souhaite que ce lieu fasse le lien entre les écrits les plus anciens et les créations les plus modernes, entre les supports les plus anciens et les technologies d’aujourd’hui. Un lieu qui, sans l’abolir, donne simplement envie d’appréhender le temps.

    L’équipe de la médiathèque, aujourd’hui sous l’égide souriante et passionnée de Laetitia PERRIN, aura connu ces trois phases du temps, elle qui a patienté si longtemps pour voir ce projet aboutir, elle qui, sans doute, s’est maintes fois interrogée pour savoir si ce projet se réaliserait bien un jour. Tout au long de ce lent cheminement, les personnels de la médiathèque et de l’ancien espace multimédia l’auront accompagné de leurs idées, de leurs envies et de leur énergie tout en continuant d’accueillir et guider l’usager avec bienveillance et générosité. Quitte à bousculer un peu le protocole, c’est d’abord à Jocelyne, Carmen, Myriam, Laetitia, Williams et Abdel que je veux rendre hommage ce soir, en formant le vœu que ce nouvel outil soit à la mesure de leurs espérances passées et de leurs desseins futurs. Hommage que je dois aussi aux nombreux personnels des Services Techniques qui auront déployé des trésors d’Ingéniosité pour transformer les plans et les idées des bibliothécaires en une réalité parfaite et surtout auront su tenir des délais, forcément contraints.

    Enfin, avant de terminer ce discours, je voudrais préciser que ce projet a nécessité un investissement d’un montant de 29 903€ qui a été affecté pour les travaux de réaménagements, 12 752 € pour l’agencement mobilier et 20713 € pour l’équipement informatique et multimédia dont les portiques antivol et RFID. Je tiens à remercier nos partenaires depuis de nombreuses années : la Direction Régionale des Affaires Culturelles pour ses conseils et ses aides financières, et la Médiathèque Départementale pour son soutien moral sans faille et son partage d’expériences. Je remercie également Mme GHERBI, adjointe à la Proximité et M. PERARD, adjoint à la Culture, au Patrimoine et à la Mémoire et l’ensemble des conseillers pour leur investissement dans la réalisation de cet outil au service de notre population. Je n’oublie pas évidemment la Directrice des Affaires Culturelles Armelle BROCHET qui s’est beaucoup impliquée dans ce dossier. »

     

     

    LES MAIRES RECUS AU SENAT

    mardi 31 mai 2016

    DS Sénat Congrès des Maires

    Daniel Spagnou en compagnie du premier adjoint Jean-Pierre Templier mais aussi d’une importante délégation de maires du département des Alpes de Haute-Provence , a été accueilli au Sénat par Jean-Yves Roux, lui-même accompagné par les députés Christophe Castaner et Gilbert Sauvan. Autour d’un cocktail déjeunatoire, les élus ont pu visiter le Palais du Luxembourg et échanger avec le sénateur.

     

    40ème ANNIVERSAIRE DU JUMELAGE FRANCO/ALLEMAND AVEC HERBOLZHEIM

    mardi 31 mai 2016

    Herbolzhiem

    Samedi 28 mai au complexe des Marres, a eu lieu la cérémonie officielle marquant le début des festivités célébrant le 40ème anniversaire du jumelage entre la ville de Sisteron et Herbolzheim, au Complexe des Marres.  Une cérémonie à laquelle assistaient de nombreux membres des comité de jumelage des deux villes et présidée par M. Spagnou Maire de Sisteron, M. Ernst Schilling Maire d’Herbolzheim, Mme Françoise Sadoch et M. Hans-Peter Bauman, respectivement présidente et président des comités de jumelage français et allemand.

    « Dans un monde où avec un simple smartphone, la Terre entière devient un village, trop de personnes oublient qu’il existe aussi des relations de proximité qu’il faut absolument protéger. Le rôle d’une commune, c’est aussi de favoriser le contact entre ses habitants. A travers les écoles, les associations sportives, les associations culturelles, les fêtes et les jumelages ! Voilà désormais 40 ans que le nôtre a débuté. Nos villes sont, pour ainsi dire, des sœurs jumelles, toujours aussi jeunes d’esprit et animée de la même volonté d’aller de l’avant. »

    C’est par ces mots que le maire de Sisteron accueillait ses hôtes, avant de rappeler qu’il plaçait ce 40ème anniversaire sous le signe de l’espérance, faisant référence à 40 années de mariage symbolisées en France par les noces d’émeraude, représentée par la couleur verte : celle de l’espoir donc. Avant de poursuivre : « notre mariage date de 1975. A l’époque, deux esprits avant-gardistes, Georgette Saury et Walter Roser, ont convaincu les maires de nos deux villes qu’il fallait initier ce jumelage.

    Dès la signature de la charte, des échanges scolaires étaient mis en place notamment sous la houlette de Monsieur Decaroli, de Madame Saury qui occupait le poste de proviseur du lycée de Sisteron, et de Monsieur Maffren. Je veux citer aussi : Jean Queyrel, Gérard Chaillan et Georges Feid – le seul à parler allemand à l’époque – membres de la première heure avec Henri Decaroli. C’est en 1977 que s’est créée l’association du Comité de jumelage d’Herbolzheim à Sisteron avec Mme Saury et le Docteur Castel qui en occupera d’ailleurs la présidence pendant les premières années. Et, puisque nous rendons hommage aux membres fondateurs, je ne peux passer sous silence le travail accompli aussi par Claude Bremond, par Sylvie Pouzadoux ou encore Jean-François Lecomte, prédécesseurs de l’actuelle présidente du comité, Martine Sadoch. »

    Il rendait hommage ensuite à son homologue allemand ainsi qu’au comité de jumelage d’Herbolzheim pour tout ce qu’ils ont accompli aussi de leur côté et ensemble et d’ajouter :

    « les décennies passent, enrichissant toujours plus nos comités de cette culture franco-allemande qui nous tient tant à cœur et qui se veut, à son niveau, partie prenante du développement de l’Europe. Une pierre à cet édifice qui, je le reconnais, n’est pas chose facile à construire et qui a besoin de chacun de nous. On le voit bien, asseoir l’entente entre les peuples de l’Union Européenne est une tâche de longue haleine, qui passe par une législation, une politique économique et une vision communes pour l’avenir. Agir ensemble sans perdre son identité, ouvrir ses frontières tout en gardant son intégrité et assurer la sécurité des populations dans le contexte actuel reste un défi que les états doivent relever.

    Sans compter les épreuves nouvelles auxquelles nous devons faire face, notamment avec l’arrivée en masse d’émigrés qui fuient la guerre et la pauvreté.

    La « maison Europe » voit ses fondations mises à mal et doit se serrer les coudes. »

    Daniel Spagnou conclurait son allocution en empruntant un passage du magnifique discours de Victor Hugo qui, lors du Congrès de la Paix en 1849, déclarait :

    « Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne ! »

    LA FETE DES MERES AUX CIGALINES ET AUX VISITANDINES

    mardi 31 mai 2016

    2016-05-29 Fete des meres (les Cigalines)

    Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron, Christiane TOUCHE Adjointe à la solidarité et Colette RODRIGUEZ Conseillère municipale déléguée aux personnes âgées et handicapées, se sont rendus à l’EHPAD « Les Cigalines » pour souhaiter une Bonne Fête des mères aux résidentes et leur apporter un présent.

    Ils ont été accueillis par les cadres de santé représentant la direction du CHICAS.

    A l’issue de cette visite, c’est aux résidentes de la R.P.A. « Les Visitandines » que les élus ont souhaité une Bonne Fête des Mères et offert un beaucoup de fleurs, en présence de Madame Paulette REYNAUD, Présidente et de Mme Laurence LECA, Directrice de l’établissement.

    2016-05-29 Fete des meres (Les Visitandines)

     

    JANY GLEIZE OU LA PASSION DE LA CUISINE

    mardi 31 mai 2016

    Jany GLEIZE

    Samedi 28 mai, Monsieur Daniel SPANGOU, maire de Sisteron recevait Monsieur Jany GLEIZE et sa fille pour une séance de dédicaces, dans les salons de l’Hôtel de Ville.

    Le chef étoilé du restaurant « La Bonne Etape » à Château-Arnoux, a en effet réuni dans un très beau livre agrémenté de photographies, une cinquantaine de recettes aux accents de la Provence.

    A travers ce livre, Jany GLEIZE partage avec le lecteur son amour des produits de notre terroir provençal qu’il travaille avec passion et respect pour en exprimer toute la saveur et tous les parfums.

    « La Bonne Etape », c’est son titre, est disponible depuis le 7 mars 2016 en librairie, au prix de 35 €.

     

     

    LA FETE DES VOISINS EN IMAGES

    mardi 31 mai 2016

    Sarrabosc

    Dans tous les quartiers de Sisteron, vendredi 27 mai, comme dans toutes les communes de France, la Fête des Voisins s’est déroulée dans une bonne ambiance et avec le beau temps !

    Place de la Nière ; Lotissement de Chantemerle ; Cloître St Dominique (La Baume) ; Cour de l’école du Gand ; Préau école des Plantiers ; Chemin de la Haute Chaumiane, Rue du Bosquet au Thor ; de grandes tables étaient dressées pour ce rendez-vous entre « gens du quartier » ; un rendez-vous du partage et de la convivialité.

    Et, pour cette 8ème édition sisteronaise, la Résidence des Visitandines avait organisé aussi sa Fête des voisins.

    Monsieur le Maire, comme il le fait chaque année, est allé de quartier en quartier pour saluer les participants, accompagné de Madame Christiane GHERBI, Adjointe à la vie quotidienne, à la proximité et à l’animation, coordinatrice de cette manifestation.

    Les Plantiers

     

    DÉDICACE DU LIVRE DE CUISINE DE JANY GLEIZE

    samedi 28 mai 2016

    image                                                                               Avec Jany GLEIZE et sa fille Jane lors de la dédicace du livre de cuisine du grand chef étoilé.

    Hommage à Jean ARNAUD, maire de Bras d’Asse, trésorier de l’Association des Maires.

    vendredi 27 mai 2016

    2016-05-26 - Sisteron - Reunion AMF 04 (4)

    Hommage à Jean ARNAUD, maire de Bras d’Asse, trésorier de l’Association des Maires.

    Daniel SPAGNOU, au nom des Maires du département devait rendre hommage pour son dévouement sans faille, sa gentillesse et sa générosité à Monsieur Jean ARNAUD qui a décidé de démissionner de son poste de maire de Bras d’Asse et aussi de trésorier de l’AMF.

    Il lui a remis un cadeau, témoignage de l’engagement de Jean, ce qui l’a beaucoup touché. Par un vote des maires il a été remplacé à ce poste par Madame Régine AILHAUD-BLANC, maire de Champtercier, tandis que Monsieur Patrick MARTELLINI devenait vice-président de l’Association des Maires.

     

    BONNE FÊTE A TOUTES LES MAMANS

    vendredi 27 mai 2016

    Bonne fête à toutes les mamans

    BONNE FÊTE A TOUTES LES MAMANS

    « J’entends au-dessus de moi dans les cieux

    les anges qui murmurent entre eux.

    Ils ne peuvent trouver de mot d’amour

    plus grand que celui-ci : Maman. »

    Edgar Poe

    Maman, voilà bien un mot qui résonne en chacun de nous comme un synonyme de tendresse.

    C’est très souvent le premier mot que l’on prononce dans la toute petite enfance. Et celle que l’on nomme ainsi restera dans nos cœurs tout au long de notre vie.

    A l’occasion de la Fête des Mères, dimanche, je souhaite que ce jour soit pour chaque maman source de joie et de bonheur ; un jour marqué de petites attentions et de beaucoup de tendresse.

    Bonne Fête à toutes les mamans !

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    vendredi 27 mai 2016

    2016-05-26 - Sisteron - Reunion AMF 04 (3)

    LES MAIRES VONT ESTER L’ETAT EN JUSTICE

    Le Conseil d’administration des maires des Alpes de Haute-Provence représenté par 25 maires et présidé par Daniel Spagnou, s’est réuni jeudi 26 mai en mairie de Sisteron. Avant le Congrès des Maires de France qui s’ouvre lundi à Paris, l’ordre du jour a porté sur la baisse drastique des dotations de l’Etat vis-à-vis des collectivités, mais aussi sur l’augmentation du fonds de péréquation communal et intercommunal.

    Les maires ont été très sensibles au rapport projeté sur écran et réalisé par le maire de Mane Jacques Depieds. De retour de Paris où il a assisté à la réunion de la commission des finances de l’Association des Maires de France, Jacques Depieds a mis en exergue la grande injustice que subissent les territoires ruraux par rapport aux grandes agglomérations qui aujourd’hui font main basse sur les dotations.

    Après avoir constaté amèrement cette situation inique, les maires du département des Alpes de Haute-Provence sont convenus, toutes tendances politiques confondues, qu’il fallait réagir rapidement. C’est ainsi qu’un avocat va ester en justice contre l’Etat en soulevant une exception d’anticonstitutionnalité de cette disposition qui spolie les petites communes au profit des grandes villes.

    En effet, le coefficient logarithmique appliqué fait en sorte que le citadin compte pour deux ruraux dans l’attribution des dotations, alors que cela devrait être le contraire par mesure d’équité. C’est ainsi que la commune la plus pauvre du département 04 perçoit 170€ alors que Megève obtient 1 100€ par habitant ! On prélève à Sisteron 150€ par habitant alors que Nice ne contribue qu’à hauteur de 9€ par habitant ! Ainsi,  les Contrats de ruralité uniques qui sont annoncés par le gouvernement ne sont que des cache-misère face à cette grande injustice révélée au grand jour.

    D’autre part, Monsieur Spagnou a fait part de la baisse très importante de la subvention que le Conseil départemental alloue à l’Association des maires du département (de 10 400€ en 2008 à 2 500€ prévus en 2016), ce qui a soulevé un mécontentement général des élus. Les maires présents ainsi que les deux conseillers départementaux ont donc demandé une subvention exceptionnelle au département afin de pouvoir faire face aux frais de justice, tout en exigeant du Conseil départemental qu’il finance désormais en intégralité l’Association des maires comme c’est le cas dans les autres départements de France.