• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour juillet 2011

    Au loup, il faudra toujours préférer l’Homme!

    jeudi 21 juillet 2011

    par Rachida Dati, mercredi 20 juillet 2011, 13:18

     


    Je m’associe à l’indignation de Daniel Spagnou, Député-maire de Sisteron, face aux attaques répétées de loups contre des troupeaux dans les Alpes.

     

     

    Je me suis rendue à plusieurs reprises à Sisteron pour rencontrer des éleveurs. Et encore le 1er juillet dernier, j’ai pu constater les dégâts importants de ces attaques sur l’ensemble de la filière ovine. En discutant avec le représentant des jeunes éleveurs des Alpes-de-Haute-Provence, j’ai pu mesurer toute l’exaspération et les craintes de la profession.

     

    Ces craintes sont justifiées, puisque 2 semaines plus tard, un troupeau a été décimé à Authon, à l’endroit même où je m’étais rendue. Et depuis le début de l’année, ce sont déjà environ 400 bêtes qui ont été les victimes du loup dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence!

     

    Si des mesures ont été prises en mai pour renforcer le dispositif d’intervention, force est de constater que les attaques continuent! Avec Daniel Spagnou et les éleveurs, nous souhaitons des mesures encore plus efficaces pour préserver notre agriculture dont la qualité et la sécurité alimentaire sont reconnues au niveau mondial!

     

    La convention de Berne qui donne au loup le statut « d’espèce strictement protégée » doit évoluer pour lui donner le statut moins contraignant « d’espèce protégée ». La directive européenne concernant la conservation des habitats naturels, ainsi que de la faune et de la flore sauvages ne doit pas non plus être un obstacle à l’action.

     

    Car au loup il faudra toujours préférer l’Homme! C’est du bon sens, me direz-vous? Alors faisons en sorte de le traduire dans les politiques que nous menons pour lutter contre ces attaques!

    Ci-joint le réponse de Daniel SPAGNOU à la Ministre de l’Ecologie, suite à son intervention ce soir sur la problématique du loup (document AFP joint en rouge)

    mardi 19 juillet 2011

    NKM SE MOQUE DE NOUS : CE NE SONT PAS SIX MAIS AU MOINS QUARANTE LOUPS QU’IL NOUS FAUT ABATTRE A L’INSTAR DE LA SUEDE

     

    La réponse de la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, loin d’être satisfaisante, est intolérable pour les éleveurs. En minimisant les conséquences d’un phénomène devenu incontrôlable, la ministre ne veut pas endosser ses propres responsabilités, en se dissimulant derrière les mesurettes qui n’ont même plus de capacité d’effet d’annonce susceptible de calmer l’exaspération et le raz le bol général dans les alpages. Comment laisser croire un instant qu’en se déchargeant sur les préfets missionnés pour l’abatage de six loups sur 200 estimés (alors que d’autres parlent de 400), nous traiterons la situation grave dans laquelle nous nous trouvons ? Et quand bien même les préfets prendraient les arrêtés en question, ces derniers seront systématiquement attaqués par les organisations pro-loup comme en septembre 2010 dans les Alpes de Haute Provence, les rendant inapplicables. Comment encore, la Ministre peut ainsi dire que les loups se seraient  réintroduits naturellement en 1992 ? Cette affirmation est totalement partiale (non démontrée formellement à ce jour, la commission d’enquête parlementaire dont j’étais le rapporteur l’avait d’ailleurs bien relevé) et montre combien la Ministre poursuit sa logique aveugle, mais personne n’est dupe. Une fois de plus, NKM a choisi son camp celui des loups contre les éleveurs.

    Ce que nous voulons, dans l’urgence, c’est que les bergers puissent enfin tirer sur le loup (sans l’ubuesque chronologie des réponses) pour défendre leur troupeau.

    Mais vu l’ampleur et la vitesse avec laquelle se développent les attaques, à terme, ce sont des battues qu’il nous faudra organiser pour chasser le loup de nos territoires.

    En attendant, Il faut revoir le statut du loup dans la convention de Berne en faisant passer le loup de la catégorie « espèce strictement protégées » à celle « d’espèce protégée », à l’image des demandes formulées ces dernières années par le Conseil Fédéral suisse, et de la campagne de Chasse aux loups lancée en hiver 2010 en Suède. Une première depuis 45 ans ! (L’administration suédoise de la protection de l’environnement (Naturvaardsverket) a annoncé mi-décembre 2010 des quotas de chasse pour une quarantaine de loups sur une population estimée à 200, sensiblement le même nombre officiel qu’en France). Ce qui est possible ailleurs, doit l’être chez nous.

    Et que l’on ne vienne plus me dire que la convention de Berne est intouchable, quand je constate avec tous les français, ce que la France et d’autres pays ont réussi à faire en adaptant Schengen.

    En tout cas, je demande aux éleveurs dans tous les territoires touchés de se mobiliser afin que nous mettions en œuvre sans délai, des actions pour qu’enfin nous soyons pris au sérieux et considérés dans ce pays qui se moque de ses bergers.

     

    Daniel SPAGNOU

    Député Maire de Sisteron

     

    Sisteron, le 19 juillet 2011


    Loup contre brebis: appel de NKM aux préfets pour appliquer ses mesures

    PARIS, 19 juil 2011 (AFP) – La ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciuscko-Morizet, sommée par un député UMP de prendre des « mesures radicales » après la recrudescence des attaques de loups contre des troupeaux, a appelé mardi les préfets à mettre en oeuvre un dispositif renforcé avalisé en mai.
    « On n’a pas attendu les dernières attaques pour réformer le dispositif d’intervention et permettre aux préfets d’être plus réactifs », a affirmé la ministre de l’Ecologie à l’AFP.
    La ministre a souligné que le dispositif d’intervention avait été renforcé début mai, notamment en réduisant le délai entre les différents niveaux de réponse lorsqu’une attaque est constatée.
    Au 18 juillet, pour le seul département des Hautes-Alpes, 47 attaques imputables au loup avaient été dénombrées occasionnant la mort de 263 ovins pour l’année 2011. Douze autres attaques sont en attente d’analyse, afin de déterminer si elles ont bien été perpétrées par des loups.
    L’an dernier 144 attaques avaient causé la mort de 538 ovins dans le département.
    Le député-maire UMP de Sisteron, Daniel Spagnou, dans le département voisin des Alpes-de-Haute-Provence, a exigé de la ministre « les mesures radicales qui s’imposent », dans une lettre ouverte publiée lundi.
    Selon les évaluations officielles, la France compte en 2011 entre 150 et 200 loups canus lupus, une espèce qui s’est réintroduite naturellement en 1992 et qui est en progression. Cette année, des attaques ont été recensées dans dix départements.
    « Le loup est une espèce strictement protégée mais il est possible, quand toutes les méthodes de prévention (des attaques) s’avèrent inadaptées ou insuffisantes, d’avoir des interventions sur les loups », a rappelé NKM.
    Le nouveau plan d’intervention prévoit toujours une chronologie de réponses – protection du troupeau, effarouchement du loup, tirs de défense à proximité du troupeau et en dernier recours la destruction du loup.
    Le nombre de spécimens qu’on peut tuer reste fixé à 6 pour 2011/2012, mais le dispositif renforcé introduit pour les éleveurs la possibilité de suivre des formations pour obtenir le permis de chasse et faire des tirs de défense (sans les tuer).
    Seuls les agents de l’Office nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) et les lieutenants de louveteries restent autorisés à détruire les loups, dans les conditions fixés par les arrêtés préfectoraux à durée limitée.
    gg/alu/bma

     

    DANIEL SPAGNOU EST EN 2011 LE DEPUTE QUI DEFEND LE MIEUX LES CONTRIBUABLES

    mardi 19 juillet 2011

    podium.JPG

    C’est ce que révèle le classement du journal « Le cri du Contribuable » dans son supplément du mois de juillet 2011. Daniel SPAGNOU obtient ainsi la note maximale de 10 sur 10 en tant que « député le plus soucieux de la bonne gestion de l’argent public » le plaçant sur la première marche du podium national des députés les plus actifs pour défendre les contribuables. Les critères retenus tiennent à l’engagement des parlementaires quant à la présentation et au soutien aux propositions de lois ou amendements visant à améliorer les conditions des contribuables en France. Cet Argus prend aussi en compte la présence et les réponses positives aux sollicitations, rendez-vous et réunions organisés le thème de la fiscalité et de la dépense publique. 

    LE CONCERT DES PRÊTRES À LA CITADELLE

    mardi 19 juillet 2011

    spectacle-spiritus-dei-citadelle-055.JPG

    Les Prêtres de Gap ont donné un concert dans le cadre magnifique de la Citadelle le jeudi 7 Juillet 2011. Monseigneur DI FALCO est à l’origine de la formation du groupe formé de trois religieux du diocèse de Gap : Jean Michel BARDET, Charles TROESCH et Dinh NGUYEN. Leur premier album « Spiritus Dei » sorti en 2010 et leur deuxième album « Gloria » sorti en 2011 se sont déjà vendus à plus d’un million d’exemplaires. Les recettes des ventes sont destinées au financement d’une école à Madagascar ainsi qu’à la construction d’une nouvelle église du diocèse. Le concert a rassemblé plus de 1500 personnes, qui sont restés émerveillées tout le long du spectacle. Plusieurs personnalités ont fait le déplacement comme Sa Majesté La Reine d’Egypte, Fadila FAROUK ; Monsieur le Député Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU ; La Préfète des Hautes-Alpes, Francine PRIME ; La Préfète des Alpes de Haute Provence, Yvette MATHIEU ainsi que le sous-préfet de Forcalquier, Mickaël DORÉ.

    Madame la Ministre, J’en ai assez du loup ! Halte aux massacres !!!

    samedi 16 juillet 2011

    C’est en ces termes que Daniel Spagnou, Député Maire de Sisteron, vient de s’adresser à Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie.

    « J’en ai assez de ces attaques du loup sur les troupeaux. Loin de s’améliorer, la situation n’a jamais été aussi critique. La dernière attaque en date, s’est déroulée hier à quelques kilomètres de ma commune à Authon, là même où Madame Rachida Dati, est venue le 1er juillet dernier, voir les agneaux, les brebis et les moutons qui venaient de monter en estive dans les alpages en altitude, et rencontrer les éleveurs.

    Les attaques du loup, se sont beaucoup multipliées, débutant très tôt dans la saison. Le prédateur est de plus en plus près des maisons et s’approchent des agglomérations en plaine. Il attaque maintenant en plein jour et il ne se cache plus – plusieurs bergers témoignent l’avoir vu à moins d’une cinquantaine de mètres.

    Aujourd’hui, je partage la colère qui gronde dans nos montagnes, je comprends la révolte des éleveurs, que j’ai toujours soutenus, et que je soutiens comme jamais face à l’urgence et à la gravité de la situation. Je trouve scandaleux que vous ne preniez pas les mesures radicales qui s’imposent.

    Il y a là, non assistance à filière en danger ! Qu’attendez-vous pour réagir enfin efficacement face à cette ineptie ?

    Sans des vraies mesures radicales pour la survie de l’élevage (extensif-de qualité label rouge agneau de Sisteron-vitale économiquement avec le premier abattoir ovin d’Europe) des moutons dans les Alpes, c’est d’abord tout une filière structurée, éco-responsable, pourvoyeuse de plusieurs milliers d’emplois (de l’élevage jusqu’à la valorisation de la production par la transformation, laine, agroalimentaire, en passant par l’abatage) que vous condamnez.

    C’est ensuite un risque que vous faites pesez sur les populations locales et même sur le tourisme avec un prédateur qui s’approche de plus en plus de l’homme. Un jour viendra- très vite- où, comme encore par le passé, le loup attaquera un enfant, puis l’homme. Arrêtons de mentir aux français, le « méchant loup »  n’est pas un mythe fantasmagorique qui serait sans conséquence dans notre territoire. Nos territoires ne sont pas des aires de jeux où doivent se projetaient tous les rêves de citadins en mal de sensations et de retour aux sources du bonheur mais aussi en l’occurrence du mal. Il y a les parcs d’attractions pour cela.

    Madame la Ministre, je vous le demande solennellement et avec gravité ! Que comptez-vous faire dans les jours qui viennent pour mettre fin aux saccages des troupeaux dans les alpages ?

    Mettez-vous un instant à la place des bergers et des éleveurs qui vivent l’horreur et le stress permanent face au loup.

    Pour quelle raison, Madame la Ministre, continuez-vous à soutenir aveuglément, comme l’ont fait vos prédécesseurs et ce, quelle que soit la majorité en place, le loup au dépens des éleveurs ? 

    Si les attaques doivent continuer sans aucune réaction adaptée, forte et déterminée de votre part, je me verrai contraint de venir vous interpeler directement devant votre ministère avec les éleveurs pour faire enfin entendre la voix de notre exaspération.

    Car face à cette colère, je vous le dis, en tant que député, je ne réponds plus de rien et je crains l’ampleur et les risques de débordements incontrôlés.

    Il faut que vous compreniez, que la cohabitation entre le loup et l’homme est définitivement impossible »

    Sisteron, le 15 juillet 2011

    LA VILLE DE SISTERON AVEC HEERSIS JOUE PLEINEMENT LA CARTE DES ENTREPRISES DES ENERGIES RENOUVELABLES

    vendredi 15 juillet 2011

    visite-entreprise-serhy-a-heersis-001.JPG

    Jeudi dernier, le Député Maire Daniel SPAGNOU était reçu par Christian ROUX, Directeur de la société SERHY (Société d’Etudes et de Réalisations Hydroélectriques), en présence de tout le personnel de l’entreprise, de Michel AILLAUD, Directeur de la SEM de Sisteron et Jean Pierre SERRA, Directeur de la Communauté de Communes du Sisteronais, lors de la présentation de ses nouveaux bureaux au sein du bâtiment de Haute Qualité Environnemental, H.E.E.R.SIS (Hôtel d’Entreprises Energies Renouvelables SISteron), situé dans la zone d’activités du Val de Durance. SERHY est une entreprise qui a pour domaine phare, l’hydroélectricité, la première des énergies renouvelables. L’entreprise  travaille dans ce domaine de production électrique à partir de la force hydraulique depuis 25 ans et vient de s’installer depuis mai 2011 à Sisteron. Le choix de l’implantation à Sisteron est du à la qualité de son cadre de vie, du bâtiment HEERSIS et de la présence de l’autoroute à proximité, faisant du Parc d’activité de Sisteron un lieu où malgré la crise économique la croissance n’a jamais fait défaut. Lire le reste de cet article »

    L’ART MEXICAIN S’EXPOSE A LA CITADELLE DE SISTERON

    vendredi 15 juillet 2011

    inauguration-expo-mexicaine-a-la-citadelle-009.JPG

    Vendredi dernier, Daniel SPAGNOU, Député Maire de Sisteron, Yvette MATHIEU, Préfète des Alpes de Haute Provence, Edith ROBERT, Présidente d’ATM (Arts Théâtre Monuments), Jean CHABRE, Consul honoraire du Mexique à Barcelonnette, étaient réunis pour assister au vernissage de l’exposition de l’artiste mexicaine Agueda LOZANO. L’artiste qui expose ses œuvres en acier inoxydable, sur la terrasse de la Citadelle, a eu le plaisir de présenter une de ses réalisations, « Fleurs du désert », elle représente à elle seule, 92 heures de travail et pèse 130 kilos. L’ensemble des œuvres sont à l’air libre et sont l’influence directe, «  de mon père qui avait un atelier de structures métalliques, son influence est indéniable. », déclarait l’artiste. Agueda LOZANO, ne se contente pas de sculpture, elle présente un vingtaine de toiles dans la chapelle Notre Dame, qui fait office de galerie, dans un lieu magnifique. L’exposition qui est offerte par ATM au public venue visiter la Citadelle est visible jusqu’au 27 septembre prochain.

    ASSEMBLEE GENERALE DE L’UDAF 04 EN MAIRIE DE SISTERON

    vendredi 15 juillet 2011

    ag-udaf.JPGL’UDAF du 04 (Union Départementale des Associations Familiales) a tenu son assemblée générale le samedi 2 Juillet dans la Salle du Conseil Municipal en Mairie de Sisteron. Cette institution départementale est chargée de promouvoir, de défendre et de représenter les intérêts de toutes les familles vivants sur le département concerné. Il existe 100 UDAF au niveau national –une dans chaque département- et 25.000 délégués familiaux qui défendent les intérêts des familles grâce à une politique menée au plan local et départemental. L’Assemblée générale a été suivie d’un débat sur le thème suivant : « Que serait notre département sans les associations et leurs bénévoles ? »Les bénévoles sont, d’après les propos de Monsieur Daniel SPAGNOU, des personnes qui mettent tout leur talent et toute leur efficacité dans un travail considérable pour le développement économique et social des structures associatives. En effet, ce que l’on entend par bénévole c’est le fait qu’une personne va transposer ses compétences professionnelles ou autres au service des autres et tout cela sans rémunération. Lire le reste de cet article »

    DANIEL SPAGNOU SUR TLP A « 1. 2. 3. SOLEIL »

    mercredi 13 juillet 2011

    interview-tlp-004.JPG

    La grande émission de TLP présentée par Sébastien Galaup sera consacrée à Sisteron et l’invité d’honneur en sera Daniel SPAGNOU, Député Maire de Sisteron.

    Une émission à ne pas manqué et que vous pourrez regarder sur TLP le :

    Samedi  16 juillet  à 9h, 13h et 20h30

    Dimanche 17 juillet à 2h30, 12h30 et 18h

    Lundi 18 juillet à 1h, 9h et 18h

    Mardi 19 juillet à 1h30, 7h30 et 22h30

    Mercredi 20 juillet à 2h et 11h30

    Jeudi 21 juillet à 0h, 14h, 18h30 et 23h30

    Vendredi 22 juillet à 15h30

     

     

     

    UN HOMMAGE POIGNANT AUX DEUX POMPIERS DÉCÉDÉS A MEAILLES

    mercredi 13 juillet 2011

    hommage.JPG

    Dans la nuit du 29 juin, les pompiers de Méailles se rendent dans une ferme isolée afin d’y éteindre un banal incendie. Le feu enfin maîtrisé, ils procèdent à un déblaiement de tôles sur un toit de terrasse, tôles qui étaient en contact avec un câble électrique sectionné. Deux pompiers ont trouvé la mort immédiatement, le lieutenant Alain BRUN alors âgé de 60 ans ainsi que le caporal Sébastien FEDOU âgé de 29 ans. Un jeune sapeur pompier volontaire (17 ans), comme les deux défunts, Jordan DI TORO, a échappé miraculeusement à la mort. Un véritable drame qui a affecté toute la commune ainsi que ses environs.

     

    Ces deux pompiers faisaient partie du centre de secours et d’incendie d’Annot. La cérémonie officielle et républicaine a eu lieu sur la Place du Souvenir de la ville d’Annot le samedi 2 juillet. Les obsèques se sont poursuivies ensuite à l’Eglise Saint-Jean. Claude GUEANT, Ministre de l’Intérieur, s’est rendu sur les lieux en hélicoptère afin de témoigner son soutien aux familles des défunts ainsi que d’honorer le courage et le dévouement des sapeurs pompiers. D’autres personnalités locales étaient également présentes : la préfète des Alpes de haute Provence, Yvette MATHIEU ; le 1er Vice Président du Conseil Général, Gilbert SAUVAN ; ainsi que le Député Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU. Lire le reste de cet article »