• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour avril 2013

    LES PREMIERS MOIS DE L’EXPERIMENTATION CONTRE LA DESERTIFICATION MEDICALE EN ZONE RURALE PORTENT DEJA LEURS FRUITS

    mardi 30 avril 2013

    signature-convention-ordre-des-medecins-016.jpg

    Dans le cadre de la convention partenariale d’engagement pour le renforcement de l’offre de santé de premier recours dans notre département signée le 11 octobre dernier, entre l’ARS (Agence Régionale de Santé), la CPAM, l’Ordre des Médecins et l’Association des Maires des Alpes de Haute Provence, l’Association des Maires s’est engagée à encourager les élus, à créer des conditions favorables à l’accueil des stagiaires en médecine générale sur le territoire. A cette occasion, Daniel SPAGNOU, Président de l’Association des Maires du 04 et Maire de Sisteron conviait la presse pour faire mieux connaître cette mesure destinée à lutter contre la désertification médicale en zone rurale.

     « Le fait de favoriser la venue de jeunes médecins lors de leur formation d’interne en médecine générale, afin de leur faire connaître le département et ce qu’est l’exercice de la médecine généraliste maître de stage, était apparu, pour l’ensemble des signataires de cette convention, de nature à créer un levier intéressant pour une installation future dans les Alpes de Haute Provence. Aujourd’hui, cette perspective est devenue une réalité puisque 11 médecins généralistes qui exercent sur les communes de Banon, Barcelonnette, Céreste, Digne les Bains, et Riez sont agréés maîtres de stage. Aussi Daniel SPAGNOU, disait compter sur les élus du département pour étudier, au cas par cas, les moyens qui pourraient être mis à la disposition des internes en stage dans le département. Il peut s’agir de mise à disposition d’un logement, d’indemnités de déplacements, d’accès gratuit à une restauration collective ou à indemnité de restauration, ou de tout autre mesure qui serait décidée par la municipalité concernée, susceptible d’atténuer les dépenses des étudiants engendrées par leur stage, effectué dans une zone éloignée de la faculté.

    Il est indispensable pour notre département que des mesures concrètes soient prises par les collectivités afin d’inciter ces jeunes internes à venir faire leurs études d’internat et, par la suite, envisager une installation définitive pour pallier à tous ces médecins qui partiront trop vite à la retraite. » rappelait Daniel SPAGNOU.

    LA TRANSITION ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA REUNION DES MAIRES DU 04 ET 05

    mardi 30 avril 2013

    asso-maires.jpg

    Lundi dernier dans la salle polyvalente du Poët, Monsieur Alain MONTAY, Maire du Poët accueillait Monsieur Jean-Michel ARNAUD, Président de l’Association des Maires des Hautes Alpes et Maire de Tallard, Monsieur Daniel SPAGNOU, Président de l’Association des Maires des Alpes de Haute Provence et Maire de Sisteron, Monsieur Hubert GARNIER, Secrétaire Général de l’Association de l’Union des Maires PACA et Maire de Chateauvert (83), Monsieur Jacques BUCKI, Maire de Lambesc, désigné par Jacques PELISSARD, Président de l’AMF à la commission de transition Energétique, pour une réunion débat sur la transition énergétique.

    Le débat national sur la transition énergétique en cours actuellement est l’occasion pour les Maires du 04 et 05 de faire entendre leurs voix sur cette thématique. Il est légitime que le bloc communal, dont le rôle est central dans la mise en œuvre de la transition énergétique, puisse prendre une part active aux décisions qui seront prises et qu’il devra mettre en œuvre.

    En effet, les leviers d’action à la disposition des communes et des intercommunalités sont nombreux et justifient de s’engager dans cette réflexion globale. Une réunion qui aura permis de faire le point sur l’état actuel de la transition énergétique en zone rurale, parfois bien différente, de ce qui peut être perçu sur le plan national.

    Monsieur Jacques BUCKI, passionné par son sujet, expliquait très clairement les intérêts pour les collectivités locales de se pencher sérieusement sur ce sujet d’actualité.

    LES FESTIVITES DE PENTECOTE SE PREPARENT A SISTERON

    mardi 30 avril 2013

    programme-fete.jpg

    Dernièrement en Mairie de Sisteron était dévoilé le programme du comité des fêtes Sisteronais, présenté par Monsieur Jean-Paul LAURENT, Président du Comité des fêtes, en présence de Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron et de Christiane GHERBI, Conseillère municipale déléguée aux manifestations.

    Un programme riche et varié pour les fêtes de la pentecôte du vendredi 17 mai au lundi 20 mai prochain, avec des attractions foraines et animations concoctées par le comité des fêtes et ses 17 bénévoles.

    Le vendredi 17 mai de 18h30 à 20h et à 21h30, un apéritif musical et un bal, rue de Provence avec l’orchestre « Cocktail » lancera le début des festivités.

    Le samedi 18 mai, animation de la ville toute la journée avec « la fanfare Cubaine : Tanga Libre », assuré par 9 musiciens et 3 danseuses.  A 18h, rue de Provence, concert des harmonies de Laragne et de Sisteron.  A 18h30, 20h et de 21h30 à 2h du matin, bal public place de l’horloge avec l’orchestre Trio Azur.

    Dimanche 9 mai, animation de la ville avec la « Batterie fanfare des sapeurs-pompiers de Le Pouzin en Ardèche. A partir de 18h30, rue de Provence, bal public avec l’orchestre de « Jean-Claude Clarès ».

    Et le lundi 20 mai, le groupe folklorique « L’Oulivarello de Montolivet » animera la ville de 11h à 12h30 et de 14 à 17h. A partir de 18h30, rue de Provence, bal public avec l’orchestre « Accordéon Love ». Pour clôturer ces fêtes de pentecôte à 22h un feu d’artifice sera tiré depuis la tour de médisance.

    Un très beau programme qui annonce une belle saison estivale à venir.

    MYRIAM BONNEAU IMMORTALISE LES SOURIRES SISTERONAIS

    mardi 30 avril 2013

    artisre-myriam-bonneau.jpg

    Myriam BONNEAU est une des artistes retenues pour réaliser une œuvre devant le public lors du symposium de la biennale du 10 au 15 juin prochain.

    L’œuvre qu’elle va réaliser s’appelle « Bibliothèque de Sourires entre terre et ciel ». Elle fera environ 2m50 de haut et sera constituée de plusieurs boîtes contenant des sourires moulées.

    Myriam BONNEAU a consacré deux 2 journées à Sisteron, les 22 et 27 avril, pour rencontrer les sisteronais et leur proposer de devenir acteur de cette œuvre collective en acceptant de faire mouler leur sourire. Plusieurs volontaires se sont ainsi prêtés à l’exercice et verront leurs sourires exposés en juin prochain. Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron est venu saluer l’artiste en plein travail dans le hall de la Mairie.

     

    L’HOPITAL DE GAP EXPOSE LES ŒUVRES DE ROSELINE ESPIE

    mardi 30 avril 2013

    expo-gap.jpg

    A l’occasion de la réunion du Conseil de surveillance du CHICAS (Centre Hospitalier Intercommunal des Alpes du Sud) de Gap, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron s’est arrêté à l’exposition qui se tenait dans le hall de l’hôpital.

    Il a ainsi pu saluer Madame Roselyne ESPIE, qui offre à la vue du public ses toiles colorées parmi lesquelles, une représentation de la Citadelle de Sisteron.

    Roselyne ESPIE expose jusqu’au 6 mai au CHICAS et sera du 14 au 21 mai à l’hôtel de ville de Gap.

    JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DE LA DEPORTATION

    mardi 30 avril 2013

    journee-deportation.jpg

    Dimanche 28 Avril, « Journée Nationale du Souvenir de la Déportation », élus, représentants des Associations Patriotiques et leurs drapeaux, représentants de la Gendarmerie, de la Police Municipale, étaient réunis devant le Monument de la Résistance où lecture était faite du « Message des Déportés » :

    « Il y a 80 ans, le nazisme triomphait. Hitler imposait son pouvoir en Allemagne dans l’indifférence quasi générale des démocraties et entraînait le monde dans un conflit qui prit fin en 1945 après des années de terreur, par la victoire sur le nazisme.

    C’est alors que les déportés survivants revinrent des camps de concentration et d’extermination.

    Nous avons le devoir, au nom de nos camarades disparus, de rappeler ces événements qui ont ponctué notre histoire.

    Tant que nous pourrons prendre la parole, nous devons dire aux générations nouvelles que c’est surtout dans les moments de crise que resurgissent les discours antidémocratiques, xénophobes, racistes et antisémites, dans lesquels elles doivent discerner les thèses de ceux qui ont exterminé les juifs d’Europe, massacré les Tziganes, déporté et fusillé les Résistants.

    Aujourd’hui, il est essentiel qu’elles reconnaissent, dans d’autres discours, les vociférations d’Adolf Hitler et la voix soumise de Philippe Pétain. Ainsi averties, pourront-elles combattre le danger s’il se présente.

    Nous lançons aujourd’hui, un appel à la vigilance, au respect de l’être humain, de sa dignité et du droit à la différence. Ce message que nous adressons aux jeunes générations se veut partie prenante de la construction de l’avenir. »

    Après le dépôt de gerbes par Daniel SPAGNOU Député Maire et les représentants du Conseil Municipal Jeunes, a retenti le Chant des Partisans, puis l’assistance a observé une minute de silence alors qu’était jouée la « sonnerie aux morts ». La Marseillaise clôturait cette cérémonie du souvenir.

    APPEL A PRET DE PHOTOS ANCIENNES

    mardi 30 avril 2013

    912081_524581300940013_534983234_n.jpg

    APPEL A PRET DE PHOTOS ANCIENNES
    En collaboration avec la mairie de Sisteron, le Studio Photo Dondi, prépare une exposition de photographies anciennes mettant en avant la vie quotidienne des Sisteronais sur une période allant de la fin XIXe s. au années 1960. C’est pourquoi, la municipalité lance un appelle à prêt à toute personne qui souhaiterai nous faire partager des clichés de cette époque, en particulier des photos de classes, de photographe de rue, du Corso de Sisteron et autres évènements, enfin toutes photos représentatives de cet époque ( seules des copies seront exposées ).

    Les témoignages oraux sont également bien venus.
    Contact : Service Culture tél : 04 92 61 54 50 mail : service-culture@sisteron.fr
    Studio Dondi tél : 04 92 61 09 98 mail : imageimedia@gmail.com

    HENRI GUAINO SOULIGNE L’EXCEPTIONNELLE GRAVITE DE LA SITUATION DE LA FRANCE ET APPELLE A LA CONSTRUCTION D’UNE AUTRE POLITIQUE

    vendredi 26 avril 2013

    henri-gaino.JPG

    Salle comble, mercredi soir à l’Alcazar de Sisteron où plus de 300 personnes étaient venues écouter Henri Guaino lors d’une réunion organisée sous l’égide des “Amis de Nicolas Sarkozy” dont Daniel Spagnou est l’un des co-fondateurs avec Brice Hortefeux. De nombreux élus du département étaient présents, notamment Bernard Jeanmet Maire de Manosque, mais aussi des cadres de l’UMP, Michel Lanfranchi Président UMP04, Franck Couriol Secrétaire Départemental UMP04, Sébastien Ginet responsable des Jeunes Populaires 04 et Guillaume Garcin Délégué Cantonal de Sisteron UMP04.

     

    Dans son allocution, Daniel Spagnou parlait d’Henri Guaino comme “un homme courageux, au parler franc, parfois décrié mais toujours respecté. Un homme dont la pensée et la plume se sont aiguisées au contact de grands hommes d’état, tels Jacques Chirac, Charles Pasqua, Philippe Séguin et bien sur Nicolas Sarkozy. Les références à  Hugo, Jaurès, Blum et Guy Môquet, la “liquidation de Mai 68”, la fin des repentances et l’union de la Méditerranée, c’était lui !!! Comme beaucoup, je suis admiratif de cet homme car il a parfois été à contre-courant et pourtant il est écouté et a même souvent raison trop tôt. En tout cas, aujourd’hui, plus que jamais sa voix porte et compte dans un paysage politique confisqué par la gauche et la médiocrité. Et c’est peut-être parce qu’il a été en quelque sorte dans l’ombre de Nicolas Sarkozy, qu’il est sans doute  parmi ceux qui peuvent le mieux nous faire comprendre pourquoi l’ombre de Nicolas Sarkozy n’a jamais été aussi présente dans l’esprit de nos concitoyens.” Puis le Maire de Sisteron évoquait l’action du gouvernement actuel : “Jusqu’à aujourd’hui, la gauche a consacré plus d’énergie à détricoter la politique de Nicolas Sarkozy, à imposer des réformes sociétales qui n’ont jamais autant divisé les français et à vouloir tripatouiller les modes de scrutin à son avantage qu’à lutter contre le chômage. Au moment où les français exigent que l’on s’occupe d’emploi, d’activité économique, de pouvoir d’achat, de leur niveau de vie, le gouvernement a fait fausse route.”

     

    Henri Guaino, avec la verve qu’on lui connaît, prenait le relai pour souligner des réalités qui semblent échapper totalement à nos dirigeants, rappelant tour à tour que “La période que nous traversons exige une autre politique », que « face à une situation d’une gravité exceptionnelle, on doit en être conscients pour construire autre chose » et qu’avec “un gouvernement qui étouffe l’activité, on est sûrs d’aller dans le mur ». Evoquant le rôle de l’opposition, il affirmait « Nous devons apprendre à vivre sans chef pendant un moment, et faire de notre diversité une richesse », avant d’ironiser sur « la publication du patrimoine, un spectacle dégradant pour les ministres de la République ».

     

    A l’issue de cette réunion, un militant déclarait “Quelle réunion de haut niveau ! Henri Guaino n’est pas seulement une belle plume, mais un orateur qui sait faire passer ses émotions. Nous avons le sentiment d’avoir évolué au sortir de cette réunion et c’est, je pense, l’objectif de tout à chacun. Cette rencontre m’a donné l’envie de lire ses ouvrages.”

    LE PROJET D’UNE NOUVELLE CASERNE DE GENDARMERIE

    vendredi 26 avril 2013

     gendarmerie-gap.JPG

    Jeudi dernier, Madame Christine Nivou, Maire de Veynes, recevait le maire de Sisteron, Daniel Spagnou ainsi que le Colonel Brochier commandant le Groupement de Gendarmerie des Alpes de Haute Provence pour présenter la toute nouvelle caserne inaugurée en 2012. Un exemple qui pourrait inspirer la ville de Sisteron qui envisage le projet d’une nouvelle caserne alors que celle actuelle qui appartient au Conseil Général, n’est plus adaptée aux standards et aux contraintes liées au fonctionneement d’une gendarmerie.

    C’est ainsi que Daniel Spagnou avec Jean-Pierre Templier, Adjoint et Jean-Christian Grimaud Directeur Général des Services, ont pu découvrir, une réalisation comprenant une caserne, six logements de fonction pour militaires mais aussi un ensemble de logements à caractère social attenant. Les élus ont déjà programmé de visiter une autre caserne récemment construite, celle de Vaison la Romaine.

    MATTOO PRÉSENTE “NEW MAN’S WORLD”, SON 3ÈME ALBUM

    vendredi 26 avril 2013

    reception-mattoo-9.JPG

     Vendredi dernier, Daniel SPAGNOU accueillait à l’Hôtel de Ville un jeune auteur, compositeur et interprète, Matthieu de Coquereaumont, dit “Mattoo”, surnom familier devenu son nom de scène, qui vient de sortir son troisième album.

     

      Le Maire retraçait le parcours de ce jeune homme né en Normandie, qui découvre le Sud en 1986 lorsque sa famille s’installe à Hyères dans le Var où il fera ses études. C’est là également que le virus de la musique le gagne, un virus présent dans les gènes de la famille puisque son frère, joue déjà de la musique et a son propre groupe que Mattoo rejoint à tout juste 12 ans et avec lequel il écume les bars de la Côte d’Azur.

     

      En 1992, ils ont à leur actif quarante dates de concerts sur deux mois. Le jeune Matthieu, dans son élément, s’adonne à l’écriture et compose ses premières chansons, tout en poursuivant ses études. Mais son frère aîné, qui poursuit aussi ses étude, quitte le Sud pour Paris et le groupe est dissout.

     

      Pour Matthieu, ce sera malgré tout le point de départ d’une période de création fructueuse. L’autodidacte se révèle plus encore, et se double d’un bricoleur hors pair pour réaliser ses enregistrements. Mais le système a ses limites, et a tout juste 18 ans, bac en poche le fougueux musicien entre dans le monde du travail pour satisfaire son amour de la musique et mener à bien ses projets. Il sera barman et travaille d’arrache pied, mais cet engagement qui devait lui apporter une aide financière le contraint à consacrer moins de temps à sa passion.

     

      Une rencontre avec Emmanuelle, devenue sa compagne, va bouleverser sa vie. Après une nouvelle expérience professionnelle en Normandie, Mattoo retrouve son frère installé à Paris où il a formé un nouveau groupe qu’il rejoint très vite. La musique reprend pleinement ses droits dans sa vie, et Mattoo produit un deuxième album, “Twenty seven” en 2005, neuf années après le premier paru en 1996. Un album, plus rock, qui va alimenter leur répertoire sur scène.

     

      En 2008, le jeune homme fougueux devient papa, et cette responsabilité donne un nouveau sens à sa vie. Il participe à la réalisation de l’album « En cavale » de son ami, Philippe Brodiez. Doucement, le mal du pays commence à se faire sentir. Grâce à une opportunité, Matthieu, Emmanuelle et Léo reviennent vers le Sud en 2011 et s’ils se rapprochent du soleil, ils se rapprochent également de leurs familles.

     

      Ce retour conduit Mattoo à rejoindre l’équipe de « Cita del rock  » qui l’accueilli à bras ouverts et qui l’aide à finaliser son projet : un troisième album dont il avait commencé l’enregistrement à Rouen. Tout s’enchaîne très vite, le groupe se forme autour de lui jusqu’à la sortie aujourd’hui de ce nouvel album « New man’s world », un opéra rock, que Mattoo au chant, à la guitare et au piano, va donner sur scène, accompagné de Pierre Mévolhon (batteur), de Nicolas Roux (basse), Denis Barutta (guitare). 13 titres dont les mélodies parfaitement construites, tant sur le plan vocal que musical, s’enchaînent, témoignant tout à la fois du talent, de la force et de la sensibilité de leur créateur.

     

      Mattoo sera le 24 Mai prochain au complexe des Marres, où ce jeune homme généreux viendra jouer à l’occasion du gala de charité organisé au profit de l’association « Les amis de la région de Rivne ». Le 7 Juin, il donnera un concert à Villeneuve à l’occasion des 30 ans de Fréquence Mistral, et pour la fête de la musique, le 21 juin, il se produira à Saint-Etienne-les-Orgues.