• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour septembre 2015

    jeudi 24 septembre 2015

    Altivue_3441

    Le Bilan de ces Journées Européennes du Patrimoine est très positif. En effet les animations et visites proposées ont eu en général un franc succès. Les ateliers sur l’Archéologie ont été complets, les visites d’Adélaïde et de Louis Heyriés ont attiré beaucoup de monde.

    Le domaine de la Gazette avec 60 participants le matin et 50 l’après-midi a encore une fois rencontré un grand succès.

    Le livret jeu proposé pour la première fois et qui s’adressait à toute la famille a été distribué en 70 exemplaires et les retours ont été très positifs.

    Concernant la fréquentation des structures, elle est en hausse de partout, au Musée terre et Temps ainsi qu’à l’Ecomusée où des visites commentées étaient proposées.

    Il faut noter que conformément à la tendance 2015 la Cathédrale atteint un record de fréquentation avec 855 visiteurs dont 220 personnes étant venu assister au concert et à la présentation de l’Orgue.

    La visite de la chapelle de l’hôpital n’a pas été reconduite cette année de même que celle du cloître St Dominique et de la Chapelle St Marcel qui commençaient à s’essouffler et malgré la fermeture exceptionnelle du Musée du Vieux Sisteron, la fréquentation 2015 atteint 1 568 personnes soit une hausse de 44. 6 % par rapport à 2014. A l’laquelle s’ajoute 1900 personnes qui ont visité la Citadelle, soit un total de 3468 personnes, chiffres jamais atteint. Ce qui prouve que nos compatriotes sont plus que jamais attachés à leur patrimoine, car l’avenir se construit sur le passé.

     

    LE CENTRE DIOCESAIN « PAPE FRANCOIS » DE GAP INAUGURE

    jeudi 24 septembre 2015

    Inauguration Centre Diocésain de Gap (3)

    Mercredi 23 septembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron est venu assister à l’inauguration et la bénédiction du Centre diocésain de Gap, « Pape François », en présence de Monseigneur Jean-Michel di FALCO LEANDRI, Evêque de Gap et d’Embrun, de Monseigneur Georges PONTIER, Archevêque de Marseille et président de la Conférence des Evêque de France, de l’Evêque d’Avignon, de l’Evêque auxiliaire de Marseille, de Jean-Philippe NAULT, Evêque de Digne, Riez et Sisteron, de Jean-Claude GAUDIN, Sénateur-maire de Marseille, de Roger DIDIER, maire de Gap, de Chantal EYMEOUD, maire d’Embrun, de Monsieur le préfet des Hautes-Alpes, de nombreux prêtres, diacres, religieux, religieuses, représentants des autorités religieuses, civiles et militaires.

    L’historique du couvent du Saint-Cœur, cette grande propriété au cœur de la ville de Gap, trouve son origine au XIIIe siècle, lorsque les franciscains s’y installent pour y construire un couvent, elle se trouve alors bien en dehors des remparts de la ville. La présence franciscaine traverse les siècles jusqu’à la Révolution.

    En 1835, Mgr François-Antoine Arbaud, évêque de Gap depuis 1823, fonde la Congrégation des Sœurs du Très Saint-Cœur de Marie pour assurer l’éducation des jeunes filles de Gap et des environs. Il achète l’ancien couvent franciscain pour y installer la jeune communauté. Les Sœurs ouvrent une école puis un foyer pour jeunes filles. À la fin des années 90 la congrégation est dissoute par manque de vocations. Aujourd’hui, Sœur Marie-Gabrielle est la dernière représentante des Sœurs du Très Saint-Cœur de Marie.

    Des religieux puis des religieuses occupent les bâtiments et la chapelle tout en vivant dans des conditions sommaires, d’abord les chanoines de la Mère de Dieu de 1992 à 2004, puis les chanoinesses de la Mère de Dieu de 2004 à 2008. Après le départ définitif des chanoinesses et plusieurs années d’inoccupation, la rénovation et la transformation du bâtiment en Maison diocésaine ont pu être envisagées par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri suite à un important legs dont le diocèse a été bénéficiaire à cet effet en 2013.

    Les travaux seront bientôt terminés. La nouvelle Maison diocésaine accueille désormais tous les services diocésains, les archives, la bibliothèque, la chancellerie et les différents services pastoraux, avec notamment la pastorale des jeunes. Sur le même terrain se trouvent les locaux de la paroisse de Gap et la maison Saint-Marcellin qui accueille les prêtres aînés. Par ailleurs, les arcades jouxtant l’école du Saint-Cœur seront transformées en préau pour les élèves, celles jouxtant l’église Saint-André-des-Cordeliers serviront pour celle-ci. Pendant les cinq siècles et demi de présence franciscaine, le terrain se trouvait en dehors de la ville. Pendant le siècle-et-demi de présence du Saint-Cœur de Marie, il a été clos. Avec ce nouveau projet pour le XXIe siècle, il sera au cœur de la ville, ouvert sur la ville, poumon dans la ville, et lien de communication entre la place Ladoucette et le stade de glace Alp’Arena.

    Monseigneur Di Falco concluait son allocution par ces mots : « Si le sanctuaire de Notre-Dame du Laus est le poumon du diocèse, le centre diocésain en est le cœur ». L’Archevêque de Marseille, précédait à la bénédiction du centre et invitait l’assistance à en visiter les locaux.

    Inauguration Centre Diocésain de Gap (13)

     

     

    LES MAIRES SUR TOUS LES FRONTS CONTRE LA BAISSE DES DOTATIONS

    jeudi 24 septembre 2015
    Stitched Panorama

    Stitched Panorama

    En plus de 160 maires qui ont manifesté samedi 19 septembre devant la préfecture de Digne afin de dénoncer les baisses des dotations de l’Etat, une vingtaine avait choisi de manifester à Saint-André les Alpes, lors de la foire aux agnelles en présence du préfet des Alpes de Haute-Provence et du sénateur. Après une prise de parole devant les représentants de l’Etat, le maire d’Allons Christophe Iacobbi a fait voter à l’unanimité la même motion qui a été remise par l’Association des maires à la préfecture de Digne. Ainsi, la quasi-totalité des maires du département, à quelques exceptions près, a donc manifesté ce jour-là, répondant ainsi au souhait du président des maires de France François Baroin et du vice-président André Laignel.

     

    UNE SEMAINE RICHE POUR L’AUTOMNE PROVENCAL A SISTERON

    mardi 22 septembre 2015

    4ème Automne Provençal (2)

    Lundi 21 septembre, Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Franck PERARD, adjoint à la culture, au patrimoine et à la mémoire, Jean-Pierre TEMPLIER, premier adjoint et Michel AILLAUD, conseiller municipal délégué aux travaux, inauguraient en présence du Majoral, Michel BENEDETTO et, d’une assistance venue nombreuse, le début des festivités qui marque la semaine autour de l’automne provençal à Sisteron.

    « Avec l’été qui s’en va, arrivent les belles journées de septembre pleines de projets. Ainsi c’est avec grand plaisir que nous inaugurons ce soir, la 4e édition de « l’Automne Provençal ». Cette semaine d’action culturelle est destinée à célébrer l’identité provençale, avec un hommage particulier à un sisteronais bien connu, l’écrivain et poète provençal Paul Arène, cigale d’or de Durance. Les associations de culture provençale vont nous proposer spectacles, animations, interventions scolaires et autres publications autour de la Provence. Faire vivre la culture provençale, sa langue, sa musique, ses traditions, ce n’est pas regarder derrière soi, c’est préserver nos racines pour notre futur et celui de nos enfants. Cette grande semaine provençale a débuté ce soir, par une conférence passionnante sur « Marcel Provence : le fondateur du folklore bas-alpin », animée par Michel Benedetto, Majoral du Félibrige.

    Michel, vous êtes un des 50 majoraux du Consistoire, académie  garante de la philosophie félibréenne. Par votre érudition, votre dévouement presque infini à la préservation et la diffusion de ce patrimoine culturel, par l’amitié avec laquelle vous donnez votre temps sans compter, vous êtes la pierre angulaire de cet édifice spirituel dont le centre de gravité aujourd’hui est à Sisteron. Je vous en remercie.

    De nombreuses associations félibréennes émaillent notre territoire : les Gavots de la Citadelle, le Boumas et le Quadrille Sisteronnais, Parlaren Lis Aup, le Rode Osco Manosco, le comité des Félibres bas alpins pour n’en citer que quelques-unes. Cela montre l’enracinement profond de cette culture dans le sisteronais et il me tient à cœur de mettre tout en oeuvre pour que la culture provençale trouve dans notre ville un lieu d’expression et le soutien  nécessaire à sa pérennité, et c’est pourquoi nous renouvelons ces 8 jours de mise en valeur de la culture provençale dans toutes ses composantes. Je vous invite ainsi à venir découvrir toute au long de ce Festival, de nombreuses manifestations telle que l’exposition de l’association Sist’Arts qui se trouve actuellement dans le hall de la médiathèque. Mais aussi les concerts organisés à la cathédrale ou les jeux anciens pour les enfants qui seront proposés à la gare routière samedi prochain. Vous pourrez en connaitre tous les détails dans le programme que vous pourrez trouver dans les différents points d’informations de la ville. Nous avions initié en 2012 cette semaine provençale. Lire le reste de cet article »

    LES 54èmes JOURNEES BOULISTES DE SISTERON SOUS UN SOLEIL RADIEUX

    mardi 22 septembre 2015

    54èmes Journées Boulistes

    Lundi 21 septembre, Monsieur Daniel SPAGNOU, maire, recevait tous les participants des 24èmes journées boulistes de la ville de Sisteron, qui se sont déroulées du 17 au 21 septembre, place de la Mairie. Il saluait les deux équipes finalistes. L’équipe de Messieurs Anthony KERFAH, Philippe FRONTERO et Loïc CEYTE, remporte la victoire 13 à 11 face à Messieurs, Max CAPELLE, Thierry LEROY et Eric ASSAUD.

    « C’est toujours un grand plaisir de vous recevoir à l’occasion de ces journées boulistes sisteronaises qui rassemblent des joueurs émérites. Cette année encore, ces journées ont été l’occasion de voir de belles parties, d’apprécier la dextérité, la technique et la précision des boulistes en présence. Chaque année, la météo reste une inconnue mais pour cette édition 2015, le soleil – hormis jeudi – a été un compagnon de jeu complice. Je me dois de féliciter tous ceux qui ont participé à ces 54èmes journées boulistes, quel que soit le mode de jeu à travers lequel vous vous êtes exprimés. Le jeu de boules est un vrai sport qui demande beaucoup de concentration, de réflexion et d’adresse ; ce n’est pas vous qui me direz le contraire. Sisteron est heureuse d’accueillir cette grande manifestation et remercie les organisateurs – la boule sisteronaise, présidée par monsieur Hervé PIERROT. Au fil des années, elle a acquis cette notoriété qui fait que, pour cette édition, 151 équipes se sont affrontées au 24ème national en jeu provençal triplettes, samedi, dimanche et lundi. Un succès qui ne se dément pas et qui attire toujours un nombreux public. Merci à tous de nous faire partager votre passion ! Pour terminer, je remercie les services techniques qui participent à l’organisation matérielle de ces épreuves et qui ont du faire avec le mauvais temps jeudi dernier et, je dois aussi remercier tous les bénévoles qui s’affairent pendant quatre jours autour de cette manifestation. Ce sport qui, au-delà de la compétition, est votre passion à tous, vous le faites vivre et vous le développez à travers vos différents clubs. Ces journées boulistes sont un rendez-vous sportif incontournable et la qualité de jeu dont vous faites preuve est remarquable. Félicitations encore aux vainqueurs ! Je vous souhaite bonne chance dans la poursuite de vos championnats et autres concours. Et je vous donne rendez-vous… l’année prochaine ! » rappelait Daniel SPAGNOU.

     

    mardi 22 septembre 2015

    Commandant RENAUDIN + Adjointe (1)

    Vendredi 18 septembre, Monsieur le maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU et Monsieur Jean-Pierre TEMPLIER, premier adjoint recevaient, Monsieur le Commandant Thierry RENAUDIN, Commandant le Groupement de Gendarmerie de Forcalquier, venu présenter sa nouvelle adjointe, Stéphanie BOURACHOT, Capitaine.

     

    LES MAIRES SE SONT MOBILISÉS

    lundi 21 septembre 2015

    p1

    PLUS DE 200 personnes, maires et élus, se sont retrouvées à 10 heures devant la préfecture de Digne samedi matin afin de manifester leur mécontentement quant aux baisses des dotations programmées par l’Etat en direction des collectivités locales. Daniel Spagnou a rappelé le risque qu’encourent les communes amputées de ces dotations. « Ce sont des investissements en moins, des emplois en moins, notamment pour les artisans et les entreprises et des risques de fermetures accrus. Sans compter les nombreuses communes placées sous surveillance et certaines d’entre elles sont à la limite de la cessation de paiement ». Une délégation a ensuite été reçue par le Sous-préfet Mekachera ; la Préfète ayant choisi de se rendre à la foire agricole de Saint-André-les-Alpes à la même heure. La mobilisation des élus a été totale comme dans le reste de toute la France.

    p2

    TOUS A DIGNE DEMAIN SAMEDI

    vendredi 18 septembre 2015

    170059__france_t

    Tous les habitants des Alpes de Haute-Provence sont concernés par la baisse des dotations de l’Etat aux communes : moins d’argent ce sont des investissements en baisse, du travail en moins, du chômage qui augmente, des entreprises en faillite, des artisans qui ferment leur boutique. Moins de dotations de l’Etat, ce sont des écoles que l’on ne peut plus entretenir, des travaux de voirie que l’on retarde, des espaces verts qu’on entretien moins, des animations auxquelles on renonce, des subventions aux associations en baisse. La baisse des dotations met en péril les communes du département : chaque habitant est concerné !

    Rejoignez les maires qui manifestent pacifiquement demain samedi 19 septembre devant la préfecture de Digne à 10 heures. Vous montrerez ainsi que vous aimez votre commune et que vous ne voulez pas la voir disparaître !

    UNE CONFERENCE POUR MANGER AUTREMENT…POURQUOI ? COMMENT ?

    mardi 15 septembre 2015

    Conf presse Manger autrement (6)

    Mardi 15 septembre, Madame Christiane TOUCHE  adjointe à la solidarité, Madame Karima GULLY, conseillère municipale déléguée à la prévention et à la santé et madame Annie VAUPRES, agent développement social à la MSA étaient réunies en Mairie de Sisteron pour présenter la conférence débat qui aura lieu jeudi 1er octobre prochain à 14h salle Alain Prieur de Sisteron. Elle est organisée par l’ASEPT PACA, grâce au soutien logistique de la Mairie de Sisteron.

    L’Association de Santé, d’Education et de Prévention sur les Territoires de Paca (ASEPT) a été créée en juin 2012 par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) et dont le Régime Social des Indépendants (RSI), la Caisse de Retraite et de Santé au Travail (CARSAT) et la Caisse d’Assurance Maladie des Industries Electriques et Gazières (CAMIEG) sont également membres adhérents. L’objectif est de mutualiser les compétences et les moyens, de travailler en complémentarité et de déployer ainsi une offre cohérente d’actions de prévention en partenariat : conférences seniors, ateliers du bien vieillir, etc.

    L’ASEPT est chargée d’assurer, entre autres, la promotion et la réalisation d’actions de prévention ainsi que la mise en place de différents ateliers adaptés aux besoins des territoires et des personnes âgées, quel que soit leur régime d’assurance maladie.

    La conférence-débat, gratuite, ouverte à tous, du jeudi 1er octobre sera animée par Philippe COURBON, Educateur de Santé Nutritionniste, et conférencier qui partagera sa réflexion sur le manger autrement.

    Comment manger autrement, plus sain, pour soi et pour l’environnement ? Pourquoi santé et alimentation sont- elles indissociables ? Se « nourrir mieux » est une démarche qui s’impose comme une priorité rappelée encore récemment par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette conférence montrera l’articulation entre la qualité du milieu naturel, l’environnement et la santé. La relation entre une alimentation inadéquate et la condition sanitaire d’une population n’est plus à démontrer (malbouffe au nord et problème d’obésité, malnutrition au sud). Pourtant si cette relation est perçue par la majorité de nos contemporains, elle fait l’objet des interprétations les plus diverses, en général les plus superficielles, sinon les plus fantaisistes. En fait nous sommes souvent très mal informés sur ces questions et nous avons beaucoup de peine à situer les vrais problèmes que ce soit sur le plan économique, environnemental ou sur le plan individuel.

    Pourtant une bonne connaissance de ces questions peut permettre à chacun d’entre nous d’être informés, et de faire des choix opportuns pour optimiser notre santé et notre épanouissement. Cette conférence dure environ 1h30. Elle sera suivie d’un débat avec le public afin d’engager une réflexion sur une démarche qualitative de l’alimentation en regard de nos besoins physiologiques et en croisant les liens entre santé personnelle, environnementale et planétaire. A l’issue de cette conférence, des ateliers sur les bienfaits de l’alimentation méditerranéenne et sur l’activité physique seront proposés. Ils se dérouleront à la salle Alain Prieur de Sisteron sur les thématiques suivantes :

    –  « Alimentez votre capital santé » et « Mangez à petit prix » les 20, 27 octobre et 3 novembre 2015

    –  « Bougez mieux » les 10, 17 novembre 2015.

    Pour les personnes intéressées, les inscriptions seront prises à la fin de la conférence, ou en fonction des places disponibles par téléphone au 06.83.45.50.05 ou par mail : asept-paca@hotmail.com.

     

    LE PERE GILBERT MARIJSSE EST BIEN ARRIVE A SISTERON

    lundi 14 septembre 2015

    NOUVEAU CURE

    Daniel SPAGNOU, maire de Sisteron, Madame Isabelle MORINEAU, conseillère départementale et Monsieur Robert GAY, maire de Mison et conseiller départemental sont venus saluer notre nouveau curé, le père Gilbert MARIJSSE qui a été installé officiellement ainsi que le père Norbert GNAMA, par le vicaire général, Christophe Disdier CHAVE, lors d’une messe solennelle à la Cathédrale.

    A l’issue de cette messe un apéritif était offert par la paroisse.