• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour la catégorie ‘Réactions à chaud’

    NICOLAS SARKOZY PLAIDE POUR UN « NEW DEAL ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE »

    dimanche 28 septembre 2008

    nicolas-sarkozy-et-daniel-spagnou.JPG

    Là même où un an et demi plus tôt à Toulon, Nicolas Sarkozy, lançait l’idée de la prometteuse Union Méditerranéenne dans un contexte de mondialisation porteur à la fois de menaces mais aussi d’espoir, le Président de la République s’est adressé jeudi soir aux français en prononçant un discours très attendu devant environ 4 000 personnes -des représentants des « forces vives« , des élus locaux dont le député maire de Sisteron Daniel Spagnou et des militants- sur la politique économique de la France remise en perspective dans le contexte de la crise financière actuelle.A l’instar de son intervention devant l’ONU mardi dernier, Nicolas Sarkozy a insisté sur la nécessaire « moralisation du capitalisme financier appelant à une « surveillance plus efficace » des marchés financiers  » et plaidant pour un « New Deal économique et écologique », du nom de la politique conduite par le président américain Franklin Roosevelt après le krach boursier de 1929, il avait alors souhaité que le capitalisme financier se mette « davantage au service du développement et moins à celui de la spéculation ». Dans ce contexte de crise économique mondiale et européenne, le président Sarkozy a  justifié le bien-fondé des réformes conduites depuis son élection en défendant l’idée d’aller plus loin.

    SYNTHESE DU DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TOULON LE 25 SEPTEMBRE 2008

    samedi 27 septembre 2008

    1) Dire la vérité sur la crise :– Une crise de confiance sans précédent qui ébranle la finance mondiale ;– Les débuts du monde de l’après-pétrole ;La France est trop engagée dans l’économie mondiale pour être à l’abri. La criseaura des conséquences dans les mois qui viennent sur la croissance, le chômage etle pouvoir d’achat. 2) Plaidoyer en faveur d’une refondation du capitalisme : pour un capitalismerégulé. La crise financière est le résultat des déviations profondes et des excèsinconsidérés de la finance mondiale, y compris sur le plan éthique. Mais elle n’estpas la crise du capitalisme. D’où la nécessité de refonder le capitalisme mondialet de mettre en place un capitalisme régulé.a) En plein accord avec l’Allemagne, proposition d’un sommet des chefs d’Etat etde gouvernement des principaux pays concernés, avant la fin de l’année, pourtirer les leçons de la crise et coordonner les efforts de tous pour rétablir laconfiance.b) Elaboration d’une réponse européenne commune dès le prochain conseil européenà la mi-octobre prochain. Au programme : agences de notation, règles comptableset de solvabilité, rémunération des opérateurs, paradis fiscaux, régulation desentités non régulées, rémunération des opérateurs de marché.c) Sur le plan national :– Affirmation de l’engagement de l’Etat pour garantir la sécurité et la continuité dusystème bancaire et financier français. Si les banques françaises devaient êtremises en difficulté par la spéculation, engagement de protection des dépôts desépargnants.– Adoption de principes simples sur la rémunération des dirigeants : les dirigeantsne doivent pas avoir le statut de mandataire social et bénéficier en même tempsd’un contrat de travail ; pas d’actions gratuites pour les dirigeants, mais unerémunération indexée sur les performances économiques réelles de l’entreprise ;pas de parachutes dorés ; si les dirigeants ont des stocks options, les autressalariés doivent en avoir aussi ou bénéficier d’un système d’intéressement. Si lesprofessionnels ne se mettent pas d’accord sur des pratiques acceptables, lelégislateur interviendra avant la fin de l’année. Lire le reste de cet article »

    IL N’EST PAS QUESTION DE FERMER NOS SOUS-PREFECTURES !

    lundi 22 septembre 2008

    Suite à la motion votée le 11 septembre dernier par le bureau de l’Association des Maires, la réponse faite par Michelle ALLIOT-MARIE, Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales à Daniel SPAGNOU Député Maire de Sisteron et Président des Maires du 04, est on ne peut plus claire. Alors que l’administration centrale met parfois beaucoup trop de temps pour nommer un nouveau sous-préfet et devant la difficulté de trouver le profil correspondant au poste vacant dans les petites sous-préfectures, le gouvernement par arrêté ministériel, a souhaité ouvrir la possibilité à des Conseillers d’Administration sélectionnés sur des critères exigeants par promotion interne, d’accéder aux responsabilités de sous-préfet.  Aujourd’hui, afin d’améliorer cette situation qui fait que certaines sous-préfectures se retrouvent jusqu’à six ou sept mois sans titulaire, quinze postes ont été ouverts au niveau national dans ce cadre et pourront être affectés dès cette année dans quinze sous-préfectures sur les 115 répertoriées comme les moins sensibles. Lire le reste de cet article »

    RENTREE DU DEPUTE 2008 :LE RYTHME DES REFORMES NE DOIT PAS FAIBLIR !

    vendredi 19 septembre 2008

    rentree-du-depute-au-cours-001.JPG

    Le Jeudi 11 Septembre dernier, Daniel SPAGNOU recevait la presse et les radios locales à l’occasion de la rentrée parlementaire qui interviendra le 22 Septembre prochain au Palais Bourbon. Dans une discussion à bâtons rompus, le Député Maire de Sisteron est passé sur les dossiers nationaux confirmant que le rythme des réformes ne devait pas faiblir, tout en se félicitant de l’action, de la force de travail et des 55 réformes initiées par Nicolas SARKOZY et réalisées par le Gouvernement. Sur le RSA, qu’il considère comme le dossier de la rentrée, Daniel SPAGNOU soutient un dispositif qui permet de sortir de l’assistanat par le travail, même s’il souhaite que des pistes soient étudiées pour alléger les 1,1% de contribution sociale pesant sur l’épargne, en imposant par exemple les stock options et en exonérant les petits épargnants. Sur « Edwige » : « le fichage a toujours existé, mais je crois que la santé et la sexualité ne doivent pas rentrer dans les données collectées car elles n’ont rien à voir avec l’ordre public et la sécurité nationale », a rajouté Daniel SPAGNOU. Lire le reste de cet article »

    Hubert FALCO au chevet de l’Ubaye

    dimanche 31 août 2008

    4.JPG

    A la demande de Daniel SPAGNOU, le Secrétaire d’Etat chargé de l’Aménagement du Territoire, faisait le déplacement dans la Vallée de l’Ubaye touchée par la réforme de la carte militaire. En effet, le CIECM va bel et bien disparaitre dès l’été 2009. Après la visite du CIECM, l’ensemble des élus locaux, les parlementaires, la préfète des Alpes de Haute Provence et le Ministre se rendirent au siège de la communauté de Communes pour dialoguer. Après avoir rappelé le traumatisme humain et financier que représentent cette restructuration militaire, les élus bas-alpins ont souhaité entendre Hubert FALCO sur les possibles aides de l’Etat. Les élus unis et solidaires ont clairement exprimé leurs inquiétudes sur la somme de 2 Millions d’Euros promise par le Ministre.  Daniel SPAGNOU concluait son intervention en déclarant que « comme j’ai eu très souvent à le faire, je réclame une nouvelle fois que la solidarité nationale puisse s’exercer afin d’accompagner  notre belle vallée à construire un avenir nouveau et prometteur pour ses enfants » et demandait alors très solennellement à Monsieur le Ministre « de tout faire pour que les promesses d’aides financières, fiscales et sociales soient des soutiens réels et significatifs ». Hubert FALCO pouvait alors lister les mesures qu’il apportait au nom du Gouvernement ; il précisait donc que les deux millions d’Euros étaient bel et bien actés. Mais face aux critiques des élus présents sur la petitesse de cette enveloppe financière, il ajouta que bien évidemment, d’autres aides substantielles telles que les aides à l’installation d’entreprises et la prime à l’aménagement du territoire viendraient s’ajouter par la suite.   Le Ministre promettait aussi qu’il ferait bénéficier aux communes de la vallée d’un régime d’exonération fiscale et sociale complète pour tous ceux qui souhaiteraient venir investir dans la vallée de l’Ubaye. Il se déclara également pas opposé à la création d’un pôle d’excellence rurale sur la filière bois. Enfin, un contrat de site sera mis en place, présidée par Madame la Préfète, afin d’aider les élus locaux à fédérer l’ensemble des projets qui seront mis en place suite à cette refonte militaire. Daniel SPAGNOU se disait optimiste pour la suite car les bases de la cette reconversion territoriale étaient posées mais il se déclarait tout de même très vigilant sur la bonne application de l’ensemble des promesses ministérielles.

    DANIEL SPAGNOU SOUTIENT LE PLAN ANTI-ALCOOL CHEZ LES JEUNES

    mercredi 13 août 2008

    tropdalcool.JPG

    Alors  que le député maire de Sisteron présidait une réunion de crise du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance à Sisteron suite à la recrudescence des méfaits constatés dans la ville depuis le début de l’estive, la ministre de la santé Roselyne Bachelot présentait son plan de lutte contre «les phénomènes d’alcoolisation massive des jeunes», avec comme mesure phare l’interdiction de la vente d’alcool aux mineurs, que ce soit dans les bars ou les grandes surfaces et épiceries. Ce phénomène de plus en plus inquiétant chez les mineurs de 14 à 15 ans, toucherait aussi certains jeunes sisteronais, pour lesquels les services de la gendarmerie et de la police municipale ont été appelé à la plus grande vigilance. Lire le reste de cet article »

    QUAND L’OPPORTUNISME FAIT PERDRE LA MEMOIRE A MICHEL VAUZELLE

    mercredi 13 août 2008

    Daniel SPAGNOU et Michel LANFRANCHI déplorent ce qu’ils considèrent comme une visite entre gens choisis où la compassion masque mal l’opportunisme politique. C’est ainsi que le député maire de Sisteron et le Président de la Communauté des Communes de la Vallée de l’Ubaye, regrettent que Monsieur VAUZELLE se serve de la décision de fermeture du CIECM pour endosser le costume bien taillé du « bon samaritain ». Alors que nous sommes en présence d’un dossier sur lequel toutes les forces politiques et économiques se sont mobilisées et doivent continuer à s’unir pour la vallée de l’Ubaye, ce spectacle offert par le Président de la Région avec la complicité de Jean-Pierre AUBERT, Maire de Barcelonnette, rompt l’union sacrée qui aurait dû perdurer. Malheureusement, comme à l’accoutumée, ni le député, ni les maires de la vallée concernés au premier chef, n’ont été conviés pour constater que la manne régionale se résumait à cette phrase de Michel VAUZELLE, qui laisserait pour le moins perplexes les plus crédules « nous ferons tout ce qui sera possible de faire pour vous » ; merci ! Après avoir fait un procès d’intention au gouvernement, c’est si facile ! Lire le reste de cet article »

    VOTE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS : UNE AVANCEE POUR LA DEMOCRATIE

    mercredi 30 juillet 2008

    Daniel SPAGNOU se réjouit que le texte sur la réforme des institutions soit passé. « C’’est pour moi une grande avancée pour les Français et pour la démocratie. Avec les nouvelles mesures inscrites dans la constitution, les Français pourront, avec un certain nombre de signatures, demander un référendum. Autre point important : le fait que le Président puisse s’exprimer devant le Congrès pour présenter la politique qu’il entend conduire ; intervention  à laquelle l’opposition pourra naturellement réagir. Enfin, point important également pour moi qui suis Député, le fait que l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale – qui jusqu’à présent était fixé par le Gouvernement – puisse être en partie fixé par les Députés. Parce que nous proposions parfois des textes qui jamais n’était mis à l’ordre du jour, et restaient dans les tiroirs. Ces changements sont historiques, a-t-il déclaré. Rendu indisponible par une intervention bénigne, le Député Maire de Sisteron n’a pas pu participer à ce vote et avait donné pouvoir à Christian ESTROSI, regrettant de ne pas être présent pour cette journée historique.   

    LE CIECM DE BARCELONNETTE SACRIFIE SUR L’AUTEL DES ECONOMIES BUDGETAIRES

    lundi 28 juillet 2008

    Alors que le Cabinet du Ministre de la Défense, hier soir, venait à peine d’annoncer la fermeture du CIECM de Barcelonnette dès le 31 décembre 2008, Daniel SPAGNOU Député Maire de Sisteron a exprimé son énorme déception et s’est dit choqué par les délais de mise en œuvre de ce « coup assené au cœur d’un territoire meurtri et sacrifié ».Cette décision prise sur proposition de l’Etat Major des Armées, n’est malheureusement pas une surprise mais le député des Alpes de Haute Provence regrette que la prorogation d’un an supplémentaire envisagée, n’ait pas été retenue, et ce malgré les multiples rencontres et interventions des élus, que ce soit Daniel SPAGNOU, Guy TESSIER Président de la Commission de la Défense à l’Assemblée Nationale, Michel LANFRANCHI Président de la CCVU ou encore Jean-Pierre AUBERT Maire de Barcelonnette.D’ailleurs, avec Michel LANFRANCHI, Daniel SPAGNOU, a néanmoins obtenu exceptionnellement un fond spécial de revitalisation locale ainsi que des mesures spécifiques et notamment fiscales, d’accompagnement et de soutien pour le territoire de l’Ubaye touché.Une centaine de familles va donc quitter la vallée qui avait déjà du par le passé encaisser le choc de la fermeture du 11ème Bataillon des Chasseurs Alpins. Daniel SPAGNOU vient de réitérer sa demande quant à l’exigence de mesures de soutien exceptionnelles auprès de Hubert FALCO Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du Territoire. La Communauté des Communes de la Vallée de l’Ubaye et la Ville de Barcelonnette devront rapidement présenter des projets, notamment sur les casernes et terrains abandonnés par l’Armée, pour mobiliser au mieux le Fond de Revitalisation mis en place par la gouvernement et pour compenser les pertes d’habitants dans la vallée.Daniel SPAGNOU exige qu’Hervé MORIN Ministre de la Défense qui s’était dit lors de leur rencontre en mai dernier, prêt à aider les projets de développement de Barcelonnette et la vallée de l’Ubaye, tienne ce dernier engagement et tout particulièrement la visite annoncée et non effectuée à ce jour d’une délégation de son Ministère avec à sa tête Monsieur Bruno BORDONE conseiller technique, chargé des affaires budgétaires.Le Député Maire de Sisteron entend soutenir avec force et détermination les initiatives des élus de la Vallée, qui selon lui, ont un défi majeur à relever, à l’image de la reconversion réussie du site du plateau d’Albion, fermé il y a une quinzaine d’années.A cet effet, Daniel SPAGNOU demande qu’un Comité de Pilotage sous la présidence du Préfet des Alpes de Haute Provence se constitue et se réunisse au plus vite. 

    LES DEUX CAS DE MENINGITE A SISTERON N’ONT AUCUN LIEN

    samedi 19 juillet 2008

    reunion-centre-aere-miningite-2.JPG

    Daniel SPAGNOU a appris avec beaucoup de tristesse le décès hier soir d’un enfant de deux ans résidant à Sisteron et atteint d’une méningite fulgurante du nouveau-né. Le député maire de Sisteron confirme qu’aucun lien n’a été révélé entre cet événement et le cas décelé chez un enfant de onze ans vendredi dernier. D’ailleurs, après enquête, ni les deux enfants atteints de méningite, ni leur entourage ne fréquentait la même école, la crèche ou encore le Centre Aéré. Au-delà du fait que le premier cas signifié vendredi soit hors de danger et que les mesures de précaution en de telles circonstances ont été mises en place, les services de la DDASS des Alpes de Haute Provence qui ont rencontré Daniel SPAGNOU en fin d’après-midi, ont confirmé qu’il n’y avait pas de nécessité de campagne de vaccination à ce jour. Lire le reste de cet article »