• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour juin 2010

    PETITION ET SOUTIEN POUR LES OTAGES DETENUS EN AFGHANISTAN

    jeudi 10 juin 2010


    ceremonie-hommage-otages-de-france-television-001.jpg

    Lundi dernier, devant les marches de la Mairie de Sisteron, le Député Maire Daniel SPAGNOU et les membres du Conseil Municipal, s’étaient donnés rendez-vous pour procéder à la mise en place des deux banderoles de soutien aux deux journalistes de France 3 et leurs accompagnateurs, détenus en Afghanistan.

     

    Cela fait plus de 150 jours que Stéphane TAPONIER et Hervé GHESQUIERE, journalistes à France 3, ainsi que leurs accompagnateurs Mohamed REZA, GHULAM et SATA, ont été enlevés en Afghanistan. La ville de Sisteron comme elle l’avait fait pour Ingrid BETANCOURT, montre son soutien envers les otages, en apposant sur les frontons de la Mairie deux banderoles.

     

    En décembre dernier, les deux journalistes, après trois semaines passées dans le sillage de l’armée Française dans la province de Kapisa au nord de Kaboul, reprennent la route pour recueillir le sentiment de la population. Victimes d’un guet-apens, ils furent enlevés le 30 décembre dernier. Lire le reste de cet article »

    LA PETITE REINE ET LE CYCLOLITHE SONT AU DEPART DU TOUR A SISTERON

    jeudi 10 juin 2010


    inauguration-statues-cycliste-benoit-de-souza-006.jpg

    A moins de 40 jours du départ du Tour de France de Sisteron, le Député Maire Daniel SPAGNOU a eu le plaisir d’inaugurer en compagnie d’une assistance venue nombreuse, les œuvres de Benoit de Souza.

     

    Le 1er Magistrat a « salué le travail et toute la mobilisation dont a fait preuve Benoit de Souza pour participer à cet événement exceptionnel pour Sisteron ».

     

    Au mois de février dernier, un concours d’idées nommé faisons un accueil Royal à la Petite Reine a été lancé. Monsieur de Souza a répondu en proposant des croquis d’œuvres de son inspiration. Le Cyclolithe, la silhouette  d’acier à la sortie du tunnel a été retenue pour marquer le passage du Tour dans la cité de Paul Arene.

    « La Petite Reine », œuvre de cuivre, symbolisant une femme et le nom donné à la bicyclette est un prêt pour l’été. Lire le reste de cet article »

    DANIEL SPAGNOU S’ABSTIENT SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

    mardi 8 juin 2010


    Tout le monde s’accorde depuis des années sur l’urgence d’une réforme de notre organisation territoriale. Je faisais donc partie de ceux qui nourrissaient de grands espoirs a priori de voir le gouvernement prendre à bras le corps le problème.

    Par manque de lisibilité, de simplicité, de transparence et donc d’efficacité, la décentralisation montre ses limites et donc cette réforme se devait d’avoir pour objectif de lui redonner sa raison d’être.

    Je me félicite par exemple de l’ amendement du rapporteur du projet de loi à l’Assemblée nationale, Dominique Perben, qui vise à assurer une répartition plus exclusive des compétences des départements et des régions et qui permet quel que soit le cas de figure, que les trois catégories de collectivités territoriales – commune, département, région – demeureront compétentes en matière de patrimoine, de création artistique et de sport. Cette disposition fait taire les peurs entretenues par les Présidents de Conseil Généraux  et de Régions, députés et sénateurs de gauche qui ont fait croire qu’ils ne pourraient plus soutenir les associations sportives et culturelles locales.

    Je souscris aussi pleinement aux dispositions prévoyant l’achèvement de l’intercommunalité, la création de métropoles, et qui rendent possible la fusion de départements et de régions.

    Malheureusement, et malgré ces avancées notables, en tant que président des Maires des Alpes de Haute Provence, j’ai décidé de m’abstenir lors du vote de cette réforme qui me parait en l’état inadaptée aux vastes problématiques, aux enjeux et la nécessaire proximité et représentativité des élus d’un grand territoire hétérogène comme le nôtre.

    Partant du principe que c’est de près que l’on administre le mieux, Il est vital à ce titre que le nombre de Conseillers territoriaux soit suffisant dans les départements les moins peuplés pour maintenir une représentation des territoires ruraux. C’est pourquoi, je fais partie de ceux qui demandent de passer à 20 au lieu de 15 Conseillers Territoriaux comme minimum. En effet, il me parait inconcevable devant l’ampleur des difficultés auxquelles sont confrontés les départements ruraux qu’ils perdent comme dans le 04 plus de la moitié de leurs représentants.

    Je ne peux accepter non plus que l’on remette en cause dans nos petits départements, le tandem commune – Conseil Général qui fait la preuve tous les jours de son efficacité et de sa pertinence, qui structure notre vie locale et qui est le rempart des populations souvent éloignées des services publics.

     

    Je constate aussi une mesure qui de prime abord semble aller dans le bon sens comme le mode d’élection des conseillers territoriaux au scrutin uninominal à deux tours reprenant ainsi l’idée que j’avais défendue uniquement pour les petits départements lors des premiers débats sur la réforme « un mandat, un territoire, un élu ». Pourtant en le généralisant jusque dans les grandes métropoles, ce mode de scrutin mettra à mal le principe de parité que l’on aurait pu préserver en gardant un scrutin de type semi-proportionnel pour les zones à forte densité démographique. Les partis politiques ne jouant pas le jeu de la parité, et en tant que membre de la Délégation aux droits des femmes, j’estime que cette disposition fait faire un bond de dix années en arrière au combat légitime de l’égal accès au mandat et à la représentation des femmes en politique.

    Aussi au moment où notre pays traverse une crise profonde, nous prenons un grand risque en déstabilisant ce qui marche, ce qui rassure, ce qui panse les plaies, ce qui rapproche le citoyen de son élu et ce qui permet de s’identifier aux élus.

    Voilà pourquoi, je me suis abstenu aujourd’hui sur ce texte.

    Parlement des Enfants

    lundi 7 juin 2010


    depute-junior.JPG

    Le Parlement des Enfants s’est réuni samedi 5 juin à l’Assemblée nationale. Daniel SPAGNOU et Jean-Louis BIANCO, députés des Alpes de Haute Provence, étaient présents et ont accompagné leurs « députés junior », Hasna MESROUK, élève de l’école de Banon (Banon), pour Daniel SPAGNOU, et Agnès AMADEÏ de l’école de Gaubert (Dignes-les-Bain), pour Jean-Louis BIANCO.

     

    Les deux députés alpins ont co-présidé ensemble une commission réunissant les « députés junior » des Alpes de Haute Provence, des Hautes Alpes et Vaucluse, notamment.

     

    Voilà une journée qui aura marqué les deux « députés junior » des Alpes de Haute Provence et qui restera gravée dans leur coeur.

     

    LA VILLE, LA POSTE, LE FOOT, SOLIDAIRES POUR E.L.A.

    lundi 7 juin 2010


    remise-timbre-zidane-asso-ela-002.jpg

    Samedi dernier, en prélude du match des demi-finales du Championnat de France des U 17 Sochaux – Troyes qui se disputait au stade Pierre Lanza, le Député Maire de Sisteron a remis aux enfants des équipes jeunes du Sisteron Football-Club, des planches de timbres à l’effigie de Zinédine ZIDANE, vendues au profit de l’Association ELA qui lutte contre les leucodystrophies.

     

    En effet, la Municipalité de Sisteron a décidé de s’associer à La Poste Val de Durance, par l’intermédiaire de son Directeur Etablissement Courrier, Monsieur Georges PAPEGAY, pour cette opération en se portant acquéreur de plusieurs planches de timbres – dont près de la moitié du coût sera reversée à l’Association soutenu par ZIDANE – associant de cette façon le sport et un geste de générosité.

     

    A cette occasion, le Député Maire remerciait Michel JEAN représentant l’Association ELA pour les départements alpins et le Vaucluse, ainsi que La Poste, mais aussi le Président du Sisteron Football-Club, Jacques PELLIER, l’entraîneur Cyril ROUVIER, le superviseur Jean CASTANEDA, les dirigeants et joueurs du club qui a enregistré de bons résultats au cours de cette saison. Il soulignait la bonne santé des équipes jeunes, représentées dans toutes les catégories par une équipe au minimum, et qui ont toute approché le haut du tableau ; sans parler du remarquable parcours de l’équipe première pour sa première année en Division Honneur Régionale. Lire le reste de cet article »

    DEUX MAMANS A L’HONNEUR

    lundi 7 juin 2010


    reception-medaille-famille-francaise-014.jpg

    Dimanche, à l’occasion de la Fête des Mères, deux mamans méritantes étaient mises à l’honneur dans les salons de L’Hôtel de Ville de Sisteron.

     

    Dans son allocution, Daniel SPAGNOU, Député Maire, rappelait que dans l’antiquité, les Grecs fêtaient déjà Rhéa, mère de tous les dieux. Les Romains fêtaient Matralia (ou Matronalia) en l’honneur des femmes et des mères qui se rassemblaient au temple de Junon Licina, et recevaient des offrandes.

    Au XVème siècle, l’Angleterre fêtait le jour des mères, mais peu à peu, cette fête s’est transformée en fête de célébration de l’église. En France, c’est Napoléon qui évoqua pour la première fois l’idée d’une fête des mères officielle. En 1906, l’Union Fraternelle des pères de famille méritants d’Artas organisait la première célébration des mères de famille en récompensant les plus méritantes. L’idée fut reprise en 1918 par le Colonel De La Croix-Laval, à Lyon, qui organisa alors « la Journée de la Mère ». Enfin, le 24 Mai 1950, le Président de la République Vincent Auriol confirmait la Fête des Mères en tant que fête officielle en France. Dès lors, elle sera fixée au dernier Dimanche du mois de Mai. Lire le reste de cet article »

    DANIEL SPAGNOU RECU PAR LE PREMIER MINISTRE

    jeudi 3 juin 2010


    photo-ds-et-fillon.JPG

    Le Député Maire de Sisteron a été reçu le 2 juin dernier à Matignon par François FILLON. Lors d’un long entretien, Daniel SPAGNOU a évoqué divers sujets touchant les Alpes de Haute Provence, notamment les problèmes d’insécurité croissants dans les zones rurales à l’instar du Val de Durance, la situation des services publics de l’Etat et plus particulièrement le cas de la zone « sinistrée » de Château-Arnoux. Daniel SPAGNOU a aussi remis en mains propres au Premier Ministre, une demande de rendez-vous co-signée par Henriette MARTINEZ députée des Hautes-Alpes, Pierre-Bernard REYMOND sénateur des Hautes-Alpes et Fabrice MARCHIOL Maire de la Mure, afin de convoquer une table ronde au sujet de la A51 avec des parties prenantes dans ce projet comme Eiffage et Vinci, avant que le schéma national des infrastructures de transports ne soit publié. Concernant enfin le dossier ITER avec le nécessaire nouveau tour de table international pour couvrir les surcoûts (1,4 milliards d’euros pour l’Europe), François FILLON a tenu des propos particulièrement rassurants.

    CHRISTIAN ESTROSI CONFIRME A DANIEL SPAGNOU QUE LES INDICATEURS DE L’INDUSTRIE FRANCAISE PASSENT AU VERT

    jeudi 3 juin 2010


    spagnou040601_16.JPG

    Daniel SPAGNOU est intervenu hier en séance des questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale sur la stratégie industrielle de la France et l’avenir de Renault.

    Christian ESTROSI, Ministre chargé de l’Industrie lui a confirmé que de nombreux indicateurs économiques du secteur industriel sont passés au vert depuis le premier trimestre 2010 avec notamment une reprise de la commande industrielle de 6,9 %, dont plus de 21 % proviennent de l’étranger. Et ce, grâce à « une nouvelle stratégie industrielle à travers plusieurs fonds de soutien spécifiques et aux vingt-trois mesures décidées au terme des états généraux de l’industrie, qui engagent le pays dans la relance d’une grande stratégie industrielle ».

    Le Ministre a tenu à rassurer le député des Alpes de Haute Provence sur Renault qui, s’il est vrai que cette entreprise s’internationalise, demeure plus que jamais « une industrie automobile française prestigieuse » pour laquelle Christian ESTROSI rappelle « nous avons imposé une stratégie à Renault pour que la Clio 4 soit produite à Flins et que le futur Trafic soit relocalisé à Sandouville.

    Sisteron, le 3 juin 2010

    la question de daniel spagnou Lire le reste de cet article »

    POUR RICHARD VIRENQUE, C’EST A PARTIR DE SISTERON QUE LE TOUR DE FRANCE VA COMMENCER A SE DESSINER

    jeudi 3 juin 2010


    reception-rochebrun-et-richard-virenque-019.jpg

    Sisteron est ville départ du Tour de France pour la 1ère fois qu’est ce que cela vous inspire ?

    Je crois que pour une ville c’est exceptionnel de faire partie des étapes du Tour de France. Pour Sisteron, pour tout le monde cela va être une grande fête et depuis le temps que Sisteron désirais avoir le Tour de France…

    En plus à partir du 15 juillet, Le Tour va commencer à se dessiner un peu plus et la semaine d’après on va filer vers les Pyrénées où ça va être très difficile donc on va passer une bonne journée à Sisteron et cela arrive vraiment très vite.    

     

    Quel est votre plus beau souvenir du Tour de France ?

    Mon meilleur souvenir est la victoire d’étape à Courchevel en 1997 où j’ai attaqué avec toute mon équipe et cette année là j’avais finis 2ème du Tour de France donc c’était de très bons souvenirs.

     

    Connaissez-vous les Alpes de Haute Provence ?

    Oui je me rappelle être passé pas loin, Le Tour de France est arrivé souvent à Gap et je me souviens il n’y a pas si longtemps que ça de la chute de l’espagnol Beloki qui était tombé dans la descente de La Rochette avant d’arriver à Gap. Lance Armstrong avait pris un petit sentier c’était donc une étape qui m’avait marqué, je me rappelle aussi cette chaleur qui avait fait fondre le goudron.

     

    Connaissez-vous Sisteron ?

    Mon plus beau souvenir à Sisteron a été d’être vainqueur d’un contre à la montre individuel de 19 kilomètres, c’était le seul que j’ai gagné cela devait être en 84-85 c’était à Sisteron et j’avais gagné aussi un agneau de Sisteron et d’ailleurs à chaque fois que je mange de l’agneau je pense à Sisteron et j’ai l’impression qu’il vient de Sisteron.

    JEAN ROCHEBRUN RECOIT LA MEDAILLE D’OR DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

    jeudi 3 juin 2010


    reception-rochebrun-et-richard-virenque-013.jpg

    Mardi 1er Juin, le Député Maire de Sisteron à reçu M. Jean ROCHEBRUN qui vient de se voir décerner la Médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports, à l’Hôtel de Ville, en présence des représentants des clubs cyclistes et de Richard VIRENQUE, ami du récipiendaire et champion bien connu.

     

    Cycliste émérite et passionné, Jean Rochebrun, a attrapé très tôt le virus du vélo puisqu’il prend sa première licence amateur au Club Cycliste de Malijai en 1937, à l’âge de 13 ans. Licencié indépendant de 1941 à 1945, il court et participe à toutes les compétitions de la région provençale. Il montera sur le podium du « premier pas dunlop » – 3ème place – en 1941.

     

    Puis son activité professionnelle qui le conduit au Maroc de 1948 à 1957, ne l’empêche pas de continuer à pratiquer son sport préféré au sein du vélo-club Fassi, et il organisera même des animations cyclistes.

     

    A son retour en France en 1958, Jean Rochebrun, plus que jamais, cycliste dans l’âme poursuit la pratique du vélo et devient membre du bureau de l’Amical-Vélo Club Oraisonnais. Il fait partie de l’encadrement de l’Ecole de Cyclisme et  organise des compétitions dans les deux départements alpins. Lire le reste de cet article »