• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour juin 2011

    HOMMAGE AUX DEUX POMPIERS DECEDES A MEAILLES

    jeudi 30 juin 2011

    Suite au décès des deux sapeurs-pompiers à Méailles cette nuit, Daniel Spagnou, Député Maire de Sisteron, de l’Assemblée Nationale, souhaite rendre hommage aux victimes, à leur famille et à l’ensemble du corps des sapeurs-pompiers des Alpes de Haute Provence.

    « J’ai appris cette affreuse nouvelle dans la nuit. Je suis extrêmement touché par ce drame et je veux une nouvelle fois rendre hommage au courage et à l’abnégation de tous les sapeurs-pompiers volontaires qui tous les jours risquent leur vie pour nous tous. Hommage à eux et tout mon plus profond respect. J’ai une pensée très émue pour les familles meurtries et les pompiers des Alpes de Haute Provence sous le choc de ce drame » Daniel Spagnou.

    VISITE DES SCOLAIRES A LA VALLEE SAUVAGE

    jeudi 30 juin 2011

    visite-ecole-de-verdun-de-la-vallee-sauvage-018.JPG

    En cette fin d’année scolaire, le Conseil Communautaire a offert aux élèves des écoles primaires de notre intercommunalité, une sortie à la Vallée Sauvage à Saint-Geniez.

     

    Une belle initiative qui a permis aux élèves des écoles de Sisteron, Entrepierres, Valernes et Vaumeilh de profiter d’une belle journée en pleine nature.

     

    L’entrée du parc animalier et le transport de ces sorties, qui se sont déroulées du 30 juin au 1er juillet, ont été pris en charge par la Communauté de Communes du Sisteronais.

     

    En tout, ce sont 530 élèves et 78 accompagnateurs qui ont pu bénéficier de cette visite à la fois pédagogique et ludique.

     

    Le parc animalier de Saint-Geniez s’étend sur une surface de 15 hectares boisés et permet de découvrir une faune sauvage mais aussi domestique dans une balade au cœur d’une nature restée intacte et où la flore est également très riche.

     

    Le Député Maire de Sisteron, accompagné de Catherine MEVOLHON, Conseillère municipale, s’est rendu sur le site vendredi dernier à la rencontre des élèves de l’école primaire de Verdun qui avaient pique-niqué au par cet visiblement, apprécié cette journée bucolique et pleine d’enseignements sur ce milieu préservé.

     

     

     

    visite-ecole-de-verdun-de-la-vallee-sauvage-003.JPG

    Questions… Réponses… et actualité par Daniel Spagnou parue dans La Provence du 30 juin 2011

    jeudi 30 juin 2011

    Justice: que pensez-vous de l’introduc­tion de jurés populaires dans les tribunaux
    correctionnels et de la réforme pénale des mineurs?

    Je suis d’accord pour faire participer les citoyens au fonctionnement de la justi­ce beaucoup plus qu’aujourd’hui, notam­ment pour les faits les plus graves et alors que certaines décisions ne sont pas com­prises. Quant à la justice des mineurs, elle souf­fre de sa lenteur et de son incapacité à met­tre un terme à l’escalade en particulier des récidivistes. Le dossier unique des mi­neurs permettrait une réponse plus rapi­de, et la création d’un tribunal correction­nel spécifique permettrait aux jeunes délin­quants de prendre plus conscience de la gravité de leurs actes.

     

    Éducation nationale: faut-il réformer le baccalauréat, notamment du fait des frau­
    des et tricheries constatées?

    Vouloir tout changer à chaque dys­fonctionnement est une erreur. Le Bac, de par son histoire et sa stabilité, assure l’éga­lité des jeunes Français. C’est un gage de mérite républicain, n nous ne devons pas ytoucher. Vis-à-vis des fraudeurs, il faut dur­cir les sanctions et mettre en place tous les moyens techniques pour éviter les triche­ries.

    International : Christine Lagarde, direc­trice du FMI, est-elle la bonne personne à la bonne place?

    C’est une femme formidable dont l’expérience reconnue ne pourra être que bé­néfique. Ce n’est pas un hasard si les États-Unis et toutes les grandes puissan­ces se sont rangées derrière sa candidatu­re. Même en France le consensus s’est fait alors qu’en ce moment l’opposition retour­ne tout contre la majorité.

    Daniel Spagnou, Député des Alpes de Haute-Provence, se félicite de la libération des deux journalistes retenus en Afganhistan, Stéphane Taponier et Hervé Ghesquiere.

    mercredi 29 juin 2011

    daniel-spagnou-m-taponier.jpg

    Mobilisé à l’instar de ses collègues à l’Assemblée Nationale depuis les 547 jours de détention, il était encore en début d’après midi au rassemblement républicain place Stravinsky à Paris.

    Aux côtés des parents de Stéphane Taponier, qui habitent Reillanne, le député rappelait la nécessité pour le gouvernement d’intensifier les efforts pour les libérer, ne se doutant pas qu’au même moment le Président de la République Nicolas Sarkozy venait d’apprendre leur libération.

    C’est en pleine séance de questions au Gouvernement que le Président de l’Assemblée Nationale a annoncé la grande nouvelle. Les députés, toutes tendances confondues, ont fait une ovation aux deux journalistes.

    Daniel Spagnou remercie du fond du coeur tous ceux qui ont contribué à la libération des deux otages et notamment le Président de la République et le Gouvernement.

    Il adresse aux familles ses plus affectueuses pensées et n’oublie pas les autres français encore détenus dans le monde.

    MOUVEMENT DE LA VIE

    mercredi 29 juin 2011

    specacle-danse-centre-de-loisirs-013.JPG

    Le théâtre de la Citadelle était comble pour le grand spectacle de danse organisée par  le Centre Municipal des Loisirs en cette fin d’année scolaire avec les ateliers de danse classique, danse jazz et danse orientale.

     

    A travers 17 chorégraphies imaginées par les professeurs respectifs des trois ateliers, Audrey David, Anne Sampieri et Anaïs Lopez, les quelques 150 danseuses ont entraîné leu public dans les grandes étapes de la vie, la naissance, l’adolescence, les premières amours, le mariage, la rupture, la vieillesse et l’au-delà.

     

    Un spectacle haut en couleurs qui s’est déroulé en présence du Député Maire Daniel SPAGNOU, de Jean-Pierre TEMPLIER Premier Adjoint, de Dominique ALBERT et Christophe LEONE, Conseillers Municipaux en charge de la jeunesse, d’Alexandre LAMOTTE Directeur du Centre Municipal des Loisirs de Sisteron.

     

    L’ECOMUSEE DE SISTERON PRESENTE « L’ECOLE D’AUTREFOIS »

    mercredi 29 juin 2011

    inauguration-expo-a-leco-musee-006.JPG

    Le 18 Juin dernier a eu lieu l’inauguration de l’exposition  provisoire sur « L’école d’autrefois » qui se tiendra jusqu’au 15 septembre à l’Ecomusée de Sisteron.

     

    C’est en présence du Sous-Préfet de Forcalquier Michaël DORE, du Député Maire de Sisteron Daniel SPAGNOU, et des membres du Conseil Municipal, que le Président de l’Association des « Amis du Terroir », Claude BREMOND, a accueilli les nombreux visiteurs.

     

    Cette année, l’ouverture de l’Ecomusée a été avancée de quinze jours afin de permettre aux scolaires de venir la découvrir.

     

    Car outre l’exposition permanente des outils du travail de la terre et de la reconstitution d’ateliers concernant des métiers aujourd’hui disparus, l’Ecomusée de Sisteron propose cette année, pour la durée de l’été, la reconstitution d’une salle de classe des années 1950.

     

    Une école que les grands-parents des élèves du primaire d’aujourd’hui ont bien connu, avec ses bureaux, ses encriers, les livres et cahiers, les cartes des Basses-Alpes et des Hautes-Alpes d’époque, etc… sans oublier bien sûr son poêle à bois, entouré de sa grille de protection, et pour lequel, à tour de rôle, chaque élève de la classe faisait la « corvée de bois ».

     

    Une exposition de photographies de classe de cette époque vient compléter cette reconstitution qui ramène le visiteur à l’école primaire dans un parfum de craie au pied du tableau noir.

     

    Une atmosphère perceptible dépeinte également par Jean-Louis CHABERT, qui lisait à l’assemblée un poème consacrée à cette « Ecole d’autrefois », qui laisse dans nos mémoires d’adultes un souvenir impérissable.

     

    PETITION CONTRE LA DESCOLARISATION DES ENFANTS HANDICAPES

    mardi 28 juin 2011

    Une pétition publique vient d’être lancée à l’initiative de Mme Françoise ALPE et de M. Pascal ALPE, contre la déscolarisation des enfants handicapés de plus de 16 ans en attente de place en milieu spécialisé.

     

    Concernés au premier chef par ce problème, Françoise et Pascal ALPE, sont les parents d’Arthur qui, bien qu’inscrit à l’Institut Médico-Educatif Professionnel « La Durance », devra attendre de un an à dix-huit mois pour y avoir une place.  Une attente pendant laquelle le maintien en niveau scolaire dans une Unité Locale d’Inclusion Scolaire lui est refusé.

     

    Une situation inextricable pour tous les parents d’enfants handicapés confrontés à la même situation, c’est pourquoi Françoise et Pascal ALPE se font leur porte-parole afin d’alerter et d’obtenir le soutien du plus grand nombre.

     

    A travers cette pétition, ils demandent le maintien d’une scolarisation adaptée pour tous ces enfants afin qu’ils ne se replient pas sur eux-mêmes et ne se sentent pas victimes de discrimination du fait de leur handicap.

     

    La pétition a été adressée à Monsieur l’Inspecteur d’Académie de Digne-les-Bains et au Recteur d’Académie à Aix-en-Provence.

     

    Elle est à la disposition de tous ceux qui souhaitent y apposer leur signature pour soutenir les parents d’enfants handicapés, à l’ACCUEIL de la Mairie de Sisteron.

     

    Cette pétition peut également être signée sur Internet : tapez http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2011N11201

     

     

    UNE PREMIERE : UNE PREFETE PARTICIPE A LA TRANSHUMANCE

    jeudi 23 juin 2011

    transhumance-ds-prefete-062.JPG

    A l’invitation de Daniel Spagnou, ce matin aux aurores,  le député et la Préfète des Alpes de Haute Provence, Madame Yvette Mathieu, ont participé à la transhumance organisée par les éleveurs entre Saint Géniez et Authon. Reçus par la famille Garcin, les deux invités ont effectué deux heures de marche pour rejoindre la bergerie de Théous sur le chemin de Valavoire sur les hauteurs d’Authon, là même où Rachida Dati, viendra le 1er juillet prochain en visite.  A l’arrivée de ce périple, la famille Garcin avait prévu un petit déjeuner paysant particulièrement apprécié. A noter la présence de Monsieur Gilles Gauthier, Directeur Départemental des Finances Publiques qui s’était joint à la randonnée traditionnelle. Par ce geste symbolique, ils ont ainsi souhaité manifester leur soutien à l’ensemble d’une filière vitale pour le département 04 (dont le premier abattoir ovin de France à Sisteron) avec des éleveurs particulièrement inquiets par la recrudescence et la multiplication des attaques du loup en ce début de saison estivale.

    DANIEL SPAGNOU DEMANDE A LUC CHATEL DE REVENIR SUR SA DECISION DE SUPPRIMER L’EVALUATION DE L’EXERCICE DE MATHS DU BAC AYANT FUITE

    jeudi 23 juin 2011

    Le député maire de Sisteron vient de se faire l’écho de ce qui est pour lui, une véritable injustice que ressentent de nombreux parents d’élèves et de lycéens suite à la décision du Ministre de l’Education Nationale de faire noter l’épreuve sur uniquement les trois questions (sur quatre) qui n’ont pas fuité.

    Plusieurs parents des Alpes de Haute Provence l’ont alerté sur le fait que leur enfant qui a passé  l’épreuve  de  math  du  BAC  S  (coefficient 7)  vont ainsi  se  voir perdre  28 points  sur  l’épreuve  du  BAC. « En  annulant, cet  exercice  on  favorise ceux  qui  ne l’ont  pas fait et on pénalise fortement ceux qui ont travaillé et réussi cet exercice alors que le fraude n’a semble-t-il profité qu’à une infime partie des élèves. Sous le prétexte de « l’intérêt des familles » et de « rupture de l’égalité », je crois que cette décision génèrera inévitablement une situation d’une plus grande injustice encore. Je fais partie de ceux qui pensent que si une décision devait être prise, c’est la réorganisation de l’épreuve dans sa totalité » défend Daniel Spagnou.

    Il  y  a  quelques  semaines  plusieurs  députés  de la majorités ont  obtenus  de  ne  pas  ôter  les  panneaux  de  signalisations  des  radars en répercutant auprès  du  Gouvernement  le  désaveu  de  leurs  administrés. Aujourd’hui, Daniel Spagnou entend faire état du désaveu et du grand désarroi des parents et des élèves confrontés à cette décision.

    « En ce qui concerne le BAC, il s’agit de la  jeunesse  de notre pays  et  son  avenir, que l’on  ne  doit  pas hypothéquer  par  la faute de quelques uns » conclue le député maire de Sisteron.

    Sisteron et Herbolzheim ont fêté 35 ans d’amitié

    mercredi 22 juin 2011

    ceremonie-officielle-herbolzheim-002.JPG

    Au cours du long week-end de Pentecôte, Sisteronais et habitants d’Herbolzheim ont fêté 35 ans d’amitié, 35 années d’échanges initiés et perpétués par les Comités de jumelage des deux villes. A cette occasion, 125 Allemands avaient fait le déplacement dans la cité de Paul Arène et la grande majorité d’entre eux étaient logés chez l’habitant.

    ceremonie-officielle-herbolzheim-024.JPG

    A la tête de cette délégation, Ernst Schilling Maire d’Herbolzheim, Hans-Peter Baumann Président du Comité de Jumelage, MM. Harfmmann, Sprang, Verheyden, Zinsser membre du Comité, Mme Kanstinger, MM. Schmitt et Wangler représentants la cité scolaire, et Martin Sauer, le curé d’Herbolzheim. A leur arrivée, ils étaient accueillis par Daniel Spagnou Député Maire, Claude Bremond Conseiller Général, Martine Sadoch Présidente et les membres du Comité, ainsi que par celles et ceux qui les recevaient chez eux. Samedi matin était consacré à la visite du marché et de la ville avant le départ pour Lurs où tous les participants étaient reçus par le Maire de la commune, Richard Lafond. Après un pique-nique très convivial et la visite du village, Claude Laurent et les bénévoles de l’association Libancau d’Olivetto faisait visiter une oliveraie à leurs hôtes avant de les initier aux  techniques de construction des murs en pierres sèches. Dans l’après-midi, l’Harmonie Municipale « Les Touristes des Alpes » accueillaient la Stadtmusik, son homologue d’Herbolzheim, et les deux formations unissaient leurs talents pour un concert donné rue de Provence qui attirait beaucoup de monde. Puis le dîner officiel rassemblait 248 convives au boulodrome des Marres.  Alors que tous les participants avaient pris place autour de tables dont la présentation avait été particulièrement soignée par l’équipe de Stephan Paroche, le chef du restaurant La Magnanerie, la troupe de l’atelier de danse Country du Centre des Loisirs, par ses prestations dynamiques et gaies, donnait le ton de cette soirée. Après le délicieux repas qui faisait honneur à l’agneau de Sisteron, le duo Juke Box, avec Frédérique Younes et son accompagnateur, guidait les pas des danseurs et les bénévoles du Comité créaient la surprise en chantant la « Coupo Santo« , chère aux provençaux, et « Das Badnerlied », le chant traditionnel du pays de Bade, que l’assemblée, debout, reprenait en choeur. Dimanche matin, il y avait foule en la cathédrale N.D. des Pommiers  pour la messe concélébrée, en deux langues, par le Père Cazès, curé de Sisteron, et son homologue d’Herbolzheim, le Père Sauer. La Stadtmusik et l’organiste de Sisteron accompagnaient musicalement cet office empreint d’une réelle ferveur. En fin d’après-midi, la cérémonie officielle de ce 35ème anniversaire du jumelage Sisteron-Herbolzheim était l’occasion, pour les Maires et les Présidents des comités des deux villes, de rappeler les moments forts de ces 35 années d’échanges qui ont permis de tisser de solides liens d’amitié par delà le Rhin, de souligner l’action de tous ceux qui ont oeuvré dans un même esprit européen et ont apporté leur pierre à cet édifice qui s’est amplifié au fil des années avec les échanges scolaires, mais aussi les  échanges « adultes », le partenariat entre diverses associations des deux villes qui va s’enrichir encore avec celui du club de badminton et de V.T.T., sans oublier la présence des représentants d’Herbolzheim à la Foire Exposition, ainsi que le Marché de Noël de Sisteron. Cette cérémonie animée par le Quadrille Sisteronnais et sa Fanfare du Boumas, et par les Harmonies des deux villes, était aussi l’occasion de découvrir Sun Yigi, jeune violoniste chinoise venu passer une année dans une famille d’Herbolzheim. A 16 ans, cette jeune virtuose est déjà titulaire de nombreux prix. Après les traditionnels échanges de cadeaux et les deux hymnes nationaux et l’hymne européen, le Quadrille Sisteronais entraînait les personnalités et le public dans une grande farandole. Cette soirée se terminait dans une ambiance chaleureuse, décontractée et festive autour d’un gigantesque barbecue. Lundi matin venait le temps du départ pour nos amis allemands, un moment empreint de beaucoup d’émotion, avec la promesse de se retrouver prochainement.