• Blog/Actualités
  • Votre Maire
  • La circonscription des Alpes de Haute Provence
  • Documents
  • Contacts
  • Archive pour mai 2014

    L’HOTEL RESTAURANT « LE BEAUSOLEIL » CHANGE DE GERANCE

    vendredi 30 mai 2014

    inauguration-le-beausoleil-3.jpg

    Mercredi dernier, Daniel SPAGNOU Maire de Sisteron est venu saluer Monsieur Guillaume BREMOND et sa compagne Amélie SAUSSAIS, qui viennent de reprendre la gérance du fond de commerce du célèbre hôtel restaurant « Le BeauSoleil » au hameau de Rourebeau.

    Une véritable institution pour cet hôtel restaurant qui est aujourd’hui géré par Guillaume BREMOND chef cuisinier, très heureux de pouvoir vous faire partager sa passion de la bonne cuisine familiale, faite de produits du terroir issus de producteurs locaux, en vous proposant une restauration semi gastronomique. Il a travaillé comme sous-chef à la Bonne étape, au Relais et Châteaux de Codignat étoilé au guide Michelin. Amélie SAUSSAIS est pâtissière et a également travaillé à la Bonne Etape comme assistante maître d’hôtel.

    Monsieur Daniel SPAGNOU a eu le plaisir de retrouver beaucoup de Sisteronaises et Sisteronais lors de l’inauguration, dont les grands-parents de Guillaume, Elisabeth et Claude PELOUX ; Josette et Gaston BREMOND.

    Hôtel Restaurant « Le BeauSoleil », Hameau de Rourebeau. 05300 Upaix. Tel : 04.92.22.31.36 et sur : resto.lebeausoleil@gmail.com. (Ouvert tous les jours sauf le lundi.)

    HOMMAGE DE MONSIEUR DANIEL SPAGNOU A MADAME NICOLE BLONDEL

    mercredi 28 mai 2014

    C’est avec une peine immense et une profonde tristesse que je vais lire ces quelques mots. Mais je tiens à le faire, pour ses enfants, pour ses petits-enfants, pour sa maman, pour Rémy, pour toute sa famille, pour vous tous qui êtes ici présents aujourd’hui, ses amis, ses collègues de travail, … qui l’avez connue et aimée.

    Vous le savez tous, c’était une personne discrète et travailleuse ; une maman aimante et une grand-mère disponible et affectueuse.

    J’ai rencontré nicole vendredi et je n’aurais jamais imaginé que c’était la dernière fois. Elle a été une employée compétente, sérieuse et dynamique, qui a apporté aux personnes âgées qu’elle côtoyait quotidiennement, son sourire et sa gentillesse.

    Entrée au centre communal d’action sociale en 1998, c’est un pilier que perd ce service, car on pouvait compter sur Nicole en toutes circonstances. La brutalité de sa disparition nous choque et nous afflige.

    C’est un chemin qui s’interrompt et nous avons le sentiment qu’il y avait tellement encore à partager, à faire, à construire ; d’amour à donner, et de joies à venir…

    Nicole était une personne rayonnante et attachante, elle a donné à chacun de nous un peu d’elle-même, et cela, nous ne devons pas l’oublier. D’ailleurs, un véritable élan d’amitié s’est noué autour de sa famille à l’annonce de sa disparition, tant elle était appréciée et respectée.

    Elle restera au fond de nos cœurs. La perte d’un être cher, est une marque indélébile avec laquelle il faut apprendre à vivre.

    Le temps, s’il permet d’avoir moins mal, n’efface rien cependant. Mais, il aide à garder précieusement les petits bonheurs et les souvenirs partagés. A Sandra, a Grégory, à Cindy, à ses petits-enfants, à sa maman, à toute sa famille, j’exprime toute mon affection et j’adresse mes plus sincères condoléances.

    LA JOURNEE NATIONALE DE LA RESISTANCE FETEE LE 27 MAI

    mercredi 28 mai 2014

    journee-nationale-de-la-resistance-11.jpg

    Monsieur Daniel Spagnou, Maire de Sisteron, Pascal ZINGRAFF, Sous-préfet de Forcalquier, Arlette VIAL et Arthur RICHIER, tous deux co-présidents de l’Association départementale des combattants volontaires de la Résistance, les représentants des Associations Patriotiques et de leurs drapeaux, les représentants de la Gendarmerie et de la Police Municipale, les élus,  et les membres du Conseil Municipal, étaient réunis devant le monument de la résistance pour déposer deux gerbes de fleurs, en ce mardi 27 mai.

    L’Assemblée Nationale a instauré une journée nationale de la Résistance, qui est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil National de la Résistance. Elle s’inscrit pleinement dans le cadre du 70ème anniversaire des combats de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie.

    Une date qui fait référence à la première réunion du Conseil National de la Résistance (CNR) qui s’est déroulée le 27 mai 1943 dans l’appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du Général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait instaurer ce conseil dans le but d’unifier les divers mouvements de Résistance souvent désorganisés et cloisonnés et de coordonner l’action de la Résistance. Sous la présidence de Jean Moulin, le Conseil National de la Résistance réunit les représentants des huit grands mouvements de résistance, des deux grands syndicats d’avant-guerre ainsi que les représentants des six principaux partis politiques de la troisième République.

    Après la Libération, le programme d’action de la Résistance, connu sous le nom « Les jours heureux », paraît en 1944 et conduit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques donnant la priorité à l’accès à l’éducation pour tous et posant les bases du modèle social français. Il inspire également la rédaction du préambule de la Constitution de la quatrième République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel.

    La Journée nationale de la Résistance est l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du Conseil national de la Résistance, comme, le courage, la défense de la République, le souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d’autrui. Elle permet également de rappeler aux jeunes générations l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Vichy.

    Monsieur Daniel SPAGNOU et Monsieur ZINGRAFF déposaient une gerbe au pied du monument de la résistance, puis ce fut le tour de Madame VIAL et Monsieur RICHIER de déposer une gerbe, avant que ne retentissent le chant des partisans, la sonnerie aux morts et la Marseillaise.

     

    JEUDI 12 JUIN : DEPART DE LA 5ème ETAPE DU CRITERIUM DU DAUPHINE A SISTERON

    mercredi 28 mai 2014

    conf-presse-criterium-dauphine-1.jpg

    Le 66ème Critérium du Dauphiné aura lieu du Dimanche 8 au Dimanche 15 juin prochains. Au départ de Lyon, cette grande épreuve  conduira les coureurs, en 8 étapes et sur 1.176 kilomètres, jusqu’à Courchevel.

    Mardi dernier, Daniel SPAGNOU Maire de Sisteron, Christophe LEONE, Adjoint à la jeunesse, aux sports et à l’éducation, Céline GARNIER Conseillère municipale déléguée aux sports, Christiane TOUCHE, Adjointe à la solidarité et les représentants du Quadrille Sisteronais étaient réunis pour la présentation à la presse du départ du Critérium le 12 juin prochain.

    Evénement incontournable dans le calendrier des compétitions du cyclisme international, le Critérium du Dauphiné qui a vu s’affronter les grimpeurs les plus talentueux, de Raphaël Geminiani et Charly Gaul à Cadel Evans et Joaquim Rodriguez, en passant par Luiz Ocana et Bernard Thévenet, rassemblera 21 équipes de professionnels avec, en perspective, des joutes qui en annonceront d’autres, quelques semaines plus tard, sur les routes du Tour de France.

    Après avoir accueilli 3 fois le Dauphiné Libéré et 7 fois le Paris-Nice, ainsi que le départ d’une étape du Tour de France le 15 Juillet 2010, Sisteron accueillera ce grand classique du cyclisme mondial, avec le départ de la cinquième étape, jeudi 12 Juin prochain. Il y aura la présence du Quadrille Sisteron, de la confrérie de la Pomme et l’Association César, qui animeront le départ du Critérium du Dauphiné. Lire le reste de cet article »

    REMY AUDOIN, ANCIEN EMPLOYE COMMUNAL NOUS A QUITTE

    mercredi 28 mai 2014

    Rémy Audoin, après une longue maladie est décédé lundi soir au Centre Hospitalier de Sisteron.

    Rémy a été recruté en qualité de contractuel le 2-01-1984, titularisé le 1-06-1986 et a pris sa retraite le 1-12-1998. Rémy Audoin était un employé discret, travailleur et sérieux.

    Dessinateur, il a travaillé sur les projets et la surveillance de travaux de l’élargissement de l’Avenue du Gand, la création des trottoirs de l’Avenue Paul Arène, l’aménagement des bâtiments communaux et la voierie. Il termine sa carrière au grade d’agent de voierie.

    Rémy à sa retraite continuait à venir à la cantine municipale où, je le rencontrai souvent.

    Père de deux enfants, Pierre-Louis et Claude. Rémy nous laisse le souvenir d’un homme de qualité, qui sans bruit, a bien servi la collectivité.

    Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je renouvelle à ses fils, à sa belle-fille, à ses petits-enfants, mes plus sincères condoléances et mes amicales pensées.

    LA MEDAILLE OR DU TOURISME DECERNEE A JEAN- MARIE COLLOMBON

    mardi 27 mai 2014

     

    medaille-or-tourisme-jean-marie-collombon-6.jpg

    Lundi dernier, s’est déroulée l’Assemblée générale de l’Office de tourisme des Hautes Terres de Provence, à la Motte du Caire. Aux confins des Alpes-de-Haute-Provence, bordées à l’Ouest et au Nord par la Durance et au Sud par Sisteron, les Hautes Terres de Provence rassemblent vingt petites communes de moyenne montagne, dont l’altitude varie de 600 à 1 200 mètres, appartenant aux cantons de la Motte du Caire et de Turriers.

    Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron et Christophe CASTANER, Député étaient présents, pour la remise de la médaille Or du tourisme à Monsieur le Président de l’office de tourisme des Hautes terres de Provence, Monsieur Jean-Marie COLLOMBON, qui profitait de cette Assemblée générale pour quitter la présidence de l’office de tourisme. Christophe CASTANER devait épingler la médaille au nom de la Ministre du Tourisme. Lire le reste de cet article »

    LA MEDAILLE DE LA FAMILLE FRANCAISE A MADAME MARIE-FRANCE CAUDRELIER A L’OCCASION DE LA FETE DES MERES

    mardi 27 mai 2014

    reception-fete-des-meres-7.jpg

    Samedi dernier, la salle du Conseil municipal était pleine pour la réception en l’honneur de la fête des mères, en présence de Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron, des membres du Conseil municipal et des nombreuses mamans, présentes pour l’occasion.

    « La fête des mères est la fête de toutes les mamans, qu’elles aient donné la vie ou qu’elles aient accueilli une vie au sein de leur foyer. Etre mère, c’est d’abord dans le cœur, c’est l’amour porté qui en fait toute la dimension. Etre mère, c’est aussi savoir éduquer, savoir poser des limites, montrer l’exemple. Etre mère demande du courage, de l’abnégation et une grande force. Aujourd’hui, comme hier, la mère est l’âme et le pilier de la famille, même si la société évolue. J’en reste persuadé. Voilà ce que sont pour moi les mamans. Voilà ce que vous êtes mesdames et c’est bien cela que nous fêtons aujourd’hui : toutes les mamans. et de maman, on n’en a qu’une !  Aujourd’hui, j’ai l’honneur de remettre la médaille de bronze de la famille Française à Madame Marie-France CAUDRELIER. » rappelait Daniel SPAGNOU.

    Cette distinction a été mise en place au début du vingtième siècle pour saluer les mères de famille ayant élevé dignement plusieurs enfants. L’évolution sociétale fait qu’aujourd’hui la famille n’a plus le même visage que celle des générations qui nous ont précédés. L’urbanisation, le développement technique, la libération des mœurs, l’évolution de la femme dans la société et au sein de la structure familiale, ont été le contenu de cette évolution. En effet, souvent rurale, nombreuse, avec deux ou trois générations vivant à proximité, ou sous le même toit, la famille d’hier n’a plus rien à voir avec celle de ce début de vingt et unième siècle où la notion de famille est très hétérogène.

    « Originaire du nord, Marie-France se marie en 1976, avec Camille. Un an après, en 1977, vient au monde leur premier enfant prénommé « Anthony ». Jordane naîtra trois ans plus tard en 1980. En 1987, Jeoffrey voit le jour et en 1990, une petite fille prénommée camille pointera le bout de son nez, pour le plus grand bonheur de ses frères et de ses parents. Quatre enfants qui forment une belle famille ! Lire le reste de cet article »

    GROS SUCCES DE LA FETE DES VOISINS A SISTERON

    mardi 27 mai 2014

    le-gand.jpg

    Vendredi dernier, pour la 6ème année, la ville de Sisteron organisait la “Fête des Voisins”. Une manifestation nationale en partenariat avec les bénévoles, les délégués de quartiers, les comités des fêtes du Gand et de la Baume, l’office de tourisme, les services techniques et la Police municipale.

    Depuis la première, en 2007, ce moment de convivialité est organisé à Sisteron pour donner aux gens d’un même quartier l’opportunité de se retrouver autour d’un repas improvisé, où chacun apporte quelque chose à partager. Traditionnellement organisée le dernier vendredi du mois de mai depuis sa création en 1999, par le Maire du 17ème arrondissement de Paris, la Fête des Voisins est aujourd’hui devenue mondiale. Et, pour l’édition 2013, elle a attiré 15 millions de participants, dont 7,5 millions en France. C’est la plus importante des manifestations populaires dans notre pays et en Europe.

    A Sisteron, la première édition a été organisée en 2007. Au fil des ans, la participation des sisteronais à cette fête s’amplifie, grâce notamment au dévouement des délégués de quartier et des bénévoles qui s’impliquent pour qu’elle soit réussie.

    La motivation des organisateurs et des bénévoles est bien là. Les Sisteronais eux, ont montré leur intérêt à chacune des Fête des Voisins qui a été organisée et participeront en nombre à ce grand moment de partage et de convivialité. Car c’est l’occasion de faire un peu mieux connaissance avec ceux que l’on croise parfois tous les jours, sans avoir le temps de se dire autre chose qu’un simple bonjour …

    Voilà pourquoi la Fête des Voisins existe, pour se connaître, se reconnaître, pour moins d’individualisme et plus de fraternité.

    Le Maire Daniel SPAGNOU et Christiane GHERBI, Adjointe à la vie quotidienne, à la proximité et à l’animation, sont venus à la rencontre des habitants des 8 quartiers qui participaient à cette journée respectivement à Beaulieu (en face de l’entrée du Greta) ; Les Plantiers (cour arrière de l’école) ;  La Baume (Chapelle St Dominique) ;  le Thor (Bastides de Chantemerle, Hameau de Canteperdrix et Placette du Bosquet) ; Bourg Reynaud (place de la Nière) ; le Gand (à l’école) ; La Chaumiane et Paresous.  

    « Je suis très heureux que la météo ait été favorable permettant ainsi pour un soir, dans chaque quartier, de retrouver l’âme d’un petit village où l’on se rencontre, où l’on fait connaissance, où l’on se retrouve. Chacun pouvant trouver son bonheur, partager des moments de joie et profiter d’instants magiques. Je renouvelle un grand merci à toutes les personnes qui permettent à cette journée d’exister. Je veux remercier tous ceux qui permettent que cette Fête des Voisins puisse avoir lieu dans les meilleures conditions possibles : les bénévoles-référents bien sûr, les délégués de quartier, les Services Techniques, la Police Municipale, les Comités des Fêtes (de la ville, du Gand, de la Baume, du Thor) et les associations sisteronaises, l’Office de Tourisme. », rappelait Daniel SPAGNOU.

    chantemerle.jpg

     

    APRES-MIDI PORTES OUVERTES POUR LA GYMNASTIQUE VOLONTAIRE

    mardi 27 mai 2014

    portes-ouvertes-club-gv-5.jpg

    Samedi dernier, les membres du Club de gymnastique volontaire Sisteronais accueillaient les visiteurs venus, à l’occasion de la journée porte ouverte.

    Issue d’un mouvement sportif créé en 1888 pour améliorer la santé publique par la démocratisation de la pratique sportive, la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) est la 1ère Fédération sportive non compétitive et la 5ème Fédération tous sports confondus.

    Sports collectifs, stretching, fitness, gymnastique douce, danse, randonnée, cyclo-tourisme, marche active… les séances organisées par les clubs sportifs EPGV sont construites autour d’activités physiques multiples destinées aux publics de tous âges, quel que soit l’état de forme de chacun.

    Le Club Sisteronais est en pleine forme et Monsieur le Maire de Sisteron, Daniel SPAGNOU est venu féliciter les membres du club pour la qualité des prestations présentés au cours de cette journée, il était accompagné de Madame Céline GARNIER, Conseillère municipale déléguée aux sports.

    ASSEMBLEE GENERALE DE L’ABATTOIR DE SISTERON

    mardi 27 mai 2014

    ag-abattoir-7.jpg

    Vendredi dernier, Monsieur Daniel SPAGNOU, Maire de Sisteron assistait à l’Assemblée générale de l’abattoir de Sisteron à la Maison de l’entreprise, en présence de Jacques PELLIER, Directeur, de Pierre ISNARD, Président du Conseil d’administration, de Françoise GARCIN, Adjointe aux affaires agricoles et productions du terroir, de Jean-Pierre TEMPLIER, premier adjoint, de Michel AILLAUD, Conseiller municipal délégué aux travaux et des membres de la société d’exploitation de l’abattoir municipal de Sisteron.

    Le Directeur évoquait les forces et les opportunités de l’abattoir, à savoir, la forte capacité d’abattage, l’outil de pointe, l’expérience et le savoir-faire, le personnel compétent, la certification ISO 9001 V 2008, …de l’abattoir. Mais aussi, les effectifs en éleveurs de brebis qui reculent de 3 à 4%, la consommation nationale d’agneau également en baisse de 4%, ainsi que le prix de l’agneau demeurant élevé pour le consommateur. Malgré le fait que l’abattoir Sisteronais représente 88% des abattages en PACA, l’activité de l’année 2013 ressort en diminution de 5,92% par rapport à l’année 2012. Les investissements de modernisation de l’abattoir se poursuivront en 2014 comme ce fut le cas en 2013, avec la rénovation de la triperie.

    « Le Président et le Directeur ne croient plus au Père Noël, mais le Président de la Fédération Départementale Ovine, Monsieur SOLDA lui, y croit encore, puisqu’il a écrit dans le bulletin « Résonances Elevage, « Père Noël, à la veille de la retraite, je veux encore croire en lui. » En ce qui concerne la qualité de gestion de l’abattoir, Jacques est l’homme de la situation et je le félicite pour les relations excellentes que nous entretenons. » rappelait Daniel SPAGNOU.

    A l’issue de l’assemblée générale Monsieur Paul GRUBBS a reçu la médaille d’honneur du travail échelon, vermeil, pour 30 ans de travail au sein de l’abattoir.